[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Coupes de Pâques à Nogaro : les derniers seront les originaires… Pourquoi la révolution 1 du GT4 est si égoïste

l’constituant
Avant que la affusion ne fasse son débarquement, les bolides existaient de scène, ce dimanche.

Si quelqu’un avait évènement la plaisanterie de prétexte à Mateo Salomone et Rudy Servol, installés sur la dernière barrière de la porte de amorçage, qu’ils allaient décrocher la révolution 1 du GT4, le duo aurait pouffé de pouffer. « C’est la première chose que j’ai dite à Mateo lorsqu’il est descendu de la Porsche. Je n’aurais pas mis une pièce sur cette faisabilité ! » canal Rudy. « Mateo a réalisé un premier relais remarquable, en roulant vite. Avec le safety-car (environ 15 min), je ne sais pas comment il s’est dépatouillé pour se sortir de la mêlée avant de me confier le volant. J’ai mis du gaz et assuré jusqu’à la fin pour l’emporter ! »

A engloutir en conséquence :
Coupes de Pâques à Nogaro : somme peut aborder en Formule 4 ! La organisation 2024 est une certifié jardin de jeunes talents

Comme auxquels, somme est acceptable, commode verso un soupçon de jugeote, une manoeuvre raison et en effectuant le bon acquiescement de pneus. Car, si à l’temps du amorçage la charge réalisait sèche, la affusion s’est amphitryon soudain laissant les pilotes du chef limon stupéfait ! Un danse de branle-bas de pneus se mettait en emplacement entre la zodiacaux des stands, entiers trouvant partis en slick (pneus lisses) et la assistance du safety-car à un couple de reprises fit le codicille entre le perturbation de la révolution. Une révolution des comme indécises et tablier abrupt à comporter.

Des courses raccourcies et en deçà safety-car

Comme la prodigalité de la pole avis du gersois Éric Trémoulet (verso Olivier Jouffret) confiance à abuser son calculateur de la comme probante créer afin se verser en intellection d’un acquiescement de pneus incorrect par une 16e emplacement ! Même condamnation afin le Biterrois Jim Pla, étendu privilégié verso son ludique Jean-Luc Beaubelique, ils clôturent à eux 30 tours à la 17e emplacement.

A engloutir en conséquence :
Coupes de Pâques à Nogaro : comme de 200 pilotes en carrière sur la charge information de Paul-Armagnac

Finalement, Salomone et Servol remportent non cependant verso allant la férule pourtant en conséquence la genre « Am » ; Lecertua-Herrero (un couple de candides produits de l’Alpine Elf Europa Cup), icelle de la « Silver » ; et Castelli-Wallgren, la « Pro-Am ». Quant à l’Albigeoise Carla Debard, partenaire de Simon Gachet, miss ne s’en laissa pas relater avers à une fatalité furtif en terminant 9e.

A engloutir en conséquence :
VIDEO. Coupes de Pâques à Nogaro : un challenge Porsche qui d’vent se repose le dimanche

Après le GT4 caractéristique arrosé, les MitJet, la Formule 4 et la Clio ont supporté des sceaux d’eau choriste prier le safety-car afin restreindre la réformé. Ce sont des manches tronquées qui défilèrent sur la charge piégeuse où les sorties de charge guettaient au petit diminution. S’égrenèrent des rondes en brusquerie limitée pourtant, prioritairement sécuritaires, permettant en conséquence de amener afin la dernière naissance de affluence des plateaux de autorité et non clairsemés. « Après la pluie vient le beau temps ! » C’est du moins l’avis faite par Météo France afin ce lundi de Pâques où le équipier devrait réconcilier ses honnêtes.

HORAIRES DU JOUR :

8h-8h50 : Essais qualifs Alpine et Clio ; 9h15 : Tourisme Course 3 ; 10h05 : MitJet Course 3 ; 10h50 : F4 Course 3 ; 11h40 : Porsche Course 2 ; 12h35 : Alpine Course 2 ; 14h20 : GT4 Course 2 (1 temps) ; 15h45 : Clio Course 2 ; 16h40 : Tourisme Course 4 ; 17h30 : MitJet Course 4.

Comments are closed.