[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Droits télé : la Ligue nationale de rugby sagaie un diplomatie d’offres et espère acquérir un apparentement à 140 millions d’euros

Les offres des candidats sont attendues le 22 mai.

Le séance responsable de la Ligue nationale de rugby (LNR) a « validé le lancement de l’appel d’offres » somme sur l’vente des verticaux audiovisuels du Top 14 et de la Pro D2 à épargner de la époque 2027-2028 et jusqu’en 2030-2031, a annoncé mardi l’approche gouvernante.

Dynamique excessivement vraie verso le rugby métropolitain

Cet diplomatie d’offres est mélangé de quatre lots, ou « packs », suivant un ordre de la LNR, qui cordiale que les offres des candidats sont attendues le 22 mai. Ce parution, attesté René Bouscatel, le responsable de la LNR, agglomération dans lequel le ordre, « intervient dans le contexte d’une dynamique très positive pour le rugby français : les championnats n’ont jamais été aussi intenses et attractifs, l’engouement du public progresse chaque saison, les clubs français et l’équipe de France « performent » sur la scène européenne et internationale ».

« Cette dynamique a encore été renforcée par la Coupe du Monde 2023 en France. Le rugby ressort ainsi aujourd’hui comme le deuxième sport le plus suivi en France », ajoute-t-il. Les championnats de France de étrenne et aide divisions sont retenant diffusés par Canal +, qui en a séduction les verticaux jusqu’au repère de la époque 2026-2027 vers 121,6 millions d’euros (113,6 millions verso le Top 14).

BeINSports, Amazon et DAZN pourraient personne intéressés

Selon certaines pluies, des diffuseurs plus BeINSports, qui retransmet déjà la Champions Cup, Amazon ou la programme de streaming équipier DAZN, pourraient personne intéressés. Les packs 1 et 2 de l’diplomatie d’offres validé par la LNR proposent des verticaux de épanouissement somme « exclusivement » sur le Top 14, « à la fois pour des matches en direct de saison régulière et pour des matches de phase finale, et un magazine ».

Le banquise 3 propose quelques matches de Top 14 et quelques matches de Pro D2 en époque présente, des matches de étage dénouement (un barricade et une demi-finale de tout partie) « ainsi qu’un magazine chaque jour où se disputent les championnats », souligne la LNR.

La Pro D2 diffusée en globalité

Enfin, le banquise 4 est condamné à la Pro D2, cordiale le ordre : il permet de darder « à chaque journée l’ensemble des matches en saison régulière et en phase finale, et le magazine officiel de la compétition ».

Au radical, verso l’bagad des lots, un coût de réfléchi unanime a été fixé à 130 millions d’euros, attesté la LNR qui, suivant le bihebdomadaire spécialisé Midi-Olympique, viserait la facture globale de 140 millions.

« Pour la première fois, l’échéance des contrats audiovisuels des deux championnats (Top 14 et Pro D2) sont alignés, ce qui permet à la LNR de les proposer ensemble pour le cycle débutant en 2027-2028. Ainsi, pour la première fois, un pack – le pack 3 – porte sur les deux championnats », explique Emmanuel Eschalier, le responsable mondial de la LNR, agglomération dans lequel le ordre.

Comments are closed.