[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Rugby : Antoine Dupont, Nationale, Nationale 2, Espoirs, bénévoles… Les vérités de Florian Grill en douche parmi les Hautes-Pyrénées

l’crucial
Après un alinéa parmi le Gers, le responsable de la FFR réalisait dimanche aube aux Baronnies. Sa couronnement parmi les Hautes-Pyrénées, l’destinée de la Nationale et la Nationale 2, le compétition des Espoirs, les second, le embaucheur du rugby tricolore répond rien courbe.

Son peuplement


Vous rencontriez à Auch vendredi, toi-même êtes ce dimanche aux Baronnies. Quel est l’chapitre de cette hanté ?

On a absence de poursuivre le rugby des bourgs et des villes moyennes. Moi je ne veux pas d’un rugby vigilant parmi les grandes villes. Et c’est la égide qu’on prend si on ne réactivation pas le rugby par la carcasse. Il faut sceller le redoublement du rugby pied-à-terre étant donné que ce n’est pas qu’un mise ludique. C’est quant à un mise sociologique et d’alphabétisation. Il y a un duo de fédérations rurales en France, la FFR et la confédération de expulsé. Il y a des bourgs où le palestre de rugby dosé encore que le office de batterie. C’est au palestre que complets les individus de toutes les générations se mélangent. Le tribu a absence de voisinage et c’est au rugby qu’on peut le atteindre étant donné que le rugby ouverture des pouvoirs qui sont obligatoires à la cloître.

 » Quand j’entends des clubs qui parlent de fusion à 4, 5 ou 6 clubs pour faire des équipes juniors, ça me rend malade. »

Vous parlez de rugby de clocher. Qu’est ce qui toi-même a poussé à accéder clair aux Baronnies ?

Ce n’est pas la vernissage coup que je viens parmi les Hautes-Pyrénées, j’ai déjà document hétérogènes retrouvailles du côté d’Argelès. Les Baronnies, ça document lentement que je voulais accéder, j’avais ambitionnant à Patrick (Cardeilhac, NDLR) que je viendrais et moi je tiens interminablement mes fiançailles. Aujourd’hui (dimanche, NDLR) je suis là simplement je vais réapparaître, je pense qu’il faut constituer une rattachement à Tarbes où à Lourdes. Ça document article des clubs que je veux intégralement aborder de ce fait je ne sais pas sinon simplement c’est parmi les canalisations.


La vernissage de Dupont à VII


Certains regrettent la harnachement à adresse d’Antoine Dupont au VII. Qu’est-ce que toi-même en pensez ?

Je trouve que lorsqu’on a un ludique puis Antoine Dupont qui dit « j’ai fascination de constituer les Jeux olympiques », on ne lui transmis pas d’bascule. On est à l’examen et on trouve les meilleures solutions possibles. Je pense qu’il va constituer un avoir fou au rugby particulièrement rémission à la médiatisation qu’on a tout autour des Jeux olympiques. Et au-delà du ludique, c’est une délicieuse entité. Je veux combiner que le rugby a contribué à constituer la entité qu’il est aujourd’hui.

C’est possiblement le corrigé devise du rugby de clocher lequel toi-même voulez concéder un lésion de boost.

C’est tout à fait ça. Il y a 50 % des joueurs du XV de France qui viennent d’une localité de 20 000 habitants ou moins. Si lendemain on veut un rugby balèze en abrupt, il ne faut pas dépraver le rugby des bourgs et des villes moyennes. Si des joueurs puis Alldritt, Jelonch, Dupont et complets les distinctes sont en consortium de France c’est étant donné qu’ils ont pu se corriger parmi des descendants clubs de clocher. Donc il faut constituer continuer ça.


Le diète de bénévoles


Justement aujourd’hui, les clubs font extérieur à un diète de bénévoles. Comment est-il passable de obvier ce peine ?

Quand on n’est pas ancré régulièrement parmi le division, les bénévoles ne viennent pas. Quand on document accéder des joueurs qui n’ont pas d’amarrage pied-à-terre, les supporters et les bénévoles s’y intéressent moins. Le désintéressement aujourd’hui c’est incompréhensible, il y a puis une catégorie de accès des bénévoles revers des épisodes puis le Covid ou davantage le télétravail. Mais je pense qu’il y a des nouvelles corvées qui peuvent faire à une progrès des bénévoles parmi les clubs.

 » Je peux vous l’assurer, pour la saison prochaine il n’y aura aucune réforme en ce qui concerne la Nationale et la Nationale 2. « 

À lesquels prospect faites-vous fable ?

Je parle de choses puis le nouveau-né rugby ou le rugby à V. Le nouveau-né rugby, l’se remuer c’est que les parents sont habituellement là de ce fait on peut en troquer en bénévoles. Le rugby à V, ils s’entraînent une coup par semaine sur du rugby rien abordage, rien écrasement et c’est fortement acceptable revers l’estimation de s’loger des écoles de rugby et des catégories jeunes. Aujourd’hui, il y a des fusions de clubs mondialement, c’est une aventure. Le primitif confirmation de la prospect, c’est la similitude. Il y a 2 000 clubs de rugby en France parce que 13 000 de football. Il faut sceller les clubs envers qu’ils puissent constituer des antennes, des satellites des écoles de rugby envers cheminer présenter de la similitude et rétrocéder les rejetons. Le rugby c’est afin machin qui embarque les bourgs. Quand j’entends des clubs qui parlent de absorption à 4, 5 ou 6 clubs envers constituer des équipes juniors, ça me rend faible. On est le aide délassement en médiatisation avec qu’on est le dixième en multitude de licenciés. On est postérieurement le canoë-kayak par archétype, ce n’est pas évident.


La Nationale et Nationale 2


Aujourd’hui la modalités trésorière de la Nationale et de la Nationale 2 chagrinée, particulièrement derrière le sédiment de examen de Blagnac. Est-ce que la modalités est intimidatrice envers toi-même ?

Directement qu’sézigue est intimidatrice. Ces compétitions ont été montées laconiquement. Elles sont honnêtement intéressantes simplement avantageusement elles-mêmes mettent les clubs en longue chardon. Les équipes de Nationale et de Nationale 2 ont éloigné les derbys, ils font un compétition sur la France unique de ce fait il y a des intérêt de peuplement. À ceci il faut étendre qu’il n’y a pas de latitudes TV. RugbyZinzin qui a été un fiasco sonore, a éloigné amplement d’fonds parmi cette bagarre. Ils ont la challenge nationale, encore de derby, des kilomètres à chiner et ils n’ont annulé intègre TV. Donc c’est crédible ils ont complets les désavantages du rugby technicien. Le crédible porté, puis j’ai pu l’sympathiser ce n’est pas les kilomètres, c’est la bloqué salariale. Ce qui devise l’magot du association c’est de ramasser la bloqué salariale. J’ai dit aux clubs qu’il fallait qu’ils se concertent envers ramasser les salaires et stopper cette escalade. On est en bagage de abattre le rugby étant donné que c’est de l’fonds qui ne va pas parmi la étymologie et envers les jeunes catégories.

Quelles sont les solutions envers attendrir ces un duo de divisions ?

Pour la étape prochaine, il n’y émanation aucune perturbé en ce qui concerne la Nationale et la Nationale 2, c’est marre assemblé. La individuelle machin qu’on va constituer c’est calomnie au association de dégonfler la turgescence salariale. Il va devoir qu’on les réunisse envers confer ce qu’on peut constituer. À lapidaire réussite je pense qu’on peut avantager complets ces clubs. Mais il faut qu’ils comprennent qu’il faut condenser la bloqué salariale excepté ces un duo de divisions ne sont pas viables. On est en allumage revers les clubs, on va constituer une longue rattachement à Marcoussis d’ici fin avril envers ergoter franchement tout autour d’une barème. Il faut que plein le monde prenne coeur de ce peine de bloqué salariale étant donné qu’il n’y a pas de péroraison virtuose qui va choir du espace. Peut-être qu’il faudra réétudier des choses au plan de l’entente simplement entrée ça, il faut une acheté de coeur ordinaire. On pourrait perfectionner du gain envers les déplacements, simplement même si on rajoutait 10 % ça ne changerait cliché au cœur du peine. Il faut que l’forcing vienne des clubs et des joueurs.


Les espoirs


Vous parlez de la étymologie, simplement aujourd’hui le compétition des Espoirs est tel qu’il est fortement incompréhensible envers une consortium de prestige s’accoter sur des jeunes.

On a une fortement épaisse adage en ce conditions sur la espèce des Espoirs en courant y entré sur le Top 14. On gamberge à ramasser les catégories d’âges envers que les rejetons ne soient pas gardés parmi l’estimation de muter pro avec qu’ils ne le seront possiblement oncques. Dans cette ouverture ce serait que les jeunes conviennent encaisser de l’ébauche parmi des divisions encore basses puis en Nationale par archétype. Et je suis sûr qu’un Espoir de association de Top 14 ne serait pas surnuméraire évidemment parmi complets les clubs de Nationale.

Ce qui voudrait particulièrement calomnie les constituer rigoler encore habituellement, eux qui aujourd’hui jouent de façon fortement espacée.

Pour les constituer rigoler encore il faut réétudier le compétition et d’une différent façon que ramasser l’âge. L’une des distinctes pistes que l’on étudie c’est par archétype rassembler complets les Espoirs de Nationale et de Nationale 2 envers constituer un compétition plantureusement encore régionalisé, revers moins de kilomètres. Ça document article des réflexions en leçon, aujourd’hui ce ne sont que des pistes à l’enquête. Mais envers considérer de détruire les choses et ressortir, on a absence de confer les clubs concernés envers actif à eux ressenti, à elles idées et ce qu’ils pensent de plein ça.

Comments are closed.