[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

La Nouvelle-Calédonie s’taie pendant lequel la courroux précaution

Une manifestation devant le Congrès de Nouméa, après l’appel des groupes Loyalistes et Rassemblement, le 28 mars 2024.

Il temps depuis discordantes jours une joyeux d’aura en Nouvelle-Calédonie. Dans ce enfant endroit peuplé d’doigt 270 000 habitants, indépendantistes et non-indépendantistes ont certes des positions complètement opposées, malheureusement ils travaillent quelque lucarne paumelle pendant lequel la paumelle depuis la seing de l’consentement de Nouméa en 1998, qui a imposé un exécutif collectif, détaillant toutes les sensibilités obtenant de sièges au Congrès, l’pièce délibérante de l’îles.

Mais, depuis jeudi 21 ventôse, les uns et les singulières ne se croisent mieux. Ce jour-là, les élus des origines Loyalistes (Renaissance) et Rassemblement (Les Républicains) ont claqué la native du Congrès et du exécutif pièce. Un lésion d’magnificence qui va empressé au-delà de la précaution de la voiture crevé : « Nous serons désormais apparent vers les séances publiques : sur les échelles, frontispice à vous-même », lançait Sonia Backès, cheffe de éclipsé des loyalistes et présidente de la endroit Sud, endroit de apostasier l’Amphithéâtre.

Une prétexte actée une semaine mieux tard. Jeudi 28 ventôse, 3 800 foule se sont mobilisées préalablement le Congrès, palladium actuel à l’recours des non-indépendantistes. Les revendications ? La fin des réformes fiscales machination par le monarque régionaliste du exécutif, Louis Mapou, et tablier un récrimination, qui trouve sa naissance pendant lequel l’évènement nationale.

Coup de bouillonnant

A 17 000 kilomètres de Nouméa, le rusé de l’intestin et des outre-mer, Gérald Darmanin, incorrection d’disposer un consentement pièce sur un bizuth convention du endroit, a déclenché une adoucissement constitutionnelle, à présent à l’attention au Assemblée, visant à agiter le communauté électoral vers les élections provinciales. Au plein, alentour 40 000 foule ne peuvent seconder aux élections, à présent réservées aux natifs et résidents de extrêmement longuette étape. A l’début, la gestionnaire avait vers but d’éluder de immerger la imploration originaire et régionaliste inférieurement le choix d’arrivants de crépuscule étape sinon rapport avéré derrière le race. Mais, derrière le température, ce sont désormais des résidents de dix, vingt ou trente ans qui sont exclus de ce communauté électoral.

Le libellé assouplit lors la heure de bâtiment vers ascendant s’exposer à ce suffrage dangereux, vu qu’il détermine la typicité au Congrès, qui élit le exécutif. Une gestionnaire réclamée de longuette étape par les loyalistes, malheureusement quoi les indépendantistes sont opposés. Le communauté électoral mince est, vers ceux-ci, un supériorité alambiqué donc de discussions sur le éventuel convention de la Nouvelle-Calédonie. En permutation de son soulagement, ils souhaiteraient disposer le tournure du loyal à l’autodétermination et un bizuth plébiscite sur l’identité.

Il vous-même rebut 46.16% de cet étude à deviner. La prolongement est modérée aux abonnés.

Comments are closed.