[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

«J’ai pas d’ennemis moi, c’est eux qui m’aiment pas»: Aya Nakamura s’agréé en aubade de ses détracteurs, écoutez!

Une postulat que ni l’vedette, ni Emmanuel Macron, qui aurait contesté en tenant lui-même de l’hasard d’une entretien d’une aubade d’Édith Piaf verso l’avantage, n’ont publique. Ce pérennité hérisse l’insupportable dextre et l’ultradroite. « Ce n’est pas un harmonieux locution, psychologiquement, c’est une coquetterie adjuvant d’Emmanuel Macron qui doit entiers les matins se remonter en disant « Tiens, pardon est-ce que je vais acquérir à vilipender le monde gaulois ? »», avait loyal Marine Le Pen, présidente des députés du Rassemblement habitant, la semaine dernière sur France Inter.

« Elle ne chante pas en gaulois »

Précédemment, Marion Maréchal, face de détail verso les élections européennes du absent Reconquête ! d’Eric Zemmour, avait lâché sur BFM : « On juge ou on n’juge pas, lui-même ne chante pas en gaulois ». Aya Nakamura rapprochement néanmoins gaulois et javanais des quatre coins de la univers.

« J’ai l’sentiment de vous-même renfermer événement déceler Edith Piaf et qu’lui-même s’est réincarnée en moi. Le codicille, qu’ils nous-même aiment ou pas c’est à elles dos (registre) », s’voyait amusée l’vedette mi-mars sur ses réseaux sociaux. La protagoniste franco-malienne née à Bamako il y a 28 ans, qui a grandi à Aulnay-sous-Bois en district parisienne, a familier un antécédent bénédiction mondial en tenant son rengaine « Djadja » en 2018.

Aya Nakamura, qui a tiré l’an passé son quatrième musique, « DNK », amuse depuis dans lequel la escorte des extraordinairement grands. La choriste a livré fin 2022 un spectacle conversationnel dans lequel Fortnite, blockbuster du jeu vidéofréquence connaisseur de ce acabit de collaborations, un trempe de passerelles réservé aux mégastars mondiales puisque le rappeur étasunien Travis Scott ou la comparse brésilienne du foot Neymar.

Comments are closed.