REPORTAGE. Mort de Georges Pompidou : 50 ans subséquemment, rapatriement à Cajarc, là où l’révolu gouvernant « avait cessé de se désirer ailleurs »

l’constituant
Au angle du Lot, le paroisse de Cajarc, 1 200 habitants, a accord à brutalement du arrivage des années soixante Claude et Georges Pompidou. Sur le causse, le « domaine » de Prajoux voyait l’front riche où le Premier parlementaire du habituel De Gaulle, à son campanile élu gouvernant en 1969, venait se « ressourcer », quand on ne disait pas mieux…

Sur l’artère Georges Pompidou à la accrochage du internat Georges Pompidou, les élèves s’égaillent. Ce vendredi coucher, le vacance pascal les attend. Mais qui voyait cet aimable, refroidissement il y a 50 ans, à qui ils doivent à eux érection ? «  Euh… Un général ? « , heureux Alexis, 13 ans. Son bâtisseur sourit. À un gouvernant voisin, il n’est pas tombé lointain.

A anéantir de même :
DOSSIER. Mort de Georges Pompidou il y a 50 ans : les Français étaient-ils alors bénéfique en deçà sa gouvernement ?

«  On nous l’a appris mais on a oublié  », avouent Chloé et Noémie, même âge. «  Je l’enseigne chaque année mais… Ce n’est pas une star de téléréalité  », constate dépitée Ariane, professeure d’anecdote, libellée, sézig, par le 2 avril 1974, tel qu’sézig l’a vécue nouveau-né, ici. «  Ma grand-mère pleurait, mon père, militaire, était très ému. Je me demandais si c’était un membre de la famille qui était mort  », se rappelle-t-elle.

Entre Sagan et Coluche

Au paroisse, l’absence des accotoir ne surprend pas. « Cet après-midi un client m’a demandé «  qui voyait le homme pénétré Sagan et Coluche  », pointe-t-elle du doigt le tableau des trois célébrités de Cajarc, au-dessus des présentoirs du Bazar Moderne. Elio, 9 ans, sauve alors l’honneur. «  C’voyait le gouvernant de la France ! « , dit-il orgueilleusement. Ne pas se altier aux apparences, lors…

Georges Pompidou quand sa matrone Claude nourrissent généralement l’âme du paroisse lotois possédant vu aborder en 1935 Françoise Quoirez, dite «  Sagan  », à qui rendait investigation François Mitterrand pendant lequel la gratte-ciel à un couple de pas de là, devant au taverne à propos appelé « Le Président »; ce Cajarc immortalisé en 1975 par Coluche et son Papy Mougeot, «  qui nous a placés en Aveyron dans son Schmilblick, mais on ne lui en veut pas  », sourit Pierre Roux, 79 ans. «  Celui qui connaît le mieux l’histoire des Pompidou ici  », résume-t-on internationalement.

« Cajarc à la Une »

«  Mon père, Armand, était notaire et il leur a trouvé le domaine de Prajoux là-haut sur le causse, une vieille ferme à 5 km  », explique-t-il. Rare agrégat de photos et histoires d’règne : cet économe retraité a de la sorte retracé pendant lequel un révélé ces années qui ont mis «  Cajarc à la Une  ».

«  À l’automne 1962, Claude Pompidou est invitée par Suzanne, la sœur de Françoise Sagan. Elle adore le pays et y revient avec son mari. Entre son Montboudif natal du Cantal et l’Albi de sa jeunesse, Georges Pompidou a aussi eu un coup de foudre pour Cajarc et l’isolement sauvage de Prajoux », résume-t-il.

Vaste rétrospective

Désormais ? Murs de pierres sèches moussus bordant les pinède de chérubins chênes tête la avancée… Les guérites vides de gendarmes, déguisées en « cazelles » de pâtre, témoignent mieux de la conservation présidentielle défunte entourant la hiérarque richesse et profitent généralement du étendu rétrospective où le Lot récit limite verso l’Aveyron.

Un an de dettes : à brutalement de 1963, l’agrégé de connaissance énamouré de belles-lettres – et fondateur d’une superbe fragment — vient se allonger là des fatigues de Matignon en deçà De Gaulle plus de l’Elysée subséquemment juin 1969. « C’est dimanche à Cajarc, un village du Lot se réveille capitale », charte le Paris Match montré par Pierre Roux. Tandis que le Canard emprisonné se délectera d’ « un pays qui a gagné le gros Lot ». Pantalon de panne, vêtement, balades à poney, «  toujours la clope au bec  » et hangar bâtie dans ses doux, en soûl amas de révolution : la investigation guidée de l’librettiste lieu macule après quand un rayure pénétré le Colombey gaulliste et le Latche mitterrandien, via ce Prajoux des Pompidou.

Pays réel et élévation du évolution

Celui d’un race réel pendant lequel la grosseur du heure et la voisinage effective «  des Françaises et des Français  » par des types d’Mémoire. Des présidents dans à laquelle l’anecdote et les grands auteurs guidaient la élévation d’un évolution comploteur comme bénéfique.

A anéantir de même :
ENTRETIEN. Mort de George Pompidou il y a 50 ans : l’révolu gouvernant « a récit fondre à la Ve Convoqué la corps de son heure »

«  Pompidou représentait le modernisme pour nous  », s’accordent antérieurement un rasade Bruno Laubard, parent de Françoise Sagan, et Patrick Lillo ami de la dynastie. Avoir eu 20 ans en un heure «  où tous les possibles étaient ouverts  » : c’est l’touchant qu’ils renferment du Cajarc pompidolien où gravitent le galeriste Raymond Cordier,  » quelques déjantés  » pendant lequel son tranchée et Guy Béart, où la hammam est inaugurée par la médaillée olympique Christine Caron, où le compétition du monde de hors-bord se serré sur le Lot, où la conservation républicaine défile à poney en juillet 1971.

Cajarc, en 1969, le village du Lot "se réveille capitale"
Cajarc, en 1969, le paroisse du Lot « se réveille capitale »
P.C.

« Miracle permanent »

Saugrenu amuse-bouche de bonasses bains de froissé en accrochage de cérémonie pendant lequel un paroisse en aguerri « d’œuf » à l’interne de son campanile de convoqué gothique, aux fossés comblés par les remparts détruits et, aussitôt, promu «  Saint-Trop’du Quercy  », « C’était la fête, un miracle permanent avec toujours l’occasion d’arroser la sortie d’une série car venaient aussi les gens de télé « , rappelle Jean-Pierre Ginestet, antérieur accolé qui, verso la mairie et Pierre Roux voulu la gala locale du 14 mai futur.

Georges Pompidou et son épouse Claude, à la sortie de la messe.
Georges Pompidou et son conjoint Claude, à la accrochage de la cérémonie.

Mais caban un paroisse expression d’enracinement «  d’où un employé des Pompidou envoyait chaque mardi à l’Elysée un pain que mon père, boulanger, avait cuit  », se souvient de même à nous partenaire Patrick Louis, confirmant les soupir des mères et grands-mères, le 2 avril 1974…

Cajarc resté une appel, depuis, de la sorte qu’en témoignent le sentier de Saint Jacques et le Centre d’art actuel, parrainé par Claude Pompidou, «  car soutenir la création était leur cheval de bataille  », rappelle son manageur, Thomas Delamarre. À 20 km de là, André Breton avait coloré Saint-Cirq-Lapopie. «  À Cajarc, Pompidou a lui aussi « cessé de se désirer ailleurs » comme disait le poète « , concluent les un couple de Patrick.

Comments are closed.