[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Angoulême : le fourbi de Chanzy n’a pas résisté aux averses

Les Anciens du Sporting Club Angoulême Rugby, programmateur de l’circonstance, n’avaient oncques découvert une météo si consistant en douze éditions. « Ça a été une période inintelligible », explique à elles chef, sans-logis en deçà la dernière pavillon en apprêté. « On a eu moins d’affiches. Certains vendeurs inscrits ne sont pas venus et la onde prévue cet récemment n’a pas aidé. » Au terminal, 25 stands ont été montés ce aurore et un couple de centaines d’acheteurs ont trouvé à elles satisfaction. Point de euphorie : « De 10 à 12h, ça a avoir montré » et l’accession a gagné un peu d’viatique.

Les rugbymen auront probablement mieux de bénéfice l’période prochaine. En 2025, Pâques dalle le 20 avril. De auxquelles partir des giboulées de germinal

Comments are closed.