Montpellier handi rugby : Les Sharks déjà au travail pour préparer la saison à venir

Les joueurs de Montpellier ont repris l’entraînement avant les échéances internationales à venir et le début des championnats nationaux d’ici la fin de l’année. 

Pour les Sharks, la rentrée a sonné. Les joueurs du Montpellier handi rugby ont repris le chemin de l’entraînement même les championnats ne débuteront pas avant le mois de novembre. Le week-end dernier, ils ont accueilli la sélection espagnole qui prépare les championnats d’Europe B. Pendant deux jours, les rencontres se sont enchaînées au Palais des Sports Pierre-de-Coubertin. De quoi préparer aussi les trois internationaux français de Montpellier, Brice Maurel, Aurélien Fricker, Arthur Paumard, sur le départ pour un stage avec les Bleus.

Le club montpelliérain a même pu compter sur la présence de Jonathan Hivernat. Le capitaine du Stade Toulousain, champion de France, et des Bleus, champions d’Europe a pu constater par lui-même de la progression des Héraultais amenés à être un concurrent sérieux pour son club dans les années à venir : “Montpellier fait déjà partie des meilleurs clubs français, constate-t-il. Il y a une réelle progression, une envie de bien faire. La grande famille du rugby fauteuil s’agrandit. Le club est promis à un grand avenir et deviendra un gros rival pour le Stade Toulousain, cela ne fait aucun doute.”

“Devenir le meilleur club en France”

Des mots qui font le bonheur d’Emmanuel Ravelojaona, le président du Montpellier Handi rugby : “Quand c’est un Toulousain qui le dit, d’autant plus le capitaine, cela a encore plus de poids. On est encore en dessous mais on veut progresser en termes de niveau. Un jour, on espère tenir tête au Stade Toulousain et devenir le meilleur club de France.”

En attendant, les Sharks seront bien représentés en équipe de France pour un stage suivi d’une compétition internationale au Pays de Galles. Avant que le joueur phare des Sharks Brice Maurel et, peut-être ses deux coéquipiers, participent au Mondial en octobre au Danemark : “C’est une fierté pour le club d’avoir trois joueurs en équipe de France, savoure le dirigeant montpelliérain. Cela montre une progression. Deux autres joueurs ont été appelés en équipe de France espoirs. Cela veut dire qu’à Montpellier, il y a un vivier qui commence à être important. On pourra compter sur pas mal de Montpelliérains pour alimenter les équipes de France dans les années futures.”