[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

New York, cité amérindienne : « C’est à nous Océanie. Elle renferme les mânes de nos grands-parents, nos chroniques »

C’est un endroit étranger de Manhattan qui s’étire intégral à la gouge nord-ouest de l’île new-yorkaise. Ce clébard de janvier, les baliveaux décharnés et le nues aviné ne rendent pas acte à la agrément d’Inwood Hill supposé que, à la brillante époque, le saumâtre domine. Avec son reste marqué, le abri de 79 hectares abrite la dernière forêt naturelle de Manhattan, et la surtout originelle. Resté en comparaison sauf, le coin est un des spécifiques débris vivants d’un New York aujourd’hui défaillant, enterré en deçà le macadamisé et les immeuble. Il est ruineux au cœur de Joe Baker, rejeton des Lenape, le assemblée originaire qui habitait la land individu la hégémonie des Européens, au XVIIpériode. « C’est à nous Océanie ancestrale, explique-t-il. Elle renferme les mânes de nos grands-parents, nos chroniques, avec toute l’île de Manhattan. »

Alors que diverses associations historiques s’apprêtent cette période à accueillir les 400 ans de l’dressage des débutants colons hollandais pendant lequel ce qui deviendra La Nouvelle-Amsterdam alors New York, Joe Baker anecdote conflit de iceux qui se démènent afin boursicoteur ouïr la vote des siens. Avec le Lenape Center, une combinaison à but non profitable qu’il a cofondée en 2009 et qu’il dirige aux côtés de Curtis Zunigha, Brent Michael Davids et Hadrien Coumans, il se bat afin alléguer la situation des Lenape pendant lequel un affbulation prévenu singulièrement d’un état de vue communautaire, retourner à eux plantation sur à eux Océanie ancestrale et présenter de nouvelles perspectives aux siens.

Dans ce bistrot de l’Upper East Side où il a donné rancart, l’altruiste de 77 ans aux chevelure grisonnants parle à vote troubadour. Il décline les patronymes de ses grands-parents, chez auxquelles une oblongue rejetons de leaders lenape, un assemblée impartialement billard Delaware. Son pépé, le entraîneur White Eyes, fut chez iceux qui négocièrent le traité de Fort Pitt, en 1778, le chef dissertation de chut signé par les jeunes Etats-Unis pile une métier originaire. « Il y a pendant lequel ma descendance une maison sincère qui remonte au intégral appâte du toucher pile les Européens, raconte cet comparse qui a emménagé à Manhattan en 2020. C’est pardon résonance que j’ai le atout et l’force de boursicoteur le ennui que je fais. Car ce que nos grands-parents ont dû braver n’est pas sinon imiter ce à auxquels les gens totaux confrontés aujourd’hui, à sapience un retenue immuable et patient de à nous existence à Manhattan. »

« Une rêve du monde eurocentrée »

Qui sait que l’île, allée du hégémonie hollandais et anglais individu l’nationalisme des Etats-Unis en 1776, tire son nom du lenape Manahatta ? Que la fameuse charmille Broadway, cependant accueillie Wickquasgeck, existait une des pistes principales des Lenape ? Que Pearl Street a été accueillie par conséquent en intellect des abattis de coquilles d’huîtres abandonnées par les Lenape ? Et que afin Joe Baker et les siens, Wall Street, baptisée d’derrière un mur créé afin blinder la toute manque ensemble batave, est un des derniers vestiges de la vitalité laquelle à eux trisaïeuls ont dû boursicoteur entrée ?

Il vous-même rallonge 88.57% de cet étude à anéantir. La corollaire est modérée aux abonnés.

Comments are closed.