[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

La France va dénoncer « des centaines » de blindés et des missiles à l’Ukraine

Le mandataire gaulois des Armées a annoncé chahut que la France allait dénoncer à l’Ukraine des « centaines » de blindés et des missiles antiaériens Aster. Sur le place, la Russie surgeon ses frappes sur le région de Kiev. La crépuscule dernière, la pays de Lviv et des infrastructures énergétiques du sud de l’Ukraine ont été prises comme impartial par Moscou.

Publié le :

3 mn

Publicité

La France va dénoncer à l’Ukraine des « centaines » de blindés antiques simplement « encore fonctionnels » et des missiles Aster, entre le cageot d’un inaccoutumé marchandise d’bras à Kiev entre sa discorde grâce à la Russie, suivant son mandataire des Armées. 

« Pour tenir une ligne de front aussi grande, l’armée ukrainienne a besoin par exemple de nos véhicules de l’avant blindé  (VAB, ndlr) : c’est absolument clé pour la mobilité des troupes », a périodique Sébastien Lecornu entre un colloque à La Tribune publié chahut fête.

« Ce matériel ancien, encore opérationnel, va pouvoir directement profiter à l’Ukraine en quantité importante. On peut en parler en centaines pour 2024 et début 2025 », a-t-il adventice.

Les réputé blindés de acheminement de troupes VAB, puis de 40 ans au calculateur, sont en paquetage d’dépendre remplacés entre l’armada de Terre française par les blindés de information peuplement Griffon.

Otage aux demandes pressantes de Kiev de redoubler ses moyen de caparaçon anti-aérienne, Paris va itou « débloquer un nouveau lot de missiles Aster 30 » comme le instrument SAMP/T MAMBA, l’pareil du Patriot nord-américain.

« Nous développons aussi des munitions télé-opérées dans des délais très rapides, pour les livrer aux Ukrainiens dès cet été », a adventice le mandataire.

Mardi, Sébastien Lecornu avait opportun ne pas rejeter de appeler à des réquisitions ou d’lier aux industriels d’adjuger la préemption aux besoins militaires proportionnellement aux besoins civils, comme presser la floraison.

Intensification des frappes russes

Cette informé intervient pendant que la Russie a précisément intensifié ses traquenards aériennes sur le région de Kiev ces dernières semaines, luthérien déteindre en vengeance aux traquenards de Kiev entre ses régions frontalières.

La crépuscule dernière, une stupéfait a tué au moins une hominidé entre la pays de Lviv (couchant), a opportun le éparque voisin, l’armada de Kiev disposant opportun diligent stupéfié jeune missiles et jeune drones ennemis.

À manger itou« Guerre » : le cooptation sémique du Kremlin, une diabolique information comme l’Ukraine ?

« Cette nuit, l’ennemi a attaqué avec des missiles de croisière la même infrastructure essentielle (…) qui avait été visée précédemment les 24 et 29 mars. Un bâtiment administratif a été endommagé », a opportun le éparque Maksym Kozytsky sur Telegram, rien dire de lesquelles marqué d’fondation il s’agissait. 

L’opérateur ukrainien Ukrenergo a affirmé dimanche que l’armada russe avait à inaccoutumé frappé des infrastructures énergétiques moyennant la crépuscule. « Ils ont visé des sous-stations de haute tension (…) dans les régions du Sud », a opportun cette primeur.

Du conte des blessures subis, des coupures d’charge d’obligation ont été instaurées entre la agglomération d’Odessa et des zones environ, claire Ukrenergo.

Plus tôt dimanche, l’armada de l’air ukrainienne a annoncé diligent stupéfié jeune missiles de voyage et jeune drones explosifs Shahed russes moyennant ces bombardements nocturnes.

Vendredi, la Russie avait dominé des bombardements parterres grâce à le tissage électrique ukrainien, endommageant magnifiquement au moins trio centrales thermiques et hideux les autorités ukrainiennes à créer épisodiquement des coupures d’obligation entre sept régions.

Face à ces bombardements, Kiev dépliant à ses alliés européens de lui transmettre encore d’bras, en inhabituel des systèmes de caparaçon antiaériens.

Avec AFP

Comments are closed.