L’séminaire de karaté gouape énergique à Orléans

l’construisant
Habitués des podiums territoriaux, les jeunes karatékas carcassonnais continuent à eux promenade à cause acquiescer à l’gratin. En attestent à elles récentes performances à Orléans.

Ces 23 et 24 germinal, le canne carcassonnais vivait secours au alcazar des Sports d’Orléans où se déroulait l’inévitable Open International des jeunes. Une exploit duquel participent les meilleurs karatékas gaulois et mondiaux. Plus de 1 100 jeunes karatékas âgés de 8 à 18 ans sont venus s’oser lesquels les quelques Carcassonnais, chefs de bout de l’séminaire : Lina et Nassim.

Dans la couche Junior – de 55 kg Nassim Atif écho un course sinon vulgarisme et se hisse en demi-finale. Le concurrence l’oppose plus à un monstrueux émule originel d’un canne gratin de Poitiers. Ils se rendent blessure à cause blessure malheureusement Nassim ne parvient pas à surpasser son émule. Il doit désormais diriger le basané pendant lequel la subtile dénouement qui l’oppose à un ennemi Luxembourgeois. Le concurrence est rugueux malheureusement la impatience de Nassim déborde son émule et Nassim décroche le basané sinon empoignade passable. Lina Hamria concurrence relativement bruit en couche cadette moins de 61 kg. Depuis son charte habitant, Lina est attendue par ses rivales à chaque personne de ses sorties. Elle est continuellement portrait de critique ce qui lui garantit presque à tout jour un imprimerie au hasard excessivement effilé. C’est principalement le cas à Orléans où elle-même affronte au initial flux une suppléant de l’armé nationale de Belgique. Sur le chronique, l’accrocheur du viguier ne quartier pas mignonne. Mais le coupé de Carcassonne a comme d’un flux pendant lequel son sac. On assiste en écho à une véridique démonstration. Lina multiplie les techniques incroyables et s’ultimatum le aise de domestiquer précocement la fin du température permis sur le marque sinon exhortation de 8-0. Elle s’indispensable au 2e flux frontispice à une pupille du canne gratin de Bobigny. Puis remporte son 3e flux frontispice à une émule du Samouraï, le excessivement insigne canne du Mans. Elle retrouve plus en demi-finale une étrange internationale Belge. Victorieuse, elle-même accède à la dénouement de l’Open où elle-même doit former frontispice à une suppléant de l’armé d’Italie. Malheureusement, cette dernière remporte l’Open frontispice à la Carcassonnaise.

Comments are closed.