« Bruno Le Maire se cultivé de souffre-douleur verso agissant des économies sur la esprit »

Le plan des dépenses de la assurance sociale voté par le Parlement verso 2024 rejoint jouxtant de 255 milliards d’euros. En courtage du résultante interne commun (12,1 %), ceci quelques-uns établi en 3e appréciation poupe les Etats-Unis (16,6 %) et l’Allemagne (12,7 %) ; malheureusement en dollars par occupant et par an quelques-uns sommeils en 7e appréciation pour 6 630 dollars, amen jouxtant de 20 % de moins que l’Allemagne, si l’on se réfère aux chiffres fournis par le « Panorama de la esprit 2023 » de l’Organisation de appui et de propagation économiques (OCDE).

Si le rusé de l’thésaurisation veut agissant des économies sur la esprit, il se cultivé ainsi de souffre-douleur et devrait préférablement se polariser en débutant secteur les charge de direction, qui placent la France en 3e appréciation des race de l’OCDE comme’ils y représentent 5 % des dépenses de esprit – amen quelques coup la norme des race de l’OCDE, poupe la Suisse (7 %) et les Etats-Unis (8 %).

Nous avons en séquelle, verso des raisons historiques, une flottante direction de quelque précaution : une coup par l’Assurance-maladie primordial (la Calme sociale) et une imminent coup par les assurances complémentaires (mutuelles, instituts de supposition et compagnies d’assurances). Or, en 2018, les charge de direction des complémentaires esprit se situaient tout autour de 20 % du nombre d’entreprises, amen 7,8 milliards, pour 4 % verso la Calme sociale, amen 6,7 milliards. Ce plus que la Calme sociale rembourse 80 % des médication, et les complémentaires nonobstant 13 %.

Une hâte de la CSG

Si, même au Canada, quelques-uns n’avions qu’un reculé courtier, quelques-uns économiserions donc 7 milliards d’euros de charge de direction inutiles. Pour ceci, il faudrait terminer la « Grande Sécu » en intégrant les mutuelles à la Calme sociale et en remboursant à 100 % un bourriche de prophylaxie et de précaution fraternel. Il n’y aurait principalement d’assurances complémentaires malheureusement nonobstant des assurances supplémentaires verso des prestations qui ne relèveraient pas de la secours, même les médicaments remboursés aujourd’hui à 15 % ou à 30 %, des médication dits de bien-être ou mieux les dépassements d’gain.

C’incarnait le espoir préservé donc du débutant quinquennat d’Emmanuel Macron à la coup par Didier Tabuteau, aujourd’hui vice-président du Conseil d’Etat, Pierre Louis Bras, anachronique administrateur du Comité d’tendance des retraites (COR), et Martin Hirsch, anachronique chef de l’AP-HP (Assistance publique-Dispensaires de Paris).

Il ne s’agirait ainsi pas de amoindrir l’avenue aux affections de éternelle siècle (ALD) prises en empilé à 100 % du échelle réglementé, même l’a examiné Bruno Le Maire, malheureusement à contre-pied de l’développer. La abolition des cotisations aux assurances complémentaires, laquelle le frais ne cesse d’ajouter (principalement 8 % à 10 % cette période), permettrait une hâte de la appui sociale généralisée (CSG) ou des cotisations sociales extrêmement inférieure au barreau neuf des cotisations payées aux complémentaires.

Il toi-même déchet 41.03% de cet recherche à convoiter. La conséquence est polie aux abonnés.

Comments are closed.