Football (Ligue 1) : un clasico déséquilibré en clôture de la 27e journée

Le sélectionneur a été moins magnanime. « Tout le monde sait la rivalité et le match qu’il y a », a lâché Didier Deschamps après la rencontre, « mais ça ne devrait pas. C’est l’équipe de France, c’est le capitaine. C’est décevant, pour ne pas dire autre chose. »

« Kyk’s » a été inexistant contre le Chili et a peut-être gardé des cartouches pour ce rendez-vous particulier, son 13e clasico toutes compétitions confondues. Le PSG a perdu les deux seuls qu’il a manqués depuis son arrivée dans la capitale.

L’ogre des records est le deuxième meilleur buteur de l’histoire des OM-PSG derrière Zlatan Ibrahimovic (11 buts) avec 9 buts, et il a déjà marqué quatre fois au stade Vélodrome avec Paris.

Vu ce contexte, et les nombreuses absences à l’OM, avec Valentin Rongier, Ismaïla Sarr, Jonathan Clauss, Amir Murillo et Bamo Meïté forfaits, Samuel Gigot et Jean Onana très incertains et même Pape Gueye, Ulisses Garcia et Leonardo Balerdi douteux, Jean-Louis Gasset aura du mal à bâtir une équipe pour éviter une troisième défaite de rang.

Le chiffre : 110

Antoine Kombouaré va diriger son 110e match du FC Nantes, contre Nice dimanche (15h), après un premier passage (2021-2023) couronné d’une Coupe de France (2022). Si on additionne ses 202 rencontres comme joueur (1983-1990), le Kanak va défendre l’équipe première des Canaris pour la 312e fois.

Le troisième entraîneur de la saison du FCN a du pain sur la planche, son équipe est en position de barragiste après trois défaites de rang qui ont coûté son banc à Jocelyn Gourvennec. Le Breton avait déjà remplacé Pierre Aristouy, successeur de… Kombouaré dans le manège dirigé par le président Waldemar Kita, qui a eu 21 coaches différents depuis 2007 (Michel Der Zakarian a aussi effectué deux mandats).

Kombouaré débute sa nouvelle mission sauvetage contre Nice, l’équipe qu’il a battue en finale de la Coupe de France (1-0). Nantes n’est qu’à un point du maintien et de Lorient et Montpellier dans un classement très resserré.

Dans cette course au maintien, Toulouse, 11e, ne compte que quatre longueurs d’avance sur les Canaris avant de se rendre chez le dernier Clermont, qui vient de remporter un match contre Le Havre (2-1). Le HAC reçoit Montpellier, qu’il ne devance que d’un point au classement.

Pas le droit à l’erreur pour Monaco et Lyon

« Peu importe si on joue à domicile ou à l’extérieur, il faut gagner » : Adi Hütter et son équipe qui se déplacent à Metz à 17h, doivent encore l’emporter à l’extérieur pour rattraper quatre mois d’errance à domicile.

Paradoxaux Monégasques ! Depuis quatre mois, les hommes d’Adi Hütter sont incapables de gagner le moindre match de Ligue 1 au Stade louis-II, où ils viennent d’enchaîner trois nuls et trois défaites, soit trois points sur dix-huit possibles. Une série de relégable.

Or, Monaco est toujours sur le podium. La raison ? cette équipe se transforme en déplacement, où elle est plus productive (25 points en 13 matches) qu’à la maison (21 points en 13 matches).

Lyon reçoit lui Reims à 21h. « L’idée est de bien jouer le match contre Reims, de faire la meilleure performance possible pour assurer notre maintien et aussi de reprendre des points » sur ce concurrent direct dans la course à l’Europe, a expliqué Sage en conférence de presse.

Comments are closed.