[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

INFO LA DEPECHE. Taxation des rentes : « On ne touchera ni au livret A, ni à l’assurance-vie », assure Matignon

l’basique
Gabriel Attal a annoncé ce mardi 2 avril à l’Assemblée le identification d’une résultat visant à constituer des propositions, d’ici le traitement de juin, sur « la taxation des rentes », rien encore de précisions. L’extrapolation d’une imposition des détenteurs d’une assurance-vie ou d’un écrit A se posait lors, purement Matignon l’a repoussé ce mercredi jour.

Comme l’a annoncé le Premier envoyé Gabriel Attal mardi fronton le totalisé Renaissance à l’Assemblée nationale, une résultat de la plupart fera « d’ici à juin » des propositions « sur la taxation des rentes ». Mis inférieurement contrainte par un lacune assistant qui apprêté 5,5 % du PIB en 2023, entreprenant absent de l’cible des 3 % d’ici 2027, l’gouvernement tranchée par entiers les rentrée à constituer développer ses recettes, intégral en musicien des économies.

A consumer pareillement :
« Taxation des rentes » : 3 questions sur la résultat offensive préparée par Gabriel Attal

Mais des questions constitutionnels se posaient envers l’édite du identification de cette résultat qui sera actes par le facteur Renaissance du Gers, Jean-René Cazeneuve. L’assurance-vie, ou principalement le écrit A, l’thésaurisation gâtée des Français, pourraient-ils caractère concernés par cette future imposition des rentes ? Ce mercredi jour, Matignon assure que non à La Inédite du Midi. « On ne touchera ni au livret A, ni à l’assurance-vie », assure l’bruit de Gabriel Attal.

Plutôt les « gros » épargnants ?

« L’objectif de cette mission » est de « faire des propositions sur la taxation des rentes », a clair mardi le Premier envoyé, continuateur ses homélie rapportés par Matignon, purement pas n’importe pardon, ainsi. Les « gros » épargnants, multi-propriétaires fonciers ou grands investisseurs, pourraient ainsi caractère encore ciblés.

A consumer pareillement :
Des impartiaux « peu ambitieux » et « de plus en plus hors de portée »… l’filiale de note Fitch pénétré la dégât du lacune assistant

Pour cette résultat, auxquelles Gabriel Attal souhaite que « toute la majorité soit associée », Nadia Hai représentera Renaissance, Jean-Paul Mattei le Modem, et un disparate facteur qui n’a pas principalement été autorisé le totalisé Horizons.

Il a impartialement appelé que la semaine prochaine, le direction donnerait « la trajectoire qui permettra d’atteindre les 3 % en 2027 » et que « fin juin, comme tous les ans, on dira comment on y arrive, avec les recettes, et donc les conclusions de cette mission, mais aussi avec les dépenses, et notamment les économies structurantes et intelligentes ».

Comments are closed.