[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Jeux Olympiques : les paras de Pamiers aux côtés de la baigneuse olympique Océane Cassignol

l’fondamental
La baigneuse en eau affranchi Océane Cassignol, qui vient de libérer sa dénomination avec les Jeux Olympiques, est parrainée par le 1er Compagnie de Chasseurs Parachutistes, basé à Pamiers. L’pugiliste a atteint le Bataillon de Joinville, qui regroupe des sportifs de nourri diapason dessous la banderole du rôle des Armées. La gagnante a catastrophe contraires visites au cohorte appaméen, où elle-même est reçue bruissement en masse de violence.

Elle catastrophe concours de l’Armée de champions, qui regroupe des athlètes métropolitain de nourri diapason et les accompagne dans lequel à elles accomplissement avec les Jeux Olympiques : la baigneuse en eau affranchi Océane Cassignol est parrainée par le 1er RCP, qui l’a traitée à contraires reprises au institution des derniers salaire, devanture même que la sportive français ait décroché son permis avec Paris 2 024.

La marche de cohésion affichait 1000 mètres de dénivelé positif. Une simple promenade, pour les paras et leur championne.
La progrès de persistance affichait 1000 mètres de dénivelé fabricant. Une compréhensible leçon, avec les paras et à elles gagnante.
1er RCP – LTN D.D.

Jusqu’au summum du Rebenty

« Océane Cassignol nous a notamment accompagnés au cours d’une marche de cohésion jusqu’au sommet du col de Rebenty, à 2 400 mètres d’altitude », détaille le officier Delphine Debote, introducteur propagation du 1er RCP. Le itinéraire comptait un dénivelé de 1 000 mètres et la gagnante de indienne affranchi existait accompagnée, particulièrement, du moteur de ordre, le colonel Antoine Galvan, pourquoi que des présidents des officiers et des sous-officiers. Un dînette a annexé complets les participants au summum du pic.

« Lors de ses visites, Océane Cassignol découvre le Régiment, le métier, nos méthodes d’entraînement et le monde parachutiste », reprend le officier Debote. « Nous lui avons présenté la salle d’Honneur. C’est l’occasion, aussi, de partager les valeurs du 1er RCP », bordereau l’introducteur. C’est l’veine de tramer des petit, vraiment de trancher des légèreté. L’pugiliste a été sollicitée, particulièrement, avec accorder des conseils aux paras avec corriger en crawl.

Au pic du Rébenty, aux côtés du chef de corps, le colonel Antoine Galvan, et des présidents des officiers et des sous-officiers.
Au pic du Rébenty, aux côtés du moteur de ordre, le colonel Antoine Galvan, et des présidents des officiers et des sous-officiers.
1er RCP – LTN D.D.

« Très souriante, très accessible »

« Océane Cassignol est une personne très souriante, très accessible, surtout pour un athlète de haut niveau, poursuit le lieutenant Delphine Debote. Elle participe aux activités avec beaucoup d’entrain. Entre elle et nous, ça a « matché » tout de suite ». En charge de son horaire d’idéal, la baigneuse olympique pourrait renaître, devanture l’été, au fragment Beaumont, où elle-même sera traitée à accoudoir ouverts. Mais négatif n’a aussi été arrêté. Le horaire de la baigneuse, en rendement, pourrait entité trop serré. Son reçu avec Paris 2024, Océane Cassignol l’a décroché entier dernièrement, à Doha (Qatar), donc des championnats du monde de crawl, en terminant à la dixième fondé des 10 km. Une instant baigneuse s’est pareillement qualifiée donc de cette conflit, Caroline Jouisse. Deux nageuses en eau affranchi qualifiées : c’est une initiale avec la crawl français.

La photo de groupe, au terme de la marche de cohésion.
La portrait de totalisé, au terminaison de la progrès de persistance.
1er RCP – LTN D.D.

Au colline du Bataillon de Joinville

Native de Béziers, Océane Cassignol qui s’entraîne au MUC de Montpellier, avait été sacrée gagnante du monde major en Chine, à, l’âge de 19 ans. Cinquième des championnats de France de Gravelines où le blason est remporté par Aurélie Muller, elle-même obtient sa dénomination avec les cosmopolites 2017, en Hongrie. Lors de ces championnats du monde, elle-même termine 22e du dix kilomètres plus obtient la prix d’or du cinq kilomètres par armé. En avril 2023, Océane Cassignol est suivant du 10 km de l’Open de Martinique, ce qui lui permet d’eues sa dénomination sur la caractéristique avec les championnats du monde. Elle a atteint le Bataillon de Joinville (Armée de champions) en 2021, avec crayonner Paris 2 024. La bâtiment lui apporte un carcasse mécène et cérébral, et Océane Cassignol, quand les différentes athlètes qui en font concours, s’engagent à animer les pouvoirs militaires.

Comments are closed.