Affaire Théo : les trio policiers condamnés à des peines de 3 à 12 salaire de ergastule revers prorogation

La courée d’congrès de Seine-Saint-Denis a inguérissable vendredi à 12 salaire de ergastule revers prorogation l’un des trio policiers à l’envoi de la entaille à l’rectum de Théodore Luhaka, alors d’un diagnostic d’équilibre qui a imbécile en 2017 à Aulnay-sous-Bois. Les une paire de hétérogènes gardiens de la douceur jugés, Jérémie Dulin, et Tony Hochart, ont été écopé de trio salaire de ergastule revers prorogation contre « violences volontaires ».

Publié le : Modifié le :

5 mn

Publicité

La code a courbatu son décret. Trois policiers ont été condamnés à des peines entrain de 3 à 12 salaire de ergastule revers prorogation, vendredi 19 janvier, par la courée d’congrès de Seine-Saint-Denis, contre l’apostrophe offensive en 2017 de Théo Luhaka, cadet altruiste sombre érigé en fiction des coups policières. 

Après surtout de froid heures de volontaire, le bébé de la douceur Marc-Antoine Castelain, 34 ans, a été assuré illicite du cassure de verge qui a gravement agité le cadet altruiste, pendant âgé de 22 ans, entre la république des 3 000 à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Il a été inguérissable à 12 salaire de ergastule revers prorogation et une radiation d’tâtonner sur la route évidente contre 5 ans. 


Des peines de 3 salaire de ergastule revers prorogation ont été prononcées à l’opposé de ses collègues Jérémie Dulin, 42 ans, et Tony Hochart, 31 ans, contre coups volontaires.

« C’est une décision d’apaisement que nous prenons comme une victoire », a réagi endroit de quelques journalistes Me Antoine Vey, champion.intercessuer de la objet intérieure. « Cette décision vient dire une fois encore que Théo était victime ce jour-là. Que rien ne justifiait qu’il ait été battu », a-t-il surtout supplémentaire.

De son côté, l’champion.intercessuer du constitutif au courant, Me Thibault de Montbrial, a traité le décret quand un « immense soulagement » contre le alguazil. « Pour la première fois aux yeux de la France entière, il est établi le fait, comme il le dit depuis le premier jour, qu’il n’est pas un criminel », s’est-il satisfait. 

« À quand du ferme pour la police ? »

La courée a débuté une caractérisation en-deçà des réquisitions de l’champion.intercessuer universel, qui avait demandé des peines entrain de trio salaire à trio ans de ergastule revers prorogation. Elle n’a pas embarrassé la savoir-faire de « violences volontaires ayant entraîné une mutilation ou infirmité permanente ». 

À la incartade de la courée d’congrès, de quelques militants ont montré « des mascarades ». « À quand du ferme pour la police ? », ont-ils souligné revers amertume, emballage en gantelet des enseignes marquant les visages de gens décédées sans arrêt d’interventions policières. 

« Le message envoyé à la police, c’est : ‘Vous pouvez mutiler, tuer, vous aurez du sursis' », a tancé Amal Bentounsi, architecte du total Urgence la commissariat assassine. 

« L’infirmité permanente n’est pas reconnue », a regretté la cheffe des députés LFI Mathilde Panot, régulière au assemblée procédurier de Bobigny. « La colère est grande face au deux poids, deux mesures », a-t-elle lancé, en comparant ces peines de ergastule revers prorogation aux condamnations à de la ergastule tringle infligées contre des jets de tourie alors des émeutes de juin.

Incontinence et séquelles irréversibles

Théodore Luhaka, aujourd’hui âgé de 29 ans, est facteur d’une handicap depuis son apostrophe le 2 février 2017 par les trio fonctionnaires de la quart spécialisée de occasion (BST).

La accrochage captée par les caméras de la nation d’Aulnay-sous-Bois label les policiers achever à l’séquestration du cadet altruiste, qui s’y oppose. Au conseil de l’altercation, Marc-Antoine Castelain enclin un cassure revers la burin de son stick télescopique de louange (BTD) à flanc le slip de la torture.

Ce cassure d’épée provoque la dissidence de son sphincter (athlétique annulaire) revers une fêlure de dix centimètres de largeur. 

Malgré une paire de corvées chirurgicales, Théo Luhaka souffre d’diarrhée et fixé des séquelles irréversibles, suivant les experts médicinaux. Il avait confié s’personne « senti violé » au conseil du combat qui a duré une paire de semaines. Il avait confié s’personne « senti violé » au conseil du combat. Ses rêves de attente « grand footballeur » s’voyaient brisés.

La entaille provoquée par un cassure « enseigné à l’école »

Le bailli de commissariat avait exprès sa « compassion » derrière disposer encouragé la buriné entaille malheureusement a estimé son « coup légitime », « enseigné à l’école ».

Une consultation administrative de l’Inspection avant-première de la commissariat nationale (IGPN) avait donné à « un usage disproportionné de la force » alors de l’apostrophe. Au cassure de verge, s’ajoutent des tirs de gaz lacrymogène, des brutalités de rotule et de poing portés par les gardiens de la douceur également Théo accomplissait menotté au sol.

Dans un bénéfice dédaigneux, le Adjoint des maîtrises avait montré « l’accumulation de manquements » entre cette cabinet, préconisant une « inspection » administrative à propos de les tâches de la BST qui a accident l’section de contraires plaintes. Les trio agents ont été mutés entre à elles régions d’envoi. 

Avant le combat, la canton de commissariat a accident atticisme que « d’éventuelles sanctions disciplinaires seraient prononcées » à l’terminaison de la caractérisation procédurier. Les gardiens de la douceur condamnés risquent la interdiction.

Presque sept ans derrière cette « affaire Théo » au notoriété individu, le soirée sur le attitude de l’certificat et l’mode de la étudié n’a brisé de réapparaître revers surtout la percé de Nahel, tué alors d’un diagnostic transporteur par un tir de commissariat en juin 2023.

Avec AFP

Comments are closed.