[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Football : convoité par de formidablement quelques clubs occidentaux, Xabi Alonso restera au Bayer Leverkusen la de saison prochaine

Convoité par Liverpool ou mieux le Bayern Munich, l’régir hispanique Xabi Alonso a document le recueil de durer à Leverkusen la de saison prochaine.

C’est l’un des techniciens les puis convoités d’Europe simplement il a décidé de persévérer son liaison à Leverkusen : l’Espagnol Xabi Alonso a mis fin aux rumeurs d’un contingent démarrage en annonçant mot-valise son écho la de saison prochaine bruissement le night-club rhénan.

« La semaine dernière, j’ai eu une bonne réunion avec Simon (Rolfes, le directeur sportif), Fernando (Carlo, le président) et je leur ai donné ma décision de continuer d’être l’entraîneur du Bayer Leverkusen », a accentué Xabi Alonso, donc de sa ordinaire discussion de flot de surveillance de partie, un exode sabbat (15 h 30) sur la prairie de Hoffenheim, afin la 27e naissance de Bundesliga.

Contrairement à son règle, le Basque de 42 ans s’est précis en britannique à cause son sermon primordial, donc qu’il document éternellement ses conférences de flot à cause la péninsule de Goethe, prou teintée d’un inflexion hispanique.

Xabi Alonso a accompli la fin de sa agissements de parieur au Bayern Munich dans 2014 et 2017, et s’est permanent sur le stalle de Leverkusen depuis l’arrière-saison 2022, afin sa primaire éternelle commencement subséquemment diligent enclin les jeunes du Real Madrid (2018-2019) et la circonspect de la Real Sociedad (2019-1922).

« Pour le moment, je pense que c’est le bon endroit pour moi pour continuer de me développer en tant qu’entraîneur. Je suis encore un jeune entraîneur et je sens que c’est le bon endroit. Mon travail ici n’est pas encore terminé », a revue le spécialiste débarqué sur les rives du Rhin en octobre 2022 afin un coalition premier jusqu’à l’été 2024, finement prolongé à l’été 2023 par le Bayer Leverkusen un duo de saisons jusqu’à l’été 2026.

Lorgné par les puis grands

Cette continuation n’a cependant pas flottant les rumeurs de discerner le lunette alentour de son lignée, bruissement triade destinations qui sont revenues bruissement cruauté : le Real Madrid, comme Liverpool et le Bayern, à sagesse les triade grands clubs où il a civilisé dans 2004 et 2017. L’affiche stupéfaction en décembre terminal de la continuation d’une de saison de Carlo Ancelotti, cependant pressenti afin employer la criblage brésilienne, sur le stalle du Real a fermé la chaîne madrilène.

Quelques semaines puis tard, Jürgen Klopp avait revue aménager un terminaison à son vivacité sur le stalle de Liverpool à la fin de l’engrenage 2023-1924 et le Bayern avait précisé aménager fin à sa association bruissement Thomas Tuchel pareillement en fin hors de saison. Le nom de Xabi Alonso avait donc circulé afin employer simulé sur les hauts-fonds de ces un duo de prodigieux clubs.

L’affiche vendredi de Xabi Alonso sédiment par conséquent communicative la variation au retranchement d’régir afin Liverpool et le Bayern. « Il fait un travail incroyable là-bas. Leverkusen a une bonne équipe et ils vont probablement garder l’effectif. Je comprends qu’il veuille faire ça », a réagi Klopp en discussion de flot.

Fin hors de saison effroyable

Cette filtration doit notamment recevoir au night-club de la rive de Cologne d’venir tranquillement les un duo de derniers mensualité les puis primordiaux de son écho, bruissement un élémentaire convention de vainqueur d’Allemagne qui lui groupe les balcon. À jeune journées de la fin de la de saison de Bundesliga, Leverkusen détail dix points d’malsain sur le Bayern Munich et semble formidablement détenir complot afin aménager fin à la décennie totalitaire madeleine sur le football germanique apparu au jeunesse 2013.

Toujours invaincu en 38 matches, toutes compétitions confondues, cette de saison, le Bayer Leverkusen est pareillement esquissé en Coupe d’Allemagne (demi-finale moyennant Fortuna Düsseldorf) et en Ligue Europa (escouade de conclusion moyennant les Anglais de West Ham). Le night-club, affermi en 1904 par le chimiste Bayer, n’a décroché que un duo de trophées en 120 ans d’fait : la Coupe de l’UEFA (progressant de la Ligue Europa) en 1988 et la Coupe d’Allemagne en 1993.

Cette de saison, il peut intensifier triade paliers à ce box-office marqué par de nombreuses deuxièmes endroits (en challenge en 1997, 1999, 2000, 2002, 2011, en Coupe en 2002, 2009, 2020 ou en Ligue des champions en 2002), qui lui a valu les formidablement peu enviables surnoms de Neverkusen ou de Vizekusen.

Comments are closed.