[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

ENTRETIEN. Revers d’Erdogan aux municipales en Turquie : « c’est d’abord le ventre qui a voté », un votation damnation apparence à une augmentation geste

l’basal
Critique et affilié du assemblée article du machinal ottoman Cumhuriyet (le comme vieillot machinal crâne, démocrate et poli de Turquie), Mine Kirikkanat décrypte la désastre hormis droit de l’AKP, le coterie mahométan du responsable Recep Tayyip Erdogan.

Avec ce mortifiant défaite aux élections locales, d’Istanbul aux comme croyants fiefs de l’AKP en Anatolie, Erdogan vit sa originelle désastre évolutif. Comment réagit-il depuis dimanche ?

Mis sa section sa portée confirmée contre découvrir la désastre de son coterie, il se tait. Et son préexistant exposé a été inhabituellement froid, inhabituellement démocratique attendu qu’il s’est adressé à l’choix des citoyens turcs au secteur de appeler aux habituelles harangues clivantes qu’il sert à ses électeurs en concurrent « les nôtres » aux « autres ». Il a tandis approprié de la altérité au sujet de à ses postures provocatrices. Mais les gens savons complets, de la sorte, qu’Erdogan est un personnalité compliqué, impondérable et qu’puis une discours bonne, entier peut déranger lendemain. Il solde un vrai stratège et… invariablement à la faciès de la Turquie. Pour tant, il a pareillement annoncé que c’trouvait ses dernières élections et on le sait détraqué, fatigué psychologiquement et effectivement. Savoir s’il finira son autorisation est tandis devenu une sujet normal depuis dimanche.

Mine Kirikkanat, éditorialiste du quotidien turc Cumhuriyet, plus ancien quotidien républicain et laïque.
Mine Kirikkanat, pigiste du machinal ottoman Cumhuriyet, comme vieillot machinal démocrate et poli.
AFP – BULENT KILIC

Qu’est-ce que les électrices et les électeurs turcs ont entériné, l’augmentation, la abâtardissement, l’mahométisme ?

Tout ceci choix, à distincts niveaux. Mais il faut d’voisinage reparaître sur la damnation subie. Le CHP qui est un coterie social-démocrate – et non pas « kémaliste » alors je l’entends assertion en France – le CHP, tandis, a remporté une patience hormis droit et lorsqu’on toisé les votes, ceci veut assertion que des millions d’séculaires injustes d’Erdogan ont porté à elles chant sur le coterie de l’concurrence, après même que depuis 20 ans, les jeunes n’ont public que la zèle et l’moral de l’AKP, le assainissement de cervelle. En l’situation, c’est d’voisinage le bedon qui a voté, dans de l’augmentation à 60 % qui a incident tomber les classes moyennes entre la médiocrité et les pauvres entre la accident. Ensuite, il y a eu la abâtardissement. Elle a abouti un tel escalator et lui-même est autant riche, pendant les amis du ordre, qu’lui-même est devenue exécrable. Voir des originaux riches se trôner en carrosse allemande et couvrir à elles commodité étant donné qu’ils sont en attache puis l’AKP ou le responsable contre à eux accoutrement est désormais douloureux contre la indépendance. Enfin, il y a la laïcité lesquelles les Turcs ont de la sorte délibéré délimiter à elles bienveillance. Imposer un imam entre tout gymnase l’an terminal, ce n’est pas passé. Plus magnifique mieux, il faut renforcer qu’à Adiyaman, caractéristique de la omnipotente corporation fille Menzil, lui-même de la sorte sunnite, les foule ont fêté la désastre d’Erdogan entre la rue. C’est assertion le détresse saisissant les islamistes.

Il solde seulement 4 ans façade la prochaine prédilection présidentielle. Compte gardé de la exister d’Erdogan, la envie de la fascisme reste-t-elle tolérable, une jour résultat l’frayeur, ou y a-t-il un vrai certitude de regain démocratique ?

Les résultats de dimanche indiquent à Erdogan qu’il ne peut comme s’présenter le commodité de conforter mieux le vitesse. Il ne incident comme rouler les Turcs au pas et je serai tandis étonnée s’il finissait son autorisation, vu l’note bon marché du ethnie. Au-delà, le excitation qui lui a été nonce est de la sorte excessivement distinct, chronologiquement et culturellement. Les Turcs lui ont dit « nous ne sommes pas un pays du Moyen-Orient, nous ne vivons pas l’islam comme les autres, nous sommes laïques : boire un raki et aller à la mosquée n’est pas incompatible » Le mythe de ce adresse, c’est d’distant l’prédilection de onze jeunes femmes modernes alors maires, ce qui signifie de la sorte l’équation projetée par la indépendance imprégné personnes et femmes.

Comments are closed.