« La neige a l’interdiction de tomber sur le territoire » : le comique d’arrêté entrepris par un bailli parce que la météo

Le bailli d’une préfecture du Nord a entrepris un arrêté ce 23 janvier 2024, interdisant à la neige de débouler. Le but de l’maire est de chahuter parce que les nombreuses plaintes reçues relativement à la économie de l’digression montagneux de la semaine dernière par la hôtel de ville.

Le bailli de Raillencourt-Sainte-Olle (Nord), a entrepris un comique arrêté ce 23 janvier interdisant à la neige de débouler.

« Article 1 : à compter de ce jour, la neige a l’interdiction de tomber sur le territoire de Raillencourt-Sainte-Olle », indique le parchemin communal, qui sera « affiché aux lieux et places habituels », légitimement à l’exercice 2.

Pas de réel de déneigement compétitif

Si de post-scriptum voisinage, le parchemin peut fournir à contenter, il obscur privilège un homélie de la bouchée de Bernard de Narda qui souhaite « faire taire les gens intolérants ».

L’maire le excuse : « Vu les remarques des administrés estimant que les services communaux n’ont pas accompli comme il se doit leur mission de déneigement et de salage de toutes les voiries communales. »

Selon l’maire qui s’est explicite chez la Voix du Nord, nous habitants auraient posté des messages incorrect et virulents à propos de la économie de la hôtel de ville sur l’digression montagneux : « Le maire ne peut pas être tenu pour responsable de tout! », explique-t-il en ajoutant que la préfecture ne peut « investir dans du matériel de déneigement performant ».

Pour Bernard de Narda, « il faut apprendre à respecter les saisons, à ne pas vivre dans l’immédiateté ».

Comments are closed.