JO de Paris 2024 : suspecté d’personne en voisinage en tenant le domination russe, le gymnaste olympique de mêlée Abdulrashid Sadulaev précis inéligible

l’basal
L’Union World Wrestling (Association internationale de mêlée) a singulier le accrocheur de 27 ans Abdulrashid Sadulaev du Tournoi de appellation olympique dans une allégation liée au désordre convaincu Russes et Ukrainiens.

Abdulrashid Sadulaev ne participera pas aux Jeux Olympiques de Paris, cet été. Le Russe, louche gymnaste olympique de mêlée timbré, a été évincé du partie de appellation communautaire dans les JO de Paris en allégation de son charpente à la combat en Ukraine, a annoncé jeudi la Association internationale de mêlée (UWW).

« Abdulrashid Sadulaev a été exclu du tournoi de qualification olympique européen à Bakou après avoir échoué à répondre aux critères d’éligibilité fixés par le Comité international olympique (CIO) pour les athlètes neutres individuels », imprimé la Association sur son spectacle internet.

Champion olympique en 2016 à Rio parmi les 86 kg, avec de débours sacré en 2021 à Tokyo en 97 kg, Sadulaev a été précis inéligible par le enquête libre « United World Wrestling Eligibility ».

Une recherche de ce enquête a mis au lucarne « de nouvelles informations » relatives au « soutien » du accrocheur à la combat coalition par la Russie auprès Ukraine. En l’conjoncture, RMC révèle que « Sadulaev a notamment été pris en photo avec des militaires en activité. » Il a quand été inévitable que le quintuple gymnaste du monde existait principalement un affilié réglementaire du Dynamo Moscou, dancing omnisports lié au domination russe.

Le libéralité de nombre de la Association russe de mêlée a réagi via un avis. « Après un nouveau pseudo-contrôle, le CIO a publié de nouvelles listes de personnes non autorisées à participer aux compétitions internationales. Abdulrashid Sadulayev s’est avéré être parmi eux », peut-on dévisager là-dedans ce flash.

Comme la quasi-totalité des instances sportives internationales, l’UWW a perpétuel la introduction du CIO de exfiltrer, inférieurement hasard, les athlètes russes et bélarusses là-dedans les compétitions internationales, subséquemment les possession bannis fin février 2022 là-dedans la marche de l’violence russe de l’Ukraine.

L’compétence a imposé de strictes hasard : seuls seront concernés les sportifs qui ne soutiennent pas intensivement la combat en Ukraine et ne sont inférieurement location ni en tenant l’blindée ni en tenant des assemblées de assurance nationales.

« Chaque athlète neutre individuel est soumis à un processus de vérification rigoureux par l’UWW avant chaque tournoi », cordiale la Association là-dedans un avis, le CIO délicat « des vérifications approfondies des antécédents et des médias sociaux des personnes originaires de Russie et du Belarus ».

Le Tournoi de appellation olympique (TQO), qui accorde une paire de trajets dans les JO de Paris là-dedans tout cours, a pièce du 5 au 7 avril à Bakou, en Azerbaïdjan.

Comments are closed.