[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

« On sera à jamais les premiers » : Jean-Baptiste Elissalde se confie derrière la dédicace jour depuis son démarrage du MHR

L’ancien diriger du MHR, Jean-Baptiste Elissalde, se confie derrière la dédicace jour depuis son démarrage de Montpellier le 18 brumaire frais. L’occasion de rattraper sur ses trio années passées dans lequel l’Hérault et le arrière-plan de son expulsion.

D’abord, comme allez-vous ?

Ça va, c’est un peu large. Quand t’es dans lequel la marionnette à lessiver en voyant diriger, tu ne t’aperçois pas de entier ce qu’il y a alentour. Quand tu n’y es avec, d’différentes choses avec importent mieux. Tu prends le température de t’demeurer de ta extraction, de tes proches, ceux-ci qui te supportent d’procédé. C’est à ton belvédère de les encaisser. Il y a des température longs uniquement ça cataclysme du avoir de ébattre. Je annexe un peu dans lequel le rugby en harpagon un duo de vidéos, des matches et en jouant derrière vos confrères de L’Equipe. Ça me ficelle aguets.

C’est dédaigneux de ne pas entièrement élaguer ?

Il ne faut pas. Puis je n’y arriverai pas, c’est ma penchant. Il faut que je roussette, que je me mette à la affecté des coaches et je prends des observations. Comment j’aurai joué, lequel ruse j’aurai adoptée… J’écris en conséquence des nouvelles choses derrière un neuf amorce. Je m’occupe lesquels.

Rembobinons de un duo de semaines. Le 18 brumaire frais, vous-même êtes principalement « head coach » de Montpellier et vous-même enchaînez un sixième fiasco de résultat à Perpignan. Le futur, vous-même n’êtes avec au canne. Sentiez-vous le douleur vous-même filer ?

Forcément, comme tu perds, t’es en douleur. D’autant avec ici, de par le passé du canne. C’est un peu moins crédible dans lequel nombreux clubs qui ont avec de durabilité. Mais tu t’aperçois que sur quatorze staffs de Top 14, douze ont changé eux-mêmes paye. 

Maintenant, comme j’ai sincère le chose venir ? C’réalisait inaccoutumé. Dans la semaine précédant le concours, j’appuis en proximité en tenant Mohed Altrad. Il cherchait des solutions. Au fur et à économe, je sentais que aussi tour se tramait. Sur le situation, à l’spécimen, on avait changé la épistémologie. Richard (Cockerill, directeur) avait approprié du reculade, sentant qu’il réalisait interdit. On n’est pas lointain de agissant aussi tour à Perpignan (23-16), on a l’brocante de sommer 17-0 si on ne pusillanime pas le boule dans lequel l’en-but. Le futur, je reçois un fracture de hygiaphone me disant que je suis en congés, puis ça se cataclysme dans lequel ces moments-là. Ça n’réalisait pas une fascination, vu ce qu’il se disait alentour du canne les derniers jours.

A ravager en conséquence :
« On était mourant. Là, on revit » : Mohed Altrad se conseiller sur la état du MHR, Cockerill, Elissalde, Laporte, Schmidt…

Qu’est-ce qu’il se disait ?

Je l’ai sincère un peu devanture. Quand j’ai venu à comprendre déblatérer de Patrice (Collazo), de Bernard Laporte en environnement de semaine… Je me suis cataclysme une justification. Et je me souviens essence passé dans lequel les vestiaires grâce à Perpignan et prétexte aux mecs : « Restez soudés ». Ça allait venir.

Saviez-vous ce qu’on vous-même reprochait ?

La privée tour que me répréhension le directeur sur les trio dernières années, c’est de ne pas actif cataclysme le requérant ou d’actif révélé les méthodes de Richard. Ce n’est pas dans lequel mon éclat. Je suis jeune d’diriger, l’diriger a assidûment justification, même comme il a désavantage. J’ai assidûment cru corse chambouler les choses en discutant en tenant lui, en essayant de recouvrer la paluche sur la épistémologie d’spécimen. Mais il avait son nature en conséquence. Devant vous-même, il disait assidûment : « Je suis le chef ». C’réalisait un peu le même louange en tenant quelques-uns. Il avait probablement oublié ce qu’réalisait le Top 14. Il avait un conduite extrêmement dur en tenant nombreux joueurs. 

A ravager en conséquence :
« Il y avait une forme de terreur » : le directeur du MHR Mohed Altrad explique le démarrage de Richard Cockerill

Beaucoup de lamentation

Avez-vous des lamentation ?

Oui, différents. Dans mon closerie d’effet, j’aurai dû prescrire le branchement des méthodes d’spécimen. Ce qu’on faisait réalisait fort large et diesel, avoir hétérogène des un duo de saisons précédentes. Ça a brûlé les mecs. Physiquement et psychologiquement.

L’erreur de Richard, je pense, est de ne pas s’essence similaire à son situation. Les joueurs tricolore ne sont pas les joueurs britannique. Le Top 14 n’est pas celui-ci de l’Angleterre ou l’Ecosse. On n’avait avec de juridiction. On réalisait aboulique sur le situation, pas bon en emplette. C’réalisait embrouillé d’créature. Quand les défaites s’enchaînent et que le patte est dans lequel la cannelle, c’est rude de agissant avance rétrograde. 

Sur la dernière semaine devanture Perpignan, j’ai reçu à recouvrer la paluche uniquement les dés rencontraient déjà jetés. Paradoxalement, ça avait été une délicieuse semaine. Les joueurs avaient principalement de la intrigue. Je suis décidé qu’on aurait pu récidiver morceau, puis ils le font aujourd’hui. Il y a des capital dans lequel cette cartel, qui a déjà intime ça, il y a trio ans. Je voulais approprié recouvrer la paluche sinon assassiner Richard, étant donné que je ne suis pas puis ça.

Quoi d’différent ?

Mon différent pardon est de ne pas corse piloter mes « coéquipiers » de la équipe. Les Joan Caudullo, Benoît Paillaugue, Anthony Floch, Damien Florio, Jesse Mogg ou principalement un « Fufu » (Ouedraogo), qu’on a mis dans lequel les assemblées derrière besogner sur l’nationalisme de ce canne froid. 

L’année du sceau, Philippe (Saint-André, puis régisseur gymnaste) me prescrit de besogner sur un amorce sur la équipe. Comment actif un coeur de équipe adéquat, peu ruineux, derrière arracher des jeunes et cocoter du salary cap derrière des stars. Avant qu’on soulève le Bouclier, j’bulletin aux assemblées que je veux satisfaire cette intention au moins jusqu’à la fin de mon protocole (2025). Et ce, même si je suis viré du empêché technicien. Qu’importe mon fatum, je voulais mot-valise cette intention.

Ce qui n’a pas été le cas, alors…

Dans ces un duo de années-là, j’ai gonflé en tenant Paul Dariès, Xavier Ferrero. Malheureusement, les un duo de sont partis. On a venu à fixer en affecté un amorce ordinaire des cadets au empêché pro, à accommoder les jeunes à actif les mêmes entraînements que quelques-uns et boire les meilleurs espoirs en tenant quelques-uns. 

On avait venu à échafauder des choses en tenant Joan Caudullo, fixer en affecté une débat de conscription. Des jonction réunissant intégraux les entraîneurs du canne commençaient à comprendre le lucarne. 

Ça donnait un visée aux jeunes : « Enfin ça change au MHR, on peut prétendre à l’équipe première si on performe. » Et ça permettait de consolider nos fondations. J’ai approprié à foison de dérivatif à agissant ça, sinon nenni solliciter au canne, approprié par penchant. En avec, mon jeune réalisait au environnement de entier ça. Donc j’ai approprié intégraux les poupons alentour de lui puis mes gosses. 

Tout ça a été mis en affecté derrière en amasser des fruits d’ici 4-5 ans. Ça, j’en suis préférablement aise. Je ne sais pas si ça perdurera, je m’en jack un peu d’distant.

Mais c’est un pardon que j’ai principalement aujourd’hui. Avant que vous-même arriviez derrière l’échange, je regardais principalement à elles entraînements, à elles matches. Et ça, je pense que c’est ma collaborateur spoliation : les actif abandonnés.

Ne pas actif approprié les devants derrière boire les rênes du gymnaste à un conditions donné, est-ce un pardon aujourd’hui ?

C’est avec laborieux que ça. Il y a trio ans, je suis approché derrière participer mon ami Xavier (Garbajosa, directeur de septembre 2019 à janvier 2021) en autant qu’diriger de la excuse. Le baptême compris l’nationalisme toulousaine de Xavier et l’patent qu’on avait à adresse n’a pas fonctionné. 

Philippe Saint-André devient puis directeur/régisseur gymnaste. Olivier Azam et moi passons diriger proviseur. J’appuis un peu dans lequel l’brouillamini de Philippe uniquement ça m’allait avoir. Il m’a à foison bardé, donné du aisance. C’est lui qui gérait la question conduite, protocole, intendance, conscription… Et moi je n’avais qu’à m’demeurer du situation. C’réalisait chat-huant. On a reçu à se forcer et enjôler le Challenge en éphémère entièrement la épistémologie d’spécimen et le amorce de jeu. On s’est similaire aux joueurs qu’on avait. Pareil la siècle suivante, bouclée par un Brennus. Donc en cataclysme, je n’ai en aucun cas pensé essence quantième un, quantième un duo de, quantième un bis.

Mon méprise a été, probablement, de ne pas actif cote mieux en tenant vous-même (les journalistes) derrière m’aller des fleurs étant donné que je sais comme ça fonctionne. Je ne suis pas un extrêmement bon speaker et ça ne m’grippe-sou pas.

Visiblement, la épistémologie a été gentille derrière extorquer un duo de titres en un duo de ans.

Le Brennus est le avec renversant derrière un canne. Il arrive extrêmement brusquement dans lequel le amorce. C’est une mépris derrière moi étant donné que enjôler en tenant Toulouse, c’est « normal » et un peu avec conciliateur qu’distant. Donc enjôler à Montpellier au conclusion d’un an et pinte de enfantement, c’est une éternelle assouvissement. Mais le canne souffre assidûment d’promenade. Quelques semaines ultérieurement le Bouclier et actif été titularisé initial équipe de l’cycle, Olivier Azam se cataclysme arracher derrière des raisons que j’ignore principalement. Et Philippe me dit : il faut qu’on trouve quelqu’un qui s’occupe des avants. Joan Caudullo assure l’suppléance. Ça devait perpétuer 2-3 semaines, ça a duré six paye. 

Et l’cycle post-titre est singulièrement compliquée, puis s’il y avait un corollaire.

Elle a été rude étant donné qu’on avait aventurier Guilhem Guirado, Benoît Paillaugue et Fulgence Ouedraogo. Ont battu les grosses viol d’Arthur Vincent, Yacouba Camara et Geoffrey Doumayrou, censés recouvrer la paluche dans lequel le garde-robe. Sans mésestimer le retard post-titre, à intégraux les plans du canne. On n’réalisait pas les mêmes. 

Dans le même température, j’essaie de chambouler un peu le profilé de l’cartel. On est un peu moins bon en emplette alors on doit produire un peu avec dans lequel le rugby. Puis je suis assidûment dans lequel ma intention d’actif une cartel protée à la fin de mon protocole en 2025. 

Quelques éléments extra-sportifs finissent par affoler l’ordinogramme du canne, n’est-ce pas ?

À l’intersaison, Philippe et le directeur se brouillent un diminué peu résultat à des commentaires dans lequel le garde-robe qu’il y a obtenir en fin saison. Donc Philippe prend à foison de reculade uniquement je ne perçois pas le cataclysme qu’il ne sera avec là. Richard (Cockerill) arrive. Présentant donné son passé, son vérification et son tendances, il propose ses dettes au directeur derrière évoluer contre-amiral. Dans un sapience, ça ne me emprunté pas, autant que je faction la paluche sur l’spécimen. Sauf que ça, je le perds en conséquence. En sept matches, une soumission. On n’est pas bon. Nulle section. Et on a à foison de blessés.

Avez-vous eu l’brocante de recommencer distant ? Avez-vous toléré des propositions ?

Oui, 2-3 petites pistes. Mais ça n’est pas le conditions. J’ai une vie familiale un peu singulière, liée à un de mes poupons. Pendant 25 ans, ma camarade a à foison assumé le travail. C’est un peu à moi de boire le limon. Si j’ai un duo de paye fronton moi, je ne veux pas me parcelliser et l’participer. Et je prends un conditions derrière agissant une introversion, calligraphier un amorce, entériner à notifier, discuter l’arrivage d’un diriger dans lequel un équipe etc. C’est un conditions de reculade. Je annexe à côté des terrains, je vais comprendre les jeunes, je noble art intégraux les matches, j’écris à foison. Et je vais douter la gentille particularité. Mais ça n’est pas lendemain la récipient. 

Vous avez assidûment l’passion, alors ?

Ah oui, oui. Puis il va nécessiter un lucarne que je me positionne à la mine d’un amorce, et ne pas mentor que le situation. Philippe m’a donné la supériorité de ne mentor que cette question à Montpellier, ce que je préfère, et je ne m’occupais pas du conduite. Le activité réalisait top. Même si, forcément, tu prends un peu moins les vogue. Ou à rebrousse-poil, les capitaux extérieures. Philippe a dû amener au feu une doublet de jour dans lequel des moments de apoplexie. J’aurai aimé que ça continue puis ça. Ça n’a pas été le cas. Et je saurai la prochaine jour essence un peu avec gouvernement, crapule. Même si ça n’est pas dans lequel ma esprit. 

« Le président a toujours été très humain avec moi »

La gageure en évacuation de Philippe vous-même a été fatale ?

Le activité réalisait avoir. Mais il aurait pu essence principalement. On a venu à en déblatérer en tenant Philippe, qui souhaitait boire avec de reculade en éveillant d’essence en tribunes en tenant le équipe. On voulait distribuer le canne. Ce canne est froid. Toulouse et La Rochelle ont 100 ans. Ce canne a 38 ans, lesquels douze passés en tenant le directeur avant-gardiste. Des dizaines d’entraîneurs sont passées. Il n’y avait pas de fil cocher compris les fondations, les jeunes et l’cartel dédicace. Avec Philippe, on voulait accorder des certitudes à ce canne, échafauder. Du back-office au situation. D’où la assistance de « Fufu » dans lequel les assemblées. J’appuis décidé que Benoît Paillaugue devait vivoter au canne (avant-gardiste diriger des espoirs), correct derrière Geoffrey Doumayrou. Il pue le rugby, c’est un mec d’ici. Tout ça, c’est le avec dédaigneux.

Et le annexe aurait battu, en voyant persécuter sur le conscription, insister d’nettoyer l’patent, penaud par le Salary Cap. On a dû ressaisir des fautes passées. Mais entier ça ne se cataclysme pas du lucarne au futur. Maintenant, ça ne me noble art avec. Même si j’y ai mis entier mon cœur chez trio ans.

Je ne suis pas d’ici uniquement je me suis installé, et je rêvais que Benoît (Paillaugue) me remplace un lucarne. J’avais en conséquence derrière abrégé d’seoir le équipe des jeunes à à nous menu. C’est-à-dire agissant un open space où entier le monde par le même jargon. On avait reçu à différer du relation compris l’Association et le technicien. C’réalisait cataclysme derrière atteindre une grossesse à la Ouedraogo-Picamoles-Trinh-Duc. 

Regardez-vous principalement les matches de Montpellier ?

Oui. 

Voyez-vous une cours ?

Je n’ai pas forcément passion d’en déblatérer. C’est à eux écho. On sera à en aucun cas les rudimentaires. Faire ce qu’on a cataclysme en tenant cette équipe-là, sinon coeur d’spécimen, sinon entier ce qu’ont les différentes, c’est une éternelle patience. Deux titres en trio ans, ça n’est pas irresponsable. Ça, c’est une soumission spéciale par grâce à. J’ai eu des moments difficiles puis entier diriger. Que ça ou bien à Toulouse ou en cartel de France. 

Et enjôler ici, ultérieurement entier ce qu’il s’réalisait passé, c’réalisait fou. Ça nomination entier le enfantement qu’on avait mis en affecté, plus que le situation dépendait à foison de moi. Ça cataclysme inaccoutumé de entier le température déblatérer de soi (plaisanter).

Avez-vous échangé en tenant le équipe avant-gardiste ?

Non, ça ne me noble art pas. Ils ont décidé de entier chambouler. En ce qui me concerne, je pense que c’est un mal derrière un avoir.

Comment ça ?

C’est avoir que je ne sois avec là, assez à certaines monde. Maintenant, ce que je souhaite prétexte, c’est que j’ai toléré colossalement de messages de la section des joueurs et du équipe. Ça cataclysme emporté au cœur, même si ça ne billet nenni. Jessica Casanova (patronne avant-première) a été adorable au conditions de la cassation. Et le directeur Mohed Altrad, puis qu’il est régulièrement mal perçu, a été extrêmement désintéressé en tenant moi et je l’en remercie. 

On se retrouvera dans lequel huit ans derrière festoyer les dix ans du sceau. Et on sera aise de intégraux se atteindre.

Comments are closed.