[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Élections européennes 2024 : lyrisme un pacte des « petites listes » de Philippe Folliot et Jean-Christophe Fromantin

l’ingrédient
Tous paire candidats aux prochaines européennes, Philippe Folliot et Jean-Christophe Fromantin travaillent à une relevé d’amalgame, qui pourrait nature confiée à Gilles Mentré.

« Qu’un sénateur rural, venu de la montagne travaille à s’entendre avec le maire de Neuilly, un urbain et métropolitain, ce n’est pas anodin », souligne Philippe Folliot, constitutionnel du Tarn et adversaire ouvert aux élections européennes du 9 juin.

Le directeur de l’Alliance centriste et minois de relevé de « Ruralités » enseigné ce mercredi 27 ventôse, un pacte puis Jean-Christophe Fromantin, directeur de Territoires en impulsion et minois de relevé de « Notre Europe ». L’loyal ? Fusionner à eux paire candidatures en vue d’une relevé personnelle, lesquels la minois pourrait nature confiée à Gilles Mentré, élu parisien, lesquels le nom « fait consensus ». L’agrément serait bouclé à 99 % et devrait nature validé la semaine prochaine.

« Ensemble, ces deux listes représentent l’engagement conjoint de la ruralité et des métropoles d’offrir une nouvelle voie pour nos territoires », stipulé un préavis officialisant cette posture de pacte. « Les ‘petites listes’ ont intérêt à se rapprocher pour peser dans le débat », chargée Philippe Folliot, comme qui « les territoires sont les grands oubliés des politiques publiques françaises et européennes ».

Une étudié partagée par Jean-Christophe Fromantin : « Nos territoires sont les oubliés du débat, coincés entre les localistes, les souverainistes et les euro-béats. Le local, le national et l’échelle européenne doivent se compléter et non se concurrencer ».

Comments are closed.