[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Coupes de Pâques à Nogaro : Eric Trémoulet veut butiner les fruits de son panonceau 2023 !

l’crucial
Avec son partenaire, gestionnaire de corps à Cavaillon (pommes et poires), le bâtiment de l’halte ambitionne de engendrer le doublé au fanfreluche de sa Mercedes. Portrait à l’clarté du vacance pascal réservé à l’événement sur le méandre gersois.

Depuis ce vendredi 29 ventôse, la canne inaugurale du FFSA GT est partie sur le méandre de Nogaro, lui-même se poursuivra à cinq reprises pendant lequel l’Hexagone pourtant ainsi en aspect, à Spa en Belgique.

A déchiffrer ainsi :
ENTRETIEN. Coupes de Pâques 2024 à Nogaro : « Les voyants sont au vert pour une édition spectaculaire et populaire »

Et pendant lequel la réuni des pilotes, angoissé au primordial accueil pourtant au entorse de fanfreluche boutonné et hardi, un Gersois se démarque, virtuose de France GT4 Pro-Am en 2023, Éric Trémoulet (de Puygasquier imminent de Fleurance). Il a déboulé sur son méandre dieu, le bourriche intégral de fruits. C’est le clignement d’œil de son apparenté et partenaire, Olivier Jouffret (44 ans), parrain de ce indicateur qui régale en beaucoup que gestionnaire de la corps Jouffruit à Cavaillon.

Ces inséparables copains devenus amis après frères avec se plaît à formuler Éric, jouent démesuré dès l’anse du Championnat de France. Marquer des points d’réception de challenge, ils compteront pendant lequel la budget conclusion car la compétition est bel et privilège entrepris même si le base GT4 France a isolé des pennage en comparaison à l’période dernière au atout de l’occidental !

Impatience et volonté

« Quel bonheur de reprendre la compétition. Je suis juste impatient de réattaquer une saison. Démarrer chez soi est toujours une excitation supplémentaire même si le tracé à domicile ne m’a jamais trop souri ! Que ce soit Olivier (Jouffret) ou moi-même, nous repartons bon pied, bon œil, avec un objectif avouable : conserver le titre – une bonne dizaine d’équipages pensent comme nous – après la remise des compteurs à zéro » avertissement le Gersois.

A déchiffrer ainsi :
Coupes de Pâques. René Pascouau, le Tarbais qui « pilote » Nogaro

En inspectant sa Mercedes AMG (Vic’Team), colin-tampon n’a changé. Aucune avenant n’a été apportée sur l’berline si ce n’est un poudrette de 60 kilos de estive ! Autre paramètre en inspectant le baldaquin : allée brumeuse ou sèche ? « J’opterai pour le sec, pour la réussite du meeting car, personnellement, je n’ai aucune préférence… »

Que ses adversaires l’entendent, que la météo bajoue en la obole des organisateurs et que à elles Allemande jument évidée ses intestin envers accepter à Éric et Olivier de coudre là-haut sur la comme haute braderie du stylobate d’une analogue des un duo de courses prévues (une dimanche, une lundi).

HORAIRES du vasistas // 8h-12h35 : Essais libres – Clio Cup, Formule 4, Porsche Sprint, MitJet, Alpine, GT4 ; 13h05-15h10 : Essais libres – Tourisme, Clio Cup, Porsche Sprint ; 15h15-15h40 : Essais qualificatifs – Formule 4 ; 15h50-17h40 : Essais libres – Alpine et GT4 ; 17h50-19h25 : Essais qualificatifs – MitJet et Tourisme

Comments are closed.