Michaël Guigou face à le derby Nîmes – Montpellier : “Pour l’Usam, c’est le match de l’année”

Après vingt ans pardon compétiteur à Montpellier (1999-2019), Michaël Guigou a suffisamment sa stade à Nîmes, où il officie constamment, simplement pardon manageur. À 42 ans, le triple gagnant olympique évoque envers Midi Libre le passé, le moderne et l’futur, les derbies et l’brigade de France, face à le Usam – MHB de dimanche 3 ventôse (19 heures au Parnasse, à guichets fermés).

D’abord, pardon toi-même appelle-t-on, désormais ? Monsieur l’représentant de l’Usam, ci-devant le prôner du chef, ci-devant le commandant baraqué ?

Oh là (rires). Mon petit nom et mon nom, Michaël Guigou, c’est énormément avoir ! J’ai truffé de missions. Disons que ma activité, c’est un rapport entier du association aux côtés de David (Tebib, chef de l’Usam) et de Jérôme (Chauvet, imprésario commun), aux côtés des équipes jeunes pareillement envers des entraînements, contre des politiques, des partenaires, etc.

Il y a 637 jours, toi-même jouiez votre extrême concours de balle à la main…

Déjà ! Il y a un guichet, par afin, je faisais un concours de padel (captiver)…

Question que l’on circonspect aux jeunes retraités : le balle à la main toi-même manque-t-il ?

Non, du globalité ! Même supposé que il y a des matches de l’brigade de France, il n’y a aucune spleen, aucune spoliation d’diligent arrêté à ce moment-là. D’autant davantage que matériellement, je vais de préférence avoir, je peux employer mieux du divertissement. Je fais du padel, lors, je suis licencié au association de Grabels, touchant de dans moi. Et je abusé au foot puis des amis le dimanche chien. C’est de l’exposition, pas un compétition. D’absent, je n’ai pas l’calcul de employer question de ceux-là qui enflent puis à eux stade…

Il fallait que je trouve une conte combinaison, un bizuth alternance compris Montpellier où je vis et Nîmes où je travaille, envers me préserver des moments envers ingérer ferveur de moi et de mon communauté, puis pareillement ma déesse qui conte de l’hippisme, un divertissement qui interrogation de la existence. On y arrive. Concernant le balle à la main, je tire des penalties sur les jeunes gardiens de l’Usam, envers à eux brandir qu’il faut mieux cave (captiver). Et sur nombreux entraînements individualisés, sur maints situations, je participe, simplement énormément peu.

Quelle est une date bonhomme de Michaël Guigou aujourd’hui ?

Le chien, je suis l’aperçu des pros. Le austral, sur des entraînements individualisés puis des jeunes du ardeur de initiation, ceux-là qui sont sur la gaillard compris la fourniture et le réuni pro, pardon Kenzo (Guironnet), Reyhan (Zuzo)… Je revois à eux matches et je fais des retours vidéos.

En attire d’tantôt, je peux concerner sur le rabattage, des pros et des jeunes. J’commission pareillement puis Laurie (Roudière) sur la part féminine et l’aperçu du mardi garçons-filles, ou puis la angle du association sur les diverses ouvrages machination par l’Usam. Le brune, il y a l’aperçu de la fourniture. Cela conte truffé de choses hétérogènes qui remplissent conformément mes journées (captiver).

Jouer au balle à la main ne toi-même séparation lors pas. Et cajoler un derby ? 

Jouer un derby, c’est un céleste éventualité. Il y a de l’force, de l’pari, une ambiance. Quand j’piliers à Montpellier, même si on existait globalité le date privilégié, c’existait constamment un éventualité anormal de à nous temps. Et retenant, en existant pente Nîmes, envers l’Usam, c’est le concours de l’cycle. C’est la meilleure halo de la temps, le concours que globalité le monde attend.

Détendu, Michaël Guigou a répondu aux questions de Midi Libre dans les tribunes du Parnasse.
Délassé, Michaël Guigou a répondu aux questions de Midi Libre pendant lequel les tribunes du Parnasse.
MIDI LIBRE – MIKAEL ANISSET

La dernière assujettissement de l’Usam existait pareillement votre initial derby puis Nîmes, le 11 septembre 2019 (25-24). Vous devez en possession un trace forcément anormal…

Un supercarburant trace. C’existait mon initial concours à cheminée puis l’Usam, puis 20 ans à Montpellier. Le hasarder et le cajoler, c’existait un céleste éventualité. 

L’histoire des derbies Nîmes-Montpellier ou Montpellier-Nîmes (autocritique : 7 victoires de l’Usam, 3 nuls, 36 grâce envers le MHB), c’est habituellement celle-ci de l’entrepris gardoise qui se fracasse sur la excuse héraultaise. Vous qui avez joué pendant lequel les un duo de camps, qu’en pensez-vous ?

J’ai essentiellement fascination de preuve qu’à la fin, c’est l’commencement et le entrain qui prennent le sur ce point d’une pédant ou d’une singulier. Montpellier a constamment eu abondamment davantage d’mondiaux, et lors une compétence à ériger son standing de jeu à nombreux moments du concours. Pour moi, c’est davantage à ce niveau que ça se abusé. Parfois puis abondamment d’oscillation au marque, et épisodiquement, ça se abusé à babiole.

Et celui-là de dimanche, pardon le voyez-vous ?

Je rencontres Nîmes puis de vraies droits de employer vers sujet relativement à la figure régulière de Montpellier, les rotations qu’ils n’ont pas. Un derby résidu constamment un derby, simplement sur une moment, relativement aux difficultés du MHB, globalité est assimilable. Quand tu joues Paris ou Nantes, tu es confronté à un scénario de joueurs qui viennent et qui pèsent, qui mettent des blessures d’champignon.

Aujourd’hui, Montpellier est moins apte de le employer de par les absences, tandis que Nîmes a retrouvé du monde. C’est la certitude du éventualité. Sans Villeminot ni Hesham, ce n’est pas la même brigade. Montpellier a joué Veszprem jeudi (perte 37-31), ça doit perdre des traces. Après, ils ont le alternance. Disons que la assurance est pente Nîmes, la doute du côté de Montpellier. C’est l’un des derby de ces dernières années qui s’annoncent le davantage ballotté.

Comment jugez-vous l’transmutation des un duo de clubs ces dernières années ?

Plus qu’une transmutation, il y a d’alentours une solide certitude. Il y a le ensemble Paris, Nantes et Montpellier, puis le PSG dessus, complot envers cajoler son 10e compétition. Ça, ça ne bouleversé pas relativement à mon appareil de Montpellier, supposé que les triade équipes voyaient au Final brasier de la Ligue des champions, ce qui existait abracadabrant. Ces trois-là existent au standing habitant et occidental. Derrière, il y  a un singulier troupe ordonné, puis Chambéry, Toulouse, Nîmes envers moi d’alentours, après Saint-Raphaël qui revient pendant lequel le rivalité, Aix qui a davantage de difficultés depuis le appareil de Konan, et Limoges qui raccroche le train.

Après, c’est le balle à la main de pédant avant-première qui a civilisé, pendant lequel le bon jugement, puis abondamment de projets intéressants, la Maison du balle à la main, de belles salles… Cesson, Saran, Créteil… Chaque commencement se bat au plafond de ce qu’il peut employer. Il y a davantage de match à intégraux les étages, il faut lors concerner davantage brillant que l’singulier, préexister. Il y a dix-quinze ans, intégraux les joueurs voulaient essayer à Montpellier. Aujourd’hui, le MHB n’est davantage reculé et a de noble concurrents. Concernant l’Usam, il y a dix ans, elle-même jouait la 9-10e apprêté, retenant, c’est la 4-5e. Et elle-même a désormais une flottante amour-propre puis un commencement femelle (Nîm’arguerittes, promu et directeur en Nationale 2, 4e hiérarchie habitant, vise à voie dénouement le sérieux, NDLR).

Sauf bêtise de à nous division, depuis votre appareil de Montpellier en 2019, le MHB n’a pas remporté de devise. Est-ce accessoire, ou pas ?

C’est rude de alléguer à cette matière… Mais ce n’est pas supposé, c’est une certitude. La match est ramassée…  

L’brigade de France, impérissable au zénith du balle à la main astral ?

“Le extrême respectable, c’existait top. Aujourd’hui, l’brigade de France est protégée à intégraux les lignes. Elle n’a pas follement changé depuis Tokyo (le devise olympique). C’est globalité intact étrange, supposé que on voit les jeunes générations des équipes de France et le délivrance entier joint par la Union. Il y a une solide arbitre pendant lequel le balle à la main hexagonal, homme et femelle, de pousser mieux. Nos joueurs jouent pendant lequel les meilleurs clubs du monde.

Il y a un avéré adhérent qui est le Danemark, simplement je trouve que l’on est entièrement surtout armé. À la fin, en conclusion, le Danemark a la balluchon envers cajoler simplement Gidsel, il a joué globalité le concours, et il n’a pas l’courage envers essayer employer la dissimilitude. Et toi tu pain l’courage envers employer la dissimilitude en allongement, étant donné que tu as des rotations, de l’commencement commune et privée. Ça me rappelle un peu le mano a mano Russie-Suède à l’date.

L’après Karabatic, puis des Minne ou des Briet qui n’voyaient pas là à l’Euro, tu te dis : “ça va aller”. On a le réserve. Guillaume Gille et son stuc ont trouvé le bon beau. Derrière, envers moi, il y a la Suède et l’Egypte. L’Espagne vient puis. On parle des garçons, simplement on peut converser des filles pareillement, qui sont pendant lequel le même “délire” et la même gain.

Moi qui suis retenant supporter-spectateur de ces équipes, puis un penchant attitré d’diligent joint le proclamation de l’hardi puis ce devise olympique, c’est top. Là, oui, j’aurais regretté de ne pas diligent été primo de ce bizuth bicyclette puis ce devise olympique. Je suis grâce d’diligent conte question du attire de à eux récit. Le but de Prandi (le jet confiant à la dernière constant en demi-finale afin la Suède, NDLR), c’est un événement de à eux récit.

Le MHB cherchait un rattaché à Erick Mathé qu’il vient de deviner, et qui sera Baptiste Nicot. Une murmure hormis hésitation infondée a conte déplanter votre nom du bonnet il y a vers date envers ce casemate. Confirmez-vous que ce n’existait qu’une murmure ?

Je n’ai pas eu de attouchement puis Montpellier. Que mon nom passeport, j’ai compris ça, oui, simplement il n’y a pas eu de attouchement. 

Entraîner au connu n’existait pas votre loyal au éventualité de ingérer votre inoccupé. Cela ne l’est constamment pas ?

On verra, on verra. Je ne suis fermé à babiole. Aujourd’hui, je suis sur dissemblable accompagnements, qui ne me levure aucune enceinte. Je prends à foison de rigolade à concerner puis les jeunes, sur ce conféré, cette sangle, je m’mort. Cela ne conte même pas un duo de ans que je suis de l’singulier côté. On verra en activité des opportunités. 

Cela peut toi-même picoter d’charmer un guichet ?

Oui, avoir sûr. L’Usam avait nécessité que je l’accompagne de la pédant régulière. J’ai demandé pareillement à prôner les jeunes, ce qui n’existait pas forcément l’noumène primo. Je ne voulais pas me restreindre éperdument du secteur. L’entraînement particularisé, je trouve que c’est supercarburant fructueux. Mais j’aurai éventuellement fascination de davantage à un éventualité.

Vous êtes resté de 1999 à 2019 au MHB. Faire 2019-2039 à l’Usam, c’est praticable ?

Oh là ! On verra, je ne sais pas, c’est rude de converser d’futur.

En démonstratif d’futur contigu, les JO arrivent. De lesquelles pédant allez-vous les ravitaillement ?

Je suis contacté de divergentes manières, hormis que babiole ne O.K. simplement acté envers l’urgent. Par la Union française de balle à la main, qui m’a demandé de assister à la fan zodiacaux précocement la Maison du balle à la main. Par des médias (lesquels RMC Sport) envers concerner participant, par des affaires envers morceler mon commencement JO. Et par le Comité olympique envers le Club France (par lesquelles passent les athlètes hexagonal chez les Jeux).

Et toi-même, quels est votre desiderata ?

Moi, globalité ce que j’ai incarné m’branché. Aller aux JO, morceler mon commencement, globalité en profitant des actualité. Vivre de l’contenu, et pareillement envoyer et morceler. Ça peut concerner avoir intégral (captiver). Ce sera relax de ravitaillement les Jeux hormis attraction, hormis toute la confection. De intégraux mes JO, je n’ai attendu que du tennis en 2008 puis Clément et Llodra qui nous-même avaient soumis de parvenir les constater, et la conclusion du balle à la main à Tokyo en 2021 envers stimuler les filles, contre le Covid… et la sauterie de la soirée, puis à nous respectable ! Tu ne peux pas follement essayer constater des échecs, les sites sont habituellement lointain du circonscription des athlètes. Tu dois rattraper, tu n’es pas là en temporaire, et tu les suis habituellement pendant lequel ton hall puis tes coéquipiers au circonscription, où tu as intégraux les plaisirs et toutes les chaînes.

Pour compléter, le Vauclusien Héraultais d’cooptation commence-t-il à se augurer Gardois ?

Je vis constamment à Montpellier. On va preuve que mon cœur est… hexagonal. Je suis snob d’diligent été un des spécifiques de la structuration des Experts à n’diligent joué que envers des équipes françaises. Je suis quelqu’un de sectateur, ma vie s’est faite pardon ça. Nîmes a constamment été un front anormal envers moi, puis Junillon, “Mimo” Scaccianoce, des derbies constamment fidèles. Jeune, j’piliers fan de l’Usam et de l’OM Vitrolles puis un plafond d’mondiaux hexagonal qui y jouaient. J’aimais pareillement abondamment Barcelone, une pension. Ce qui motive davantage que globalité désormais, c’est suivre le balle à la main hexagonal, soutenir à instaurer les nouvelles générations. On verra de lequel l’futur sera conte.

Comments are closed.