Football : Nîmes attend un défenseur central en prêt… et une offre d’Egypte pour Eliasson

À une grosse semaine de la fin du mercato, Nîmes Olympique espère conclure les arrivées d’un défenseur central et d’un élément offensif, ainsi que les départs de Yassine Benrahou et Niclas Eliasson. Le point après l’entraînement de ce mardi.  

L’entraînement. Plaisant, dynamique, sérieux, prolifique et axé sur les situations de centre, car Laval, le prochain adversaire samedi aux Costières, centre beaucoup, et car Nîmes doit centrer plus.

Les buteurs des oppositions du jour, marqués par la belle performance également des trois gardiens (Maraval, Nazih et Malafosse) : triplé de Fomba, qui n’était pas loin du quadruplé ; doublé de Tchokounté (plus une barre), d’Omarsson et du jeune milieu Zampa ; Benrahou, Nasraoui, Guessoum (et en plus une paire de bons centres du gauche), Delpech, Boudache et Saoudi pour sa première séance avec les pros.

Cet attaquant de côté de 22 ans est de retour à NO où il a été préformé après être passé par Arles (R2) et l’OAC (N3). Autre nouvelle tête de la réserve vue à nouveau avec la première, le défenseur central Ehsan Kari (ex Metz, vu par Nicolas Usaï il y a quelques années en U17 nationaux à Sedan).

L’infirmerie. N’ont pas participé à la séance de mardi matin : Ueda (qui a repris la course), Doucouré (réathlétisation, ça avance doucement), Dias (toujours une douleur à un ligament du genou, toujours incertain pour Laval samedi), Thomasen (encore dix jours d’arrêt pour son épaule), Sadzoute (souci familial), Koné (qui a passé une IRM de contrôle au tendon rotulien mais qui sera opérationnel samedi) et Benezet. Après sa demi-heure à Dijon, le milieu offensif s’est à nouveau plaint de sa cheville. Il doit passer une scintigraphie et semble très incertain pour la réception de Laval.

En revanche, bonnes nouvelles, De Gevigney (douleur à la cheville) et N’Guessan (genou) se sont entraînés normalement. 

Le mercato. J – 8. À une grosse semaine de la fin du mercato estival (le 1er septembre à 23 heures), Nîmes espère recruter un défenseur central et un élément offensif, deux arrivées qui ne sont pas conditionnées aux départs d’Eliasson et Benrahou.

Pour le premier, le club attend une offre en provenance… d’Egypte, qui tarde à se concrétiser. Pour le second, la proposition du Fortuna Sittard (D1 hollandaise), un prêt (payant) avec option d’achat non obligatoire d’un peu plus d’un million d’euros, assorti d’une prolongation de contrat d’un an de Benrahou avec Nîmes, ne convient pas à la direction croco. 

Pour l’arrière central, cela pourrait se décanter rapidement. La piste prioritaire mène à l’étranger, pour un prêt d’un jeune axial déjà international A qui permettrait de doubler les postes de la défense à trois. 

Pour l’élément offensif, si Pagis (Lorient) est toujours une possibilité (qui ne semble pas prioritaire) et si Nîmes s’était intéressé à un autre Lorientais (Soumano, parti en prêt à Eupen, en Belgique), le staff pourrait plutôt s’orienter sur un milieu de terrain pouvant faire le liant avec l’attaque, ce qui fait défaut actuellement.