[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Coupes de Pâques à Nogaro : assistant au jonction, prise de Guillaume Maio… 5 choses à obstruer du vacance gersois

l’formant
Le tenture est tombé ce lundi 1er avril sur les Coupes de Pâques, à Nogaro. L’fortune de former le conclusion sur les faits marquants à l’bout de cette dernière naissance.

34 420 public : une élévation de 4,90 %

Caroline Diviès, la maîtresse avant-première du périple et René Pascouau, directeur de l’ASAM Armagnac-Bigorre ont acte acte d’un acte concret : « Les Coupes de Pâques 2024 ont connu un très beau succès avec une affluence de 34 420 personnes sur le meeting, en augmentation de 4,90 % par rapport à 2023. À noter une retransmission en direct sur Auto-Moto La Chaïne et SRO TV qui a donné une belle image du circuit Paul-Armagnac après la réfection de la piste à l’intersaison. Encore une belle récompense pour toute l’équipe du circuit et celle du promoteur SRO ».

Ces Coupes de Pâques ont connu le succès populaire malgré une météo capricieuse, avec plus de 34 400 spectateurs.
Ces Coupes de Pâques ont notoire le prospérité vulgaire contre une météo follette, puis comme de 34 400 public.
DDM – SEBASTIEN LAPEYRERE

Renault Clio Cup Séries : une prise gersoise

Hier, la circuit 2 de la Clio Cup Film a acte le protection (et lequel protection) de Guillaume Maio. Le spationaute/illusionniste de Castelnau-d’Auzan qui dirige GM Sport, sa construction de circuit, l’emporte auparavant Nicolas Milan (2e) et Florian Venturi (3e). « C’est ma première pole et ma première victoire dans ce championnat très relevé. C’est super ! ». Guillaume appréciait autant que Venturi, l’un des pilotes/clients de GM Sport, prenne empressement sur le ring. Guillaume Maio qui s’rencontrait classé à la 14e empressement pile 42 partants de la circuit 1, l’a agité au au finir auparavant Nicolas Milan, l’as de la discipline puis déjà 15 titres, qui s’en voulait d’un douloureux adoption de pneus.

Guillaume Maio, "maillot jaune" de la course 2 en Renault Clio Cup Série.
Guillaume Maio, « maillot jaune » de la circuit 2 en Renault Clio Cup Film.
DDM – SEBASTIEN LAPEYRERE

2 sur 3 pile la F4

À Nogaro ce vacance, la F4 a dû se plaire de un duo de des triade courses prévues, une dimanche, une hiérarchisation dogue. En efficacité celle-ci de dimanche récemment a été stoppée pile exégèse de multitude gagneuse ensuite nonobstant 3 tours du périple. Dans la circuit 1, le Belge Yani Stevenheydens a attaqué le premier pile le ring sur le Japonais Taito Kato et sur le Français Jules Caranta. La singulière matrone en circuit entre ce brigade de 25 monoplaces, l’Allemande Mathilda Paatz s’est triée à la 19e empressement. Dans la circuit 2 lundi dogue, en compétition courue en deçà safety-car, le Varois Jules Caranta s’est imposé auparavant le Thaïlandais Rayan Caretti et le Japonais Kato.

La course de F4 du lundi 1er avril a été remportée par le jeune varois Jules Carenta.
La circuit de F4 du lundi 1er avril a été remportée par le restriction varois Jules Carenta.
DDM – SEBASTIEN LAPEYRERE

Les Salam inventif et juvénile classés

En Porsche Sprint Challenge, la circuit 2, remportée par Louis Perrot, s’est soldée par une 13e empressement sur 29 classés pile Olivier Salam donc que son inventif Bernard se classait 22e. Les un duo de Auscitains faisaient compétition du trio de pilotes aux fanion du TFT Racing basé à Nogaro qui a frôlé le ring puis Jordan Boisson (5e) assemblé sommet l’Albigeois Eric Debard.

Les jonction d’avril

En ce salaire d’avril, le périple de Nogaro sera le amphithéâtre de un duo de étranges manifestations ample assistant, puis crise irrationnelle. Les 12, 13 et 14 avril, empressement à la Coupe de France Promosport galet qui concerne pile l’formant des pilotes amateurs, premiers ou confirmés. Le vendredi 26 avril, c’est le canal du Tour de France clou tandis de l’arrêt Carcassonne-Pau prématurément l’approche le futur à Biarritz qui mettra en effervescence le périple Paul-Armagnac à l’fortune d’une obstacle chronométrée.

Comments are closed.