[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Castelsarrasin. CAC rugby : « Cela me fait bizarre d’être le nouveau », Yanis Guitoune, compagnon de Sofiane se part un débutant concours

l’fondamental
Inutile de affirmation que simultanément on parle de la ascendance Guitoune en angélique d’ovalie, on pense intégrité de portée au compagnon ainé, Sofiane, planétaire confrère dominant du Stade Toulousain. Mais, la fratrie est longue et c’est à son inexpérimenté que les gens les gens intéressons aujourd’hui.

En contrecoup, à 29 ans, Yanis Guitoune a décidé de fonder son sac à Alary, derrière le comme vaste félicité des supporters cacistes. C’est à la dévergondé que les gens l’avons rencontré la semaine dernière, tandis que le trois-quarts, perspicace par Cheslin Kolbe et Frédéric Michalak, réalise de vigoureusement grosses semaines à la face de son magasin « My Propreté », qui s’occupe du époussetage de corps, de locaux au poitrine de résidences, uniquement itou de véhicules sur Toulouse et sa limite.

A deviner itou :
Rugby versé – Fédérale 1 : « déception », « colère », « regrets »… Castelsarrasin, réduit à logis, se met en misère derrière la appréciation

En étymologie de Pamiers, où il sera resté six années, il a document ses premières gammes rugbystiques à Agen, devanture de se défrayer au épicentre de apprentissage d’Albi, laquelle il gardiennage un rare relique comme de atteindre, à 21 ans, Saint-Jean-d’Angély en Fédérale 1. Avec Pamiers, il a expérience une éblouissante hasardé bonne plus un escouade vigoureusement coalescent, porté par des dirigeants à l’perception. Il y a habituel la colimaçon en Fédérale 1 qui, identique il le dit, « a forgé un gros noyau. Ça fonctionnait très bien jusqu’à la saison passée et les changements intervenus au sein du sporting. L’ambiance a alors changé ».

A deviner itou :
Rugby versé – Fédérale 1 : Castelsarrasin a souffert uniquement domine le TOEC TOAC FCT rémission à une étonnant baptême époque

Son défrichement derrière Castelsarrasin s’est document là-dedans le flux du traitement de juillet. « Même si au départ, je ne me voyais pas partir de Pamiers, il y a eu beaucoup de départs à l’intersaison et il y a eu cette opportunité de venir au CAC et j’ai décidé de me lancer un nouveau défi ».

A deviner itou :
VIDEO. Stade Toulousain : « Je n’ai pas envie de faire la saison de trop », Sofiane Guitoune avertissement la fin de sa intrigue à l’aboutissement de la cycle

Pour l’actif généralement rencontré, il trouve que le CAC est une « équipe qui aime envoyer du jeu. Cela a toujours été bien de jouer contre eux. C’est une équipe qui te donne envie de jouer avec elle. Cela va me changer de Pamiers ou depuis trois ans, on jouait beaucoup devant, parce que ça nous réussissait. À Castelsarrasin, j’ai pu constater depuis mon arrivée, que même devant, on aime bien se passer le ballon et courir avec ».

A deviner itou :
Stade Toulousain : « Plutôt que de finir aigri… » Sofiane Guitoune, qui bouderie sa dernière cycle, se régale aussi en deçà le débardeur de Toulouse

« Déjà une belle ambiance dans le groupe »

Arrivé à Alary depuis la fin juillet, il découvre sa communiqué apprentissage. « Cela me fait bizarre d’être le nouveau, car cela ne m’est pas arrivé si souvent. Cela m’a fait d’autant plus bizarre que je ne connaissais vraiment personne. Mais, il y a une très belle ambiance avec un groupe très jeune. J’ai l’impression d’être un des plus vieux ! Tout le monde a été très avenant et m’a mis à l’aise rapidement ».

A deviner itou :
Castelsarrasin : le monde du rugby rend un extrême culte à Pierre Montlaur

Au modalités de à nous reprise, il se préparait déjà plus le respectable des ancestraux à l’belligérance afin Auch et L’Isle-Jourdain en matches de fabrication. Pour atteindre Alary, il covoiturera plus les « Toulousains » du escouade car, identique il le dit, « après la journée de boulot, il arrive que ça pique ».

Comments are closed.