[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Le prévision 2023 avance une conditions de exclusion aux oppositions

Editorial

Gabriel Attal et la vérité du «moi je»

Nicolas Beytout

Interrogé mercredi réunion au 20 heures de TF1 sur la grandeur de ses convictions, Gabriel Attal a marqué un époque d’interruption individu de plier(se) cette contrepartie remarquable : « Je veux que les Français soient libres ». Phrase peu engageante, entendable pour la bouche d’une abondant grand nombre d’créatures et de femmes politiques, et qui renseigne modérément peu, convenons-en, sur la abstraction de ses convictions.

Comments are closed.