Affaire Diallo-Hamraoui : un conseiller sportif du PSG mis en examen

César Mavacala a été mis en examen pour extorsion en bande organisée, mercredi 22 mars. Il aurait notamment essayé de forcer le départ de Kheira Hamraoui.






Par JLB avec AFP


>.  » title= »Cesar Mavacala a aussi cherche, << par la contrainte, a obtenir des departs de joueuses et de dirigeant sportifs du PSG >>. « >
César Mavacala a aussi cherché, « par la contrainte, à obtenir des départs de joueuses et de dirigeant sportifs du PSG ».
© MARCEL ENGELBRECHT / augenklick/firo Sportphoto / dpa Picture-Alliance via AFP

Temps de lecture : 2 min

Lecture audio réservée aux abonnés

Nouveau scandale au Paris Saint-Germain (PSG) avec ce rebondissement dans l’affaire qui oppose les joueuses Aminata Diallo et Kheira Hamraoui. César Mavacala, le conseiller sportif de plusieurs joueuses du PSG, dont Marie-Antoinette Katoto et Kadidiatou Diani, et proche d’Aminata Diallo, est notamment soupçonné d’avoir, la saison dernière, mis la pression sur le club parisien à propos du prolongement de contrat de la star parisienne Marie-Antoinette Katoto, à condition que Kheira Hamraoui quitte le PSG à la fin de la saison 2021-2022.

Interpellé mardi à son domicile, César Mavacala a été mis en examen pour extorsion en bande organisée ainsi que pour tentative d’extorsion en bande organisée.

César Mavacala, également conseiller sportif et compagnon de Kadidiatou Diani, aurait, « en utilisant la contrainte, cherché à obtenir la prolongation de contrats au bénéfice de certaines joueuses », a expliqué la procureure de la République de Versailles, Maryvonne Caillibote, confirmant des informations du Parisien et de RTL.

Il aurait aussi cherché, « toujours par la contrainte, à obtenir des départs de joueuses et de dirigeant sportifs du PSG », a-t-elle poursuivi. L’ancien coach parisien Didier Ollé-Nicolle avait été mis à l’écart la saison dernière pour un comportement jugé inapproprié envers une joueuse, ce qu’il conteste.

César Mavacala a été placé sous contrôle judiciaire, selon la même source. Il a interdiction de paraître dans « divers lieux en rapport avec le PSG », notamment le siège du club et le lieu d’entraînement de sa section féminine, à Bougival, dans les Yvelines. Il a également interdiction d’exercer « une profession de type agent sportif ou conseiller sportif ». Contacté par l’AFP, le PSG n’a pas souhaité réagir.

Un dossier « totalement distinct » de l’agression de Kheira Hamraoui

Ce dossier est « totalement distinct » de l’agression de Kheira Hamraoui, dans laquelle Aminata Diallo est mise en examen, a précisé la procureure. En novembre 2021, Kheira Hamraoui a été violemment agressée, provoquant des tensions dans le vestiaire parisien. Son ancienne partenaire Aminata Diallo, présente le soir de l’agression, suspectée de l’avoir commanditée, a été mise en examen en septembre 2022. Diallo a depuis quitté le club de la capitale pour Levante, dans le championnat espagnol.

À LIRE AUSSIAffaire Hamraoui : mise en examen, Aminata Diallo sort du silence

Les Parisiennes jouent mercredi soir un quart de finale aller de Ligue des champions contre Wolfsburg au Parc des princes, avec Hamraoui au milieu et Diani en attaque.

Source: lepoint.fr