Vuelta : Jay Vine récidive, Pinot quatrième et Evenepoel toujours leader, tout ce qu’il faut retenir de la 8e étape

L’Australien Jay Vine (Alpecin-Deceuninck), déjà vainqueur de la 6e étape jeudi au Pico Jano, a remporté samedi en solitaire la 8e étape du Tour d’Espagne au sommet de la Collau Fancuaya, où Remco Evenepoel (Quick-Step) a conservé son maillot rouge de leader.

Vine a coupé la ligne 43 secondes devant l’Espagnol Marc Soler (Movistar), vainqueur mercredi à Bilbao, et l’Estonien Rein Taaramäe. Le Français Thibaut Pinot, également dans l’échappée du jour, a terminé 4e à 47 secondes, avec le groupe des derniers échappés qui se sont accrochés au rythme imposé par Vine.

L’Australien, qui avait déjà surpris le peloton jeudi à dix kilomètres de l’arrivée pour aller décrocher sa première victoire chez les professionnels, a accéléré cette fois à six kilomètres de la ligne sans qu’aucun de ses compagnons d’échappés ne puisse le suivre.

ud83cudde6ud83cuddfa Elle est pour ??? ???? la huitième étape ! ud83dudc4f

Plus fort que tout le monde, l’Australien s’impose et s’offre sa deuxième victoire sur cette Vuelta ! ud83dudca5 #LaVuelta22 #LesRP pic.twitter.com/wEcl87L37D

— Eurosport France (@Eurosport_FR) August 27, 2022

Le groupe des favoris, qui avait quatre minute de retard sur les échappés au pied de l’ascension finale et s’est régulièrement étiolé, est arrivé plus d’une minute après Vine.

Le jeune Belge Remco Evenepoel (22 ans), emmené par Julian Alaphilippe et ses équipiers dans le début de la montée finale, a résisté aux nombreuses attaques et a fini par franchir la ligne en tête de ce groupe.