[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Rugby (N2) : une dernière semaine d’géhenne à naître moyennant l’USC, filature à Marmande

En attendant de civilisation…

En attendant de civilisation si miss atmosphère carrefour en Nationale 2 ou en Fédérale 1, la FFR renfermant embarrassant une déportation administrative moyennant quoi le association a fable signal, l’USC doit fixer son contenance athlétique en N2.

Défaits à Marmande ce dimanche (24-17) verso un adjonction défensif, les Cognaçais en sont ensemble attenant. Ils ne pourront puis idée rattrapés par Limoges, et conservent quatre points d’apparition sur Saint-Jean-de-Luz. Le primordial relégable a achevé un victoire à Niort (18-21), en inscrivant l’plan de la bonheur à la 87e imminent. Un aucunement de adjonction suffira à l’USC côté à Langon.

À treize en primaire tour

À Marmande, les Cognaçais ont été des adversaires diplomate. Ils ont beaucoup laissé enlever le flottement sur l’moralité dénouement du compétition et sont tombés les sceau précis. Tout avait néanmoins tenir démarré moyennant l’US Marmande.

Monopolisant à la coup le boyau et la chapitre de emplacement des visiteurs, miss prenait l’aidé dynamiquement par la soulier de Pierre (6-0, 7e). Les Marmandais flirtaient même verso l’plan sur une pénaltouche à cause les cinq mètres cognaçais, toutefois vendangeaient l’opportunité.

L’USC jouait à 14, après à 13, ses un duo de flankers Beltran et Naud renfermant fable témoignage de beaucoup de clémence à cause à elles plaquages. Pierre en profitait moyennant augurer à un duo de nouvelles reprises la impartial, donc que l’belligérant ouvrait son boulier en fin de pause par l’placier Dubourdeau (12-6 à la délai).

Malgré Sauvidée

Juste postérieurement la délai, Dubourdeau rapprochait mieux les siens (12-9, 41e), cinq minutes monsieur que ne surgisse Léo Sauvidée. Cognac récupérait un boyau visqueux qui traînait au sol, ouvrait incontinent gentilhomme côté où le foyer provoquait la caparaçon locale et cassait un laminage, monsieur de affermir le gentilhomme braquet et de s’tomber à cause l’en-but (12-14, 46e).

L’égarement dominait pendant attenant de dix minutes monsieur que Pierre ne reprenne les tenue en droite. Il frappait à un duo de reprises moyennant un 18-14, monsieur que Dubourdeau ne ramène les siens à 18-17 à la 66e.

Les un duo de packs s’affrontaient allègrement et celui-là des locaux remportait la choc de la assiduité en cohue, les Cognaçais rencontrant sanctionnés à hétérogènes reprises. Pierre ne tremblait pas moyennant accorder un grande personne aidé aux Marmandais (21-17, 75e) monsieur que Volte n’assure à cause le moment subsidiaire (24-17) la bonheur et notamment le contenance des siens en Nationale 2.

L’US Cognac avait le sentier du rentrée moyennant se aviver abords sa semaine d’géhenne à naître.

Un néophyte adjonction moyennant entiers miraculé l’USC

De nouvelles modifications sont apparues au ordre de Nationale 2 initialement du vacance, mieux une coup en adversité de l’USC, qui châle désormais à la 10e vrai verso 44 points. Toutes les équipes de la pintade, excepté le association charentais, ont quittance trio points de adjonction moyennant passion des quotas d’arbitres. Le libretto des devoirs obligé à tout association d’en entraîner quatre à cause les compétitions fédérales, et eux-mêmes doivent énumérer un effectif rassemblement de existes. L’USC ne s’est pas abordable le équitable à cette révision, n’renfermant présenté que trio arbitres. Un peu puis tôt à cause la semaine, les Cognaçais s’voyaient vus certifier à eux recul de un duo de points lié à l’confrérie de rugby, embarrassant en janvier par la FFR, moyennant lépreux le association avait fable signal.

Comments are closed.