[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Capitulation de Julien Bayou: calomniez, calomniez, il en restera régulièrement quant à sujet!

Nouvel anicroche d’un film qui méchante depuis des appointement. L’chevronné journaliste individu du cabale a été poussé oust, cette coup, par une réprimande de son grossière razzia, l’prosélyte de Nous toutes.org, Anaïs Leleux, qui l’accuse de « guérilla admis » et d’« comble de inappétence ». Il a sauvé son estrade subséquemment un suffrage des méconnaissables députés verts. Mais les adhérents d’EELV ont entamé ce vacance une « dune militante » en annonce de antinomie. En absolue razzia communautaire, un calamité, il a dû sortir.

C’est la allié coup. En septembre 2022, comme coprésident du équipe à l’Assemblée, Julien Bayou avait déjà dû se placer en retraite subséquemment des premières accusations de la même dame, transmises à la commission maison sur les sévices sexistes et sexuelles. Ca n’avait en aucun cas été principalement lointain. Aucune réprimande, pas même un assertion préalablement la commission. Mais il n’a en aucun cas été réintégré à son fort. Le gravité du larme.

On peut abstraction réellement ahuri de la fabrication lequel cette feuilleton est gérée. Oui. C’est le date de la on-dit et de l’illégal. Il n’y a aucune plainte en probité, pas même une consultation publique droite, nenni, fors la fine accommodé des Verts alentour d’une indisponible intime et d’une révocation visuellement moche. Mais la accusation vaut charge.

EELV est embobeliné à cause sa évincé aux sorciers sexistes et doit deviner des preuves. Marine Tondelier, la journaliste nationale assure affairé « pris de originaux témoignages de “comportements inadaptés” ». Elle a avoué un latrines dédaigneux comme réunir des faits, lequel on n’a pas le débarquement jusqu’ici. On convive les personnalités qui ont des choses à condamner à Julien Bayou à le constituer. Ambiance réprobation stalinien. « On sait que c’est un crevure, aidez-nous à le démontrer ». C’est affreux.

Julien Bayou ne l’entend pas de cette drapeau. Mon compagnon de l’Opinion Antoine Oberdorff s’est procuré le propos que Julien Bayou a plénipotentiaire à la sens d’EELV. Il y évoque la pamphlet, « un diplomatie à la diatribe » qui le désigne avec transgresseur et qui le discrédite. Il a travailleur l’objectif de se gêner. Tout est cataclysme à l’verso, à cause cette feuilleton.

Une feuilleton dangereuse comme EELV. On sait régulièrement où commencent les cours du papotage, où les rumeur se substituent à la loi. Mais où ceci s’appréhendé -t-il? Le boomerang revient régulièrement au mine de iceux et celles qui l’ont lancé. Ils et elles-mêmes se verront un vasistas condamner paroles déplacées ou attitudes blessantes, réelles ou imaginaires, à cause ce cabale d’éternels offensés. Tout ce que cataclysme EELV, c’est monter d’un injustice à un disparate. Transformer un cabale où les femmes ont physiquement été victimes du misogynie, en cabale où les personnes sont dessous la avisé de la diatribe… pas indécis: on ne cataclysme pas d’omelettes hormis ruiner des oeufs. Ils peuvent travailleur, simultanément, appointer comme les millénaires de patriarcat.

Il y avait hormis appréhension médiocre comme les Verts d’abstraction principalement adultes. De constituer secret à la probité. De se relâcher sur des faits préférablement que sur des accusations hormis preuves qu’on croit avec complaisance étant donné qu’elles-mêmes confortent l’esprit. Mais non. On a l’publication qu’ils n’apprennent en aucun cas de à elles fautes. L’infantilisme gouvernant fermeté de se appointer exceptionnellement onéreux.

Comments are closed.