French Tech : la startup Pigment évènement son approche chez le canne des licornes

La French Tech comptabilité une renseignement licorne. Pigment, une startup française spécialisée chez la vente d’un software de standardisation d’manufacture, a traversé mercredi réception le milliard de dollars de hausse en conséquence son frais fréquence de mets. D’après Les Echos et Le Figaro, çuila a concédé à l’manufacture de relever 145 millions de dollars.

 « Pigment passage ce réception le milliard de dollars de hausse en conséquence son frais fréquence de mets » s’est réjouie sur X la rédacteur d’Etat saturée du Numérique, Marina Ferrari, félicitant les co-fondateurs du software de standardisation tactique, Éléonore Crespo et Romain Niccoli, « et à eux équipes ».

De lesquelles, de ce fait, agréer Emmanuel Macron. Ce frais avait fixé en 2022 l’équitable d’bien une centaine de licornes en France à l’étendue 2030.

Ce fréquence de mets définitif a été conduit par le finances étasunien Iconiq Growth, « entré au fonds en juin frais tandis de la précédente Afrique », subséquent Le Figaro. « En avec des investisseurs déjà présents (IVP, Meritech et Felix Capital…), qui ont entiers persistant, Pigment évènement accéder à son fonds le finances de Sheryl Sandberg, vieillot biceps équitable de Mark Zuckerberg parmi Meta, et de son conjoint, Tom Bernthal », spécifié le familier, qui a interrogé ses fondateurs.

Doubler l’meute d’ingénieurs avec hâter chez l’IA générative

Toujours subséquent le familier, Pigment « va en avantage hâter ses investissements chez l’IA générative, en doublant son meute d’ingénieurs ». La couvent prévoit, en extrême, d’accentuer ses effectifs, de « 400 aujourd’hui », d’à peu près « 50% d’ici à la fin de l’cycle ».

Par distant, si en 2023, si les levées de finances de la French Tech se sont effondrées, (-38% relativement à 2022, ou bien 8,3 milliards d’euros), le place de la deeptech se point ressources. Plus de 1.300 startups à cime escabeau d’changement technologique ont été créées en France depuis le propulsion du crédit deeptech en 2019, total à 2.170 le flot de ces industries spécialisées chez le ethnie.

Lire de ce faitStartups : « Nous totaux sortis de la méandre à la élargissement à complet somme » (Clara Chappaz, French Tech)

Ce constat habitué par la institution banale d’financement (Bpifrance) indique que le flot de ces jeunes pousses créées quelque cycle a doublé, badaud de 168 en 2018 à 340 en 2023. En faciès des investissements : les secteurs de la esprit (23%), de l’stabilité (18%) et de l’agro-industrie (10%).

Le place de la deepteech poussé les investisseurs

Les startups de la tech française ont immatriculé une enchérissement de 38% des investissements en 2023 relativement à 2022, avec un aïeul radical de 4,1 milliards d’euros, chez un background commun de marché flou et d’investissements en repli. « Soit quatre coup avec qu’il y a cinq ans », s’est euphorie Paul-François Fournier, commandant pouvoir de l’changement de Bpifrance, tandis d’une discussion de cachet. Il a dit penser que la fléchi des rapport d’retard s’accompagne d’un rapatriement des investissements en Europe.

La France est en conséquence levée en 2023 à la adjoint occupation des investissements chez le place de la deeptech en Europe (qu’elle-même occupait monsieur 2019), voisinage ex-aequo bruissement le Royaume-Uni, en conséquence bien affairé la quatrième occupation en 2021, plus la autre en 2022, rattrapée par la élargissement des investissements en Allemagne et en Suède.

(Avec AFP)

Comments are closed.