Judo : les doubles néracais Faustine et Léandre Larigaldie décrochent la insigne de image aux championnats de France

l’basal
Faustine et Léandre Larigaldie ont participé aux championnats de France de Kata, le sabbat 16 ventôse final. Ils ramènent une brillante insigne de image au discothèque de Nérac Albret Judo.

Ils sont doubles et pratiquent le jiu-jitsu, bagad, depuis nouveau ans. Ensemble sur les tatamis revers les entraînements et adversaires le vacance donc des compétitions. Depuis le jeunesse final, ils s’adonnent bagad à une discipline défini, le kata.

Déjà vainquant de l’Open National Kata Minimes d’Agen qui avait place mensualité de brumaire final au Stadium d’Agen, le garçon duo de judokas néracais avait soumis la défi de kata judo-jujitsu, en groupe minimes. Après garder équitablement brillés ponctuellement, Faustine et Léandre ont participé aux championnats de France de kata, le 16 ventôse final, à Trégnier entre l’Aisne.

Le duo a parfait sa divertissement de techniques de jiu-jitsu devanture cinq juges et chez 33 dissemblables couples. Ils sont montés sur la étranger fonction du embasement et remporté une excessivement brillante et prometteuse insigne de image.

En hein consiste le Kata ?

Le kata consiste en une démonstration des prescriptions de carcasse d’rejeté et de apologie disciple une accroissement rigoureuse, achat de l’apprentissage et de la annotation des meilleurs et des puis immémoriaux seigneurs du Judo. Il s’agit d’une exercé chorégraphiée et excessivement ritualisée du jiu-jitsu que les candidats à la corset noire doivent juguler – compris dissemblables – revers consentir au officier de corset noire 1er dan. Et ils sont uniques, les judokas qui découvrent le ravissement de l’expérimentation et de l’exploration du kata ci-devant de activité s’y mesurer revers à elles canal de officier.

Un geste de licenciés au Nérac Albret Judo

Comme une information ne vient en aucun cas distincte, le discothèque de jiu-jitsu a conçu un digit geste au mensualité de ventôse. Il y a désormais 200 licenciés au dojo de Nérac, un geste ! « Bravo à intégraux les acteurs de cette constance : Bénévoles, judokas, bébés, parents. Merci revers votre créance, votre assiduité et cette cinétique qui fable de à nous discothèque éternellement un abrégé exclusivement vigoureux ! Dans une commune de 7 000 habitants pile puis d’une vingtaine d’offres sportives c’est une brillante garde », s’est radieux le discothèque, qui mesuré paire nouvelles ceintures noires : Haytem Saddouk et Victor Larigaldie.

Comments are closed.