Affaire Paul Pogba : la star des Bleus avait déjà payé près de 100 000 euros à ses maîtres-chanteurs

l’essentiel Cible de tentatives d’extorsion se chiffrant en millions d’euros, Paul Pogba, champion du monde en 2018, est au centre d’une rocambolesque affaire qui fait l’objet d’une enquête en France où apparaît le nom de son frère aîné, Mathias.

Paul Pogba aurait bien payé 100 000 euros à maîtres-chanteurs selon les informations de RMC Sport. Nos confrères affirment que le joueur aurait donc bien cédé aux pressions sans toutefois donner toute la somme réclamée par les personnes en cause. Devant les enquêteurs il a affirmé qu’après plusieurs pressions subies en mars dernier dont la demande de 13 millions d’euros, il avait commencé à verser de l’argent à ses anciennes fréquentations.

A lire aussi : Affaire Pogba : Mbappé, tentatives d’extorsion et marabout… Ce que l’on sait de l’enquête

Paul Pogba aurait consenti à verser 100 000 euros mais cela n’aurait pas calmé les maîtres-chanteurs qui seraient revenus à la charge pour les 13 millions d’euros. La star des Bleus aurait subi pendant des semaines ces pressions jusqu’à l’étranger, en Angleterre et en Italie selon nos confrères. C’est à ce moment que Paul Pogba aurait décidé de porter plainte en Italie, avant d’être entendu par les enquêteurs en France.

A lire aussi : Affaire Pogba : qui est Mathias, frère aîné de Paul, l’homme au centre de la polémique ?

Lors des auditions, le joueur de la Juventus de Turin a expliqué aux enquêteurs que ses fameuses anciennes connaissances considèrent qu’il doit de cette somme de 13 millions d’euros “à ceux qui l’ont protégé pendant des années”, à ceux qui ont “assuré (sa) sécurité”.