Le prélat annule au nouveau opportunité sa intéressement au Chemin de Croix « pour préserver sa santé »

Le prélat François a aucun à la dernière pressant sa intéressement à la cour du Vendredi usité au Colisée de Rome, dans lequel le but, escortant le Vatican, de « préserver sa santé » devant d’hétérogènes engagements de la semaine de Pâques. 

Publié le :

3 mn

Publicité

La naturel du actif ministre soulève de nouvelles inquiétudes. Le prélat François, 87 ans, a aucun vendredi 29 ventôse à la dernière pressant sa intéressement au Chemin de calvaire au Colisée de Rome, sur lointain de préoccupations persistantes sur son facture de naturel.

« Pour préserver sa santé en vue de la veillée de demain et de la messe du dimanche de Pâques, le pape François suivra ce soir le Chemin de croix au Colisée depuis la Résidence Sainte Marthe », a annoncé le Vatican dans lequel un avertissement.

Au opportunité de l’placarde, qui est intervenue plusieurs secondes guère devant le baptême de la congé, les organisateurs ont écarté le chaire du prélat prisonnier sur une proéminence lucidement du Colisée.

« Il s’agit d’une simple mesure de prudence », a opportun à l’AFP une racine vaticane, assurant que la naturel du prélat, qui est survenu « en forme » ces dernières heures, ne donnait situation à « aucune inquiétude particulière ».

Cette homologation hasardé purement de poursuivre les interrogations sur la ressort du prélat à voltige de inspirer l’Eglise paroissien, plus qu’il a constamment laissé « la porte ouverte » à une facultative renoncement, dans lequel la race de son aïeule Benoît XVI.

Dans une commentaires publiée ce mois-ci, il a redit ne pas actif de « raison sérieuse » de se désister à sa lesté, une « hypothèse lointaine » qui se justifierait exclusivement en cas de « grave empêchement physique ».

Le jésuite clair avait déjà aucun sa intéressement au Chemin de calvaire en 2023 revers des raisons de naturel, pourtant cette homologation faisait prolongement à une hospitalisation de triade jours revers une angine et avait été conduite en source.

Agenda chargé

Ces derniers jours, l’archevêque de Rome a estimé un almanach chargé, collègue à méconnaissables cérémonies dans lequel le valise de la Semaine bienheureuse, administrateur époque énergique du mémento paroissien, qui précède Pâques.

Vendredi parfois, le présentateur de l’Corps paroissien a présidé également projeté la cérémonie de la Passion du Christ dans lequel la basilique Saint-Pierre au Vatican.

Jeudi, il avait lavé les pieds de 12 femmes détenues dans lequel une cachot de Rome, se livrant à un climat de affluence et jaillissant plaisantant.

Il doit régir dimanche matinée la office de Pâques sur la simulé Saint-Pierre devant de allouer la bonheur « Urbi et Orbi » (« À la ville et au monde »), alors laquelle il doyen majoritairement en bordereau les conflits universels.

Jorge Bergoglio, qui se déplace en chaire amusant, a multiplié les problèmes de naturel ces dernières années, singulièrement aux jointures, aux hanches et au côlon.

Il a itou été opéré de l’hypogastre en juin et a aucun son circuit à Dubaï revers la COP28 en décembre en justification d’une angine.

Ces derniers jours, il a itou été faux à méconnaissables reprises de révéler la connaissance de plusieurs conférence revers des raisons de naturel.

Vendredi brune, dans lequel le valise extraordinaire de l’gradins latin éclairé, des milliers de loyaux de grouillant nation, régulièrement une chandelle manuel, ont assisté faiblement à la « Via Crucis ».

« Nous sommes déçus. Ca peut se comprendre, mais c’est triste car sa présence ce soir était importante », a réagi à l’résultat de la congé Edoardo Conforti, un innovateur transalpin de 17 ans commencé de Gênes (nord-ouest) revers l’opportunité.

Fait neuf depuis son favoritisme en 2013, le prélat avait ce dernier rédigé les textes de recueillement lus à chaque personne des 14 stations du Chemin de calvaire symbolisant le question du Christ, de sa réprimande à disparition à sa calvaire, sa disparition et sa habit au cercueil, escortant la habitude chrétienne.

Avec Reuters et AFP

Comments are closed.