Nationale. Le nom du nouvel entraîneur des trois-quarts du Stado TPR officialisé

l’essentiel L’actuel entraîneur de Salles (Fédérale 1) Nicolas Cabannes (41 ans) succédera à Fabien Fortassin, en partance pour Valence-Romans, en tant qu’entraîneur des trois-quarts du Stado la saison prochaine.

Le poste n’aura pas été vacant très longtemps. Il y a trois semaines, Valence-Romans officialisait l’arrivée cet été de Fabien Fortassin à la tête des Damiers. Ce qui, de facto, ouvrait une période d’instabilité au Stado, devant alors se mettre en quête d’un nouveau technicien pour prendre en charge les trois-quarts. Le successeur de l’ancien ouvreur du TPR est désormais connu puisque le club a décidé de confier cette mission à Nicolas Cabannes (41 ans), actuellement en poste à l’USSalles (Gironde, Fédérale 1).

Reçu en début de semaine dernière à Maurice-Trélut, l’ancien demi de mêlée a rapidement fait l’unanimité auprès du président Lionel Terré, mais aussi de Romain Terrain, avec qui il a joué une saison à Pau (2003-04), et Stéphane Ducos, directeur du centre de formation du Stado. Raison pour laquelle il a été engagé à la faveur d’un contrat d’une saison, plus une seconde en option.

« On voulait quelqu’un qui sache faire jouer les jeunes »

Ayant porté les couleurs de Mont-de-Marsan, la Section, La Rochelle, La Seyne, Saint-Médard ou encore Langon, Nicolas Cabannes a également officié plusieurs saisons sur le banc de Cognac/Saint-Jean-d’Angély avant de collaborer l’an passé avec Soyaux-Angoulême en qualité de responsable du centre de formation et entraîneur des trois-quarts espoirs. « Il correspond exactement à ce que l’on recherchait », indique Lionel Terré. À savoir un profil jeune, ayant ses diplômes (il est titulaire du DES), et qui connaît déjà le staff en place. « On voulait également quelqu’un qui sache faire jouer les jeunes de notre formation car jamais nous n’aurons les moyens de nous payer des Neymar et Messi », poursuit le président.

Avec cette nomination rapide, une réelle volonté de la part du Stado, Lionel Terré espère endiguer cette période de flottement inhérente à chaque remaniement de staff.