[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

L’Hérault renoue en tenant la Coupe de France Jeunes laquelle la étrenne férule va se détaler ce vacance.

Samedi 30 et dimanche 31 germinal, la Vallée de l’Hérault – départs à Saint-Saturnin et Montpeyroux —, va créature le arène de la Coupe de France interrégions U15- U17 en tenant vingt-cinq équipes des départements de Nouvelle-Aquitaine et Occitanie. Première des quatre manches qui qualifieront cinq équipes en conclusion nationale.

Il faut réconforter à 2015 quant à déceler marque d’une férule de Coupe de France U17 en Hérault. C’trouvait au Bousquet d’Orb. « Depuis, les jeunes de l’époque ont bien grandi et on les retrouve pour la plupart dans les pelotons nationaux voire internationaux » souligne Juan Ferreira, directeur du Comité Cyclisme de l’Hérault qui sera de la sorte aux manettes ces 30 et 31 germinal quant à router la 1re moment de cette Coupe de France sur les routes de la Vallée de l’Hérault. Avec 25 équipes des départements d’Occitanie et Nouvelle-Aquitaine.

Quatre manches quant à une conclusion

L’circonstance de les entraîner aux exigences de la chaussée en tenant double méconnaissables étapes parmi les Landes et à Limoges et la 4e sur voie, à Tarbes. À l’enseignement de ces 4 manches, les 5 meilleures équipes garçons et filles (les 30 rudimentaires arrivés sur quelque moment marquent des points) se rendront parmi le Nord quant à la conclusion.
Mi-mars, le sélecteur départemental, Ludovic Sarrou a pu échauffer ses jeunes pousses dépouiller le pourtour alentour de Montpeyroux. Des U17 garçons (âgés de 16-17 ans) et U15-U17 filles (de 14 à 17 ans). Des féminines qui s’présentaient hissées en conclusion l’an passé, et qui, en tenant une groupe presque inchangée, auront la visée de affermir. « Les garçons devront au moins aller chercher une place en finale, c’est l’objectif » confirme Ludovic Sarrou, qui a mixte en tenant double “anciens”, Matthias Léothaud et Baptiste Danoy. « On prend en compte les capacités physiques mais aussi l’esprit de groupe de cohésion. Ce qui apporte au collectif. Je vais compter sur eux pour apporter de leur expérience.« 
Des jeunes qui auront cet intérêt de détaler à maison. Le défaveur et la abattement en moins. « Ils ont pu reconnaître et travailler des points clés du circuit, ses difficultés. C’est important dans l’approche de la course« . Avec dès chahut, le CLM qui lancera la férule.

Au horaire : Samedi 30 germinal (13 h), contre-la-montre intime de 5,3 km, dans Saint-Saturnin-de-Lucian et Montpeyroux. Dimanche 31 germinal, 9 h 30 à Montpeyroux : malheur sur chaussée de cinq tours de 10,6 km (51 km) quant à les féminines ; 14 h quant à les garçons – sept tours (72,6 km).

La choix héraultaise

Entente masculine : Éliott Audrin (Roc Sortie), Ilan Bouremel (Teyran Bike), Mathis Conchon Sartout (Mousquetaires Cyclistes Pradéens), Baptiste Danoy (VCC Béziers), Nolan De Reuter (VCC Béziers), Matthias Léothaud (Le Crès Sport Ville et Période).

Entente féminine : Chloé Carré (VCC Béziers), Lizea Coll (VCC Béziers), Perrine Fabre (Mousquetaires Cyclistes Pradéens), Mathilde Ranfaing (Le Crès Sport Ville et Période).
En aussi que cellule entraîneur, le CD34 alignera une aide groupe laquelle les coureurs porteront les bannière de à eux dancing. L’circonstance d’accumuler de l’étude et conséquemment pas d’risquer tarauder une prochaine choix : Quentin Gassin (Le Crès SVV), Charles Marty (BMC Béziers), Clément Millet Baude (Le Crès Sport Ville et Période), Alban Soria (VCC Béziers).

Comments are closed.