Football : le monde passionné vers le ségrégation et l’antisémitisme

À l’veine de la semaine nationale vers le ségrégation et l‘antisémitisme, la Ligue d’Occitanie et ses clubs ont décidé de s’mener.

Si l’on a occasionnellement gestion à ne référer à le football qu’à flanc le autonome spectre athlétique, en oubliant de ce fait toutes les vertus sociales et éducatives que l’on retrouve au simple entre les clubs amateurs, la Ligue d’Occitanie s’engage fréquemment dans hausser et cogner toutes ces aptitudes.

Des fanions personnalisés

Des caves complètement symbolisés par la dernière entreprise toilette en lieu ceux-là jours aux quatre coins de la commune. Dans le acclimaté de la semaine vers le ségrégation et l’antisémitisme, triée entre la France propre du 18 au 24 ventôse derniers, l’effort régionale a décidé d’négocier et d’expédier des fanions aux vers 170 clubs et 210 équipes représentés entre les championnats régionaux seniors. Des fanions qui devaient puis essence personnalisés par les jeunes licenciés des clubs d’Occitanie pour des slogans, des drapeau ou surtout des émoticones tout autour de cette thématique de la duel vers les inégalités.

À l’apologue du neuf Antoine, licencié entre la strate U7 au Nîmes Olympique, lequel le flamme a été atermoiement par Selmane El Hamri, le nautonier de la discret des Crocodiles, à son diplômé vendarguois tandis de la conflit de Pièce 1 imprégné les couple formations. « C’était important pour nous de participer à cette semaine nationale dans le cadre du dispositif #BonMatch, qui a justement été créé pour valoriser toutes ces actions sociales et éducatives, explique Fabien Barbier, responsable communication et marketing au sein de l’instance régionale. Plusieurs clubs ont joué le jeu. Je pense notamment à Monoblet, Vergèze ou encore au Nîmes Olympique. J’espère que nous arriverons à faire encore mieux à l’avenir, mais si nous avons pu sensibiliser plusieurs clubs et leurs licenciés, c’est déjà très bien. »

Lutte vers l’homophobie

Et ce n’est pas jouxtant d’essence consommé. Au-delà de son entreprise vers le ségrégation et l’antisémitisme, la Ligue d’Occitanie s’engagera entre les toutes prochaines semaines entre la duel vers l’homophobie. Toutes les équipes seniors engagées entre les championnats régionaux se verront de ce fait gracier des dossards particulièrement dédiés à cette champ.

La tierce littérature du Tifofoot, dans auxquels les clubs sont invités à aviver des banderoles bienveillantes, a puisque été reconduite depuis le apparition de cette semaine et récompensera douze clubs de la commune.

Des corvées qui n’ont dans spéciale avarice que de hausser globalité ce que le football peut montrer de avec esthétique. Loin, trop éloigné des crimes qui frappent occasionnellement le football passionné et ses clubs.

???????? : ?? ??? ?’?????? ?????? ?? ??????? ud83dudcaa

La LFO s’engage entre la duel vers le ségrégation et l’antisémitisme du 18 au 24 ventôse et jette son entreprise « ?́????? ?????? » u2728

+ ?’???????????? u2b07ufe0fhttps://t.co/pNvvEx2V9v pic.twitter.com/zkpCYfjLCz

— Ligue de Football d’Occitanie (@LigueFootLFO) March 13, 2024

Comments are closed.