[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Google va invalider des millions de opportunité récoltées via son manière de cabotage interne, verso empêcher un punition

Google capitule. Le étonnant de la chichi en rangée événement l’matière d’un convocation depuis 2020 aussi le manière « Incognito » soumis sur son chercheur internet Chrome. Selon les plaignants, cette possibilité de cabotage interne conduit l’détermination aux usagers, inexactement, qu’ils ne sont pas suivis par l’combat lorsqu’ils l’utilisent. Ils accusent donc Google de les tenir induits en faute sur la précieux lequel Chrome charge les utilisateurs.

Pour fixer fin aux poursuites, l’combat étasunienne a concédé un harmonie, qui a été déposé lundi 1er avril entrée un chambre de San Francisco.

« Les efforts des plaignants ont accepté d’réussir des aveux trousseau de la élément d’salariés de Google, y pénétré des revues décrivant Incognito pendant « un mensonge en pratique », un « problème d’éthique professionnelle et d’honnêteté élémentaire », et un « bazar qui prête à confusion » », relatent les avocats des plaignants chez le législation d’harmonie.

Si cet harmonie est validé par la divinité Yvonne Gonzalez Rogers en juillet semblable, Google évitera un punition. En représailles, il devra « invalider et/ou guérir à des milliards d’enregistrements de opportunité » récoltés pendentif la cabotage en rangée de monde utilisant le manière Incognito.

Lire moyennantDroits voisins : Google se voit frapper une condamnation de 250 millions d’euros par l’Autorité de la match

« Historique »

Concrètement, via cet harmonie, Google s’est parti à reformuler « soudainement » la note qui s’arboré sur le manière Incognito, verso « aviser les utilisateurs qu’il cueillaison des opportunité de cabotage interne ». Et, sur le manière Incognito, l’combat devra grouper par disparition les cookies étranger – ces logiciels utilisés singulièrement verso courser les utilisateurs en rangée et les viser envers de la charlatanisme. Google a d’lointain déjà entamé sa liaison pied la fin de ces cookies éperdument critiqués (deviner encadré).

« Cet harmonie constitue une arrêt extraordinaire, car il exige des affaires technologiques dominantes qu’elles-mêmes fassent déclaration d’punition chez à elles déclarations aux utilisateurs sur la précieux lequel elles-mêmes collectent et utilisent les opportunité des utilisateurs, et qu’elles-mêmes suppriment les opportunité donc collectées », indique le législation de l’harmonie.

L’accord ne prévoit, réciproquement, pas de placement de dédommagements. La accusation déposée en 2020 exigeait 5 milliards de dollars. Il alluvion néanmoins la institut aux utilisateurs de Chrome qui s’estiment lésés de persécuter Google indépendamment verso réussir de l’recette.

Le étonnant nord-américain s’est dit, de son côté, « satisfaits de fixer fin à des poursuites que certains avons constamment crues rien arrière-train », a clair son truchement, Jorge Castaneda. « Nous sommeils facilité de invalider d’anciennes opportunité techniques qui n’ont oncques été associées à des nation et n’ont oncques été utilisées verso une moyen majeur de différenciation », a-t-il attaché. Verdict banal chez trio traitement.

Lire moyennantLes nazis et Vikings noirs de Gemini ou quoi Google s’est raté chez la administration des courbe de l’IA

Vers la fin des cookies

Commencement janvier, Google a apparu à barrer les cookies étranger pendant les gens utilisateurs de Chrome. Pour appréciation, les cookies sont des fichiers informatiques utilisés singulièrement verso enfiler la cabotage des internautes et à eux offrir des publicités ciblées. Les « étranger » désignent ceux-là qui émanent des sites visités et non du chercheur elle.

« Comme annoncé préalablement (ndlr : en 2020), Chrome mince par disparition les cookies étranger verso 1% de ses utilisateurs parce que de égaliser les tests, ci-devant d’accélérer la volume à 100% des utilisateurs à manquer du 3e trimestre 2024 », a opportun le étonnant nord-américain chez un reçu de blog.

Il a néanmoins précisé que l’arrêt parfait des cookies étranger ne pourrait existence positif qu’derrière poster de l’absoluité anglo-saxon de la match et des marchés (CMA) sur d’ « éventuelles problématiques de match ».

Google travaille depuis autres années sur un sagesse endémique aux cookies, lié au chercheur et non aux sites visités. Au local de axer les internautes outre, les annonceurs ciblent des segments d’estime (les « FLoC ») pénétrant des centaines ou milliers de monde. Les cookies ont en ensemble cas vu à eux usage plus règlementée depuis la uniforme en exercice de autres standards, singulièrement le Quittance constant sur la réconfort des opportunité (RGPD) mis en exercice par l’Union communautaire en 2016, donc qu’une règlementation californienne.

(Avec AFP)

Comments are closed.