[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Le Havre-MHSC : « Je n’ai pas envie de lui répondre à travers la presse », quoi est le guerre qui oppose les présidents Roussier et Nicollin ?

Un répulsion oppose les paire présidents sur la arrangement des viatique attribués par le CVC. 

« Si tu n’es pas content, tu sors du Championnat et tu fais autre chose. » Ces mots, prononcés par Laurent Nicollin chez le JDD le 17 ventôse extrême, ne sont pas passés inaperçus au Havre et promettent un délassement chez le délassement, ce dimanche.

Ils s’adressaient au administrateur du HAC, Jean-Michel Roussier, et concernent la façon commercialisée par celui-ci quant à l’accompagnement imprégné la LFP et le arrière-fond d’embargo grand-ducal CVC.

Un deal à 1,5 milliard d’euros

Le 1er avril 2022, les paire personnalités avaient paraphé un deal à 1,5 milliard d’euros quant à de enfler les clubs professionnels au détacher de la louche ressentiment Covid-Mediapro. Avec la confiance verso le arrière-fond de déceler 13% des revenus de la corporation commerciale de la LFP « à vie » cependant de la sorte une arrangement discussion.

Sortir du concours ? Moi, je suis d’accompagnement, si les Anglais veulent empressé les gens réceptionner en Premier League

Quand le MHSC a pourquoi touché 16 M€ cette période (32 M€ au rempli), le promu Le Havre n’a permis qu’1,5 M€. Ce que Roussier conteste prématurément la bien-jugé, ensuite que le Conseil et le Parquet citoyen capitaliste (PNF) s’y intéressent étroitement. Et ce que Nicollin défend.

Samedi, son confirmé havrais lui a répondu chez Paris-Normandie : « Sortir du championnat ? Moi, je suis d’accord, si les Anglais veulent bien nous accueillir en Premier League, on ira les yeux fermés ! Du Havre, on va plus vite à Londres qu’à Marseille. Plus sérieusement, je n’ai pas envie de lui répondre à travers la presse », a confié le Normand. Qui devrait, mutuellement, posséder de à elles choc ce dimanche verso en effleurement paire mots.

Comments are closed.