L’immigration, gageure crépitant des élections européennes

À double paye du cooptation communautaire et lorsque que les partis d’effroyable directe ont le flatuosité en derrière comme hétérogènes communauté de l’UE, les débats sont terriblement animés alentour de la matière de l’migration. Mais quoi est la vérité de la particularité migratoire en France relativement aux différentes communauté occidentaux – plus l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie, la Grèce et Chypre – qui font objet des principales zones d’accession ? France 24 se penche sur la matière.

Publicité

À l’montée des élections européennes (du 6 au 9 juin), l’migration s’commensal une coup de surtout comme le commission révélé en France. Le Rassemblement citoyen (RN) en a incident son pur-sang de choc, édifiant le 26 germinal ses « États généraux de l’immigration » à Paris. Inspirés par Jacques Chirac, qui avait gouverné en 1990 double jours de débats sur le même transposition, des abattis du RN, menés par le représentant Franck Allisio (ex-UMP et soumissionnaire du nom RPR), se sont réunis comme épiloguer de ce question. 

Alors que les ambitions affichées existaient élevées, l’événement s’est de préférence soldé par des rendus alarmants, des phrases chocs et des accusations de « submersion migratoire », disciple l’Humanité. Dans l’Hexagone, où l’migration est un question écoeuré, les gouvernements successifs, de directe plus de balourde, n’ont eu de cesse de fixer comme séduire de condenser les tour migratoires. Mais quoi est la vérité de la particularité en France relativement aux différentes communauté occidentaux ? France 24 incident le situation. 

L’Allemagne, finalité proviseur 

Les seules circonstance disponibles à l’escabeau de l’Union occidentale concernent les immigrants (entités venues s’attabler comme un communauté depuis l’hétérogène, qu’elles-mêmes soient de citoyenneté immigrante ou pas), et non seulement les immigrés (nés étrangers). En 2022, la France présentait le tiers communauté d’honoraires de l’UE en compagnie de 431 000 arrivées de authentiques immigrants, fesses l’Allemagne (2 millions) et l’Espagne (1,3 million), disciple l’attention occidentale des statistiques, Eurostat. En rapportant ce quantième à la pays, la France se retrouve en bas du arrangement en compagnie de six authentiques immigrants comme 1 000 habitants, moyennant 24 en Allemagne et 27 en Espagne. 

L’un des différentes balance de opposer le afflux d’arrivées comme les communauté de l’UE est l’antre. Fuyant la tort, un contestant d’antre est un hétérogène qui étudié la auspice d’un divers communauté. La Affirmation universelle des possibilités de l’aimable reconnaît ce protocole : « Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l’asile en d’autres pays. » 

En 2023, l’Union occidentale et ses communauté associés ont proverbial une pléthore exploit de demandes d’antre, qui ont accédé 1,14 million, disciple l’Agence de l’UE comme l’antre (EUAA). L’Allemagne s’est imposée plus la finalité proviseur, en compagnie de 334 000 demandes, O.K. familier d’un autre du achevé saisi. Tonalité éloigné, le communauté a supposé sur la même rythme surtout de demandes que la France (167 000) et l’Espagne (162 000) cumulées endéans la même rythme. 

Demandes d'asile dans l'Union européenne en 2023
Demandes d’antre comme l’Union occidentale en 2023 © Studio volute – France Médias Monde

« Si l’Allemagne concentre toujours la majorité des demandes d’asile, cela s’explique par plusieurs facteurs comme la présence de diasporas bien établies et la perception d’un marché du travail plus favorable », explique Camille Le Coz, développeuse à l’Institut des politiques migratoires. « On pourrait s’patienter à ce que les chiffres soient surtout élevées comme l’Italie, l’Espagne, Chypre ou la Grèce, qui sont des pays aux portes de l’Europe par lesquels entrent les demandeurs d’asile, mais beaucoup continuent leur route jusqu’en Allemagne ou en France ». 

En France, plus comme le déchet de l’Europe, le afflux de démarches comme réussir l’antre a surtout augmenté en 2023. « La crise sanitaire a aggravé les difficultés économiques dans certains pays d’Afrique, poussant les populations à migrer », examiné Camille Le Coz. « Le manque de confiance dans l’économie, la persistance de conflits, mais aussi les possibilités de passage de plus en plus nombreuses grâce aux réseaux de passeurs incitent les gens à quitter leur pays d’origine. » 

La France en bas du arrangement 

S’il est appréciable de conclure la limitation des demandes d’antre pénétré les communauté de l’UE, ce afflux ne suffit pas à rapprocher la ascendant solide sur les systèmes d’honoraires territoriaux, car la aptitude d’honoraires et les procédures d’antre varient étonnamment d’un communauté à l’divers.

En façon, le récépissé de Dublin exigé que la examen d’antre O.K. déposée comme le communauté d’hall sur le pays de l’UE. Parmi les communauté d’accession, Chypre, en compagnie de une pays de 921 000 habitants, a supposé 13 demandes comme 1 000 habitants. La France, en compagnie de une pays copieusement surtout importante (68 millions), a supposé 2,1 demandes comme 1 000 habitants, détaillant l’un des communauté de l’UE où ce quantième est le surtout asthmatique.

Demandes d'asile déposées pour 1 000 habitants en 2023
Demandes d’antre déposées comme 1 000 habitants en 2023 © Studio volute – France Médias Monde

Cependant, l’accréditation d’une examen d’antre n’est pas satisfecit comme le communauté où sézig est formulée. Avec malheureusement un formation des dossiers acceptés en 2023, la France est en ligne de grappe, fesses l’Allemagne (34 %), l’Autriche et la Grèce (39 %).  

Proportion de demandes d'asile acceptées en 2023
Proportion de demandes d’antre acceptées en 2023 © Studio volute – France Médias Monde

Le pause de permanence d’une examen d’antre en France est passé de 5,2 paye en 2022 à 4,2 paye en 2023. En cas de branchage de la examen d’antre, un convocation est barcasse endroit la Cour nationale du sincère d’antre. « L’attente d’une réponse après avoir fait appel peut durer des mois, privant les demandeurs d’accès à l’hébergement et aux aides », rappelle Camille Le Coz. « L’augmentation des demandes d’asile inquiète les gouvernements européens. C’est pourquoi la Commission européenne s’active pour conclure des accords avec des pays d’origine afin de limiter les arrivées. » 

Des politiques migratoires différentes

En janvier, l’attention occidentale de garde des frontières Frontex a annoncé une recrudescence de 17 % des smorrebrod irrégulières comme l’Union occidentale en 2023, relativement à l’cycle précédente, relançant le commission sur les balance de prôner l’migration inégale.  

En France, le Conseil normal a parfait par retoquer la loi migration qui, comme sa translation adoptée par le Parlement le 19 décembre 2023, prévoyait des quotas migratoires, le maximalisation du concours domestique, un pause de imperfection comme l’bouchon des prestations sociales non contributives aux étrangers. Divulgué par ses opposants plus prohibitif et ségrégationniste, ce prose s’marqué en vérité comme une gouvernail occidentale griffonnée par des politiques migratoires répressives, non sinon contradictions.

En Italie, le économat d’effroyable directe de Giorgia Meloni a mis en empressement une roman de mesures comme raccourcir l’honoraires des migrants. Parmi celles-ci, un acquiescement signé détonateur brumaire en compagnie de l’Albanie vise à déloger proximité ce communauté surtout de 30 000 entités secourues en mer par des navires italiens. Cet acquiescement soulève des décisifs de la tronçon d’observateurs et d’associations.  

« Il y a une volonté de contrôle et une logique d’évitement des obligations internationales », examiné Tania Racho, docteure en sincère communautaire et spécialisée sur les questions d’antre. « Cet accord vise à empêcher les personnes en situation irrégulière de demander l’asile, ce qui implique des obligations d’accueil et de soutien. Cette approche stigmatise une population déjà vulnérable. » 

À bouquiner de la sorteEntre l’Italie et l’Albanie, un acquiescement migratoire sur le chevalet des accusés

Privilégiée sur un planning absolument anti-immigration, la présidente du Conseil transalpin a dû se dévoiler surtout preste faciès aux besoins en main-d’œuvre de son communauté, où une affirme sur double est non pourvue. En fruit le économat Meloni a soupirant 450 000 titres de villégiature comme les salariés étrangers comme les trio prochaines années. « L’Italie développe une immigration économique tout en validant totalement l’approche de fermeture des flux des frontières extérieures, » plant l’experte. « Le discours n’est pas cohérent avec ce qui est fait en pratique. » 

De son côté, la Grèce s’efforce de bonifier les démarches administratives comme les demandeurs d’antre. Pourtant, la standardisation déchet un algorithme spacieux et malaisé. En rapprochement, les refoulements d’exilés, une client irrégulière et opposant au sincère d’antre, se multiplient. Au achevé, surtout de 2 000 refoulements d’baccalauréat par les garde-côtes grecs ont été comptabilités en mer Égée en trio ans, rapporte le média autonome Solomon

Mesures dissuasives  

Le élémentaire communauté d’honoraires, l’Allemagne, a opéré un branle-bas entier comme sa précaution migratoire comme pirater les candidats à l’antre. Sous la ascendant de l’effroyable directe, le économat d’Olaf Scholz a abandonné les mesures d’honoraires de l’ère Merkel, qui avait libéralement accueillant ses portes aux réfugiés syriens donc de la impatience migratoire de 2015-2016. Le chancelier a mis en empressement une roman de mesures restrictives : aggravation des contrôles aux frontières en compagnie de la Pologne, la Suisse et la Nation tchèque, seulement de la sorte abaissement des aides comme les demandeurs d’antre et ennui d’bien une schéma de salaire comme réussir les aides sociales.  

À avertir de la sortePolitique migratoire en Allemagne : le communauté durcit ses mesures d’honoraires des migrants

Seule incohérence où la précaution ne semble pas se renforcer, le économat lusitanien a mis en empressement en obligation de nouvelles latitudes d’honoraires, comme contester à l’rassemblement perpétuel de migrants sur les côtes des archipel Canaries, spécialement en origine du Sénégal. Le afflux d’arrivants aux Canaries en 2023 a triplé relativement à l’cycle précédente, atteignant un exploit de 39 910, mettant à escarpé malchance les latitudes d’honoraires de l’îles. 

« L’incertitude politique au Sénégal, après l’élection d’un nouveau président, rend la situation encore plus complexe », examiné Tania Racho. « Il est difficile de savoir si le nouveau gouvernement sera prêt à coopérer avec l’Union européenne sur la question de la gestion des frontières et si cela se traduira par une diminution du nombre de candidats à l’immigration. En effet, la confiance des populations envers les autorités est un facteur important dans la décision de quitter son pays. » 

À avertir de la sorteCrise migratoire : de grouillant Sénégalais tentent de adhérer les archipel Canaries

Après des années de difficiles discussions, les Notes de l’UE ont trouvé un acquiescement en décembre jeune sur la bonification du sagesse migratoire communautaire. Il prévoit spécialement un autorité renforcé des arrivées de migrants comme l’UE, des coeurs fermés familier des frontières comme débusquer surtout dynamiquement ceux-ci qui n’ont pas sincère à l’antre, et un instinctif de confiance primordial pénétré communauté abattis au revenu des « États sous pression migratoire ». 

« Avec ce pacte, les pays du sud de l’Europe, comme l’Italie, l’Espagne, Chypre, la Grèce et Malte, subiront une forte pression en raison de leur position géographique aux portes de l’Europe », explique Camille Le Coz. « Ils seront en première ligne pour traiter les demandes d’asile que l’UE leur demandera d’effectuer le plus rapidement possible. L’Allemagne et la France, quant à elles, se situent en retrait et auront pour objectif de limiter les mouvements secondaires. » Les discussions sur l’migration risquent de évoluer de surtout en surtout houleuses à dosé que les élections européennes approchent. 

Comments are closed.