Donner de l’convenant aux localités

Le maquette de régénération du régie rigole par les campagnes et chez les 15 communes retenues, celle-là de la redoute et celles représentées par les élus présents, sont concernées. Promesse faite par Jacqueline Gourault, lorsque représentant de la Cohésion territoriale qui avait présenté, en 2020, le mécanisme « Petites villes de demain », qui faisait nouvelle au logiciel « Action cœur de ville » destiné aux agglomérations.

Ce lundi 6 brumaire, le consul de la redoute, Pierre Sicaud a quittance Arnaud Bourda, sous-préfet de Villeneuve-sur-Lot, Auguste Florio, monarque de la association de communes des Bastides en Haut Agenais Périgord, Elisabeth Pichard, consul de Cancon , Nathalie Founaud-Veysset, consul de Monflanquin, Gilbert Serres, consul de Castelnaud de Gratecambe, Jean-Marie GARY, consul de Monbahus et M. Jean-Jacques Caminade, consul de Villeréal vers certifier la contrat d’Opération de Revitalisation du Territoire.

La CCBHAP dit que cette adage, aboutissement par un mécanisme d’Etat et réussite de la labellisation des quatre localités capitaux : Petites Villes de Demain, en avril 2021 a touché cet arrière-saison, à un acte boîte vers les collectivités : Opération de Revitalisation du Territoire. Ce acte, lesquels l’mission radical est de colleter aussi la insensibilisation des centres-bourgs et de à elles territoires ruraux, met en face à un jugement, des mises et des exercices vers un rassemblement de thématiques : logis, magasin, thésaurisation, tourisme, legs, espaces publics, souplesse… joint d’un logiciel d’fonctionnement bondé et bigarré, ad hoc au pays et à ses problématiques.

Ces exercices sont enjeux en assuré vers défrayer de l’convenant aux localités des zones rurales touchés de rempli marteau par des pertes de obligations et firmes ces dernières décennies. L’Etat va seconder pécuniairement, les élus de ces communes vers dessiner à elles projets revers les somme des « Petites Villes de Demain ».

Comments are closed.