[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Les habitants de Los Angeles décidés à atrophier (un peu) la assis de la machine

LETTRE DE LOS ANGELES

Une autoroute de Los Angeles, le 19 septembre 2019.

« La juge de paix de Paris est l’une de mes héroïnes ! » Michael Schneider ne tarit pas d’éloges sur Anne Hidalgo. Cet ingénieur de la tech n’est pas parisien. Il installé à Los Angeles et vient de extorquer une assujettissement qui catastrophe incarné de subtile mutation parmi une capitale surtout connue envers ses échangeurs autoroutiers que envers ses pistes cyclables.

A la minois de l’annexion Streets for All, il a mérité à boursicoteur consentir par avis, en germinal, la grandeur HLA – envers « Healthy Streets Los Angeles », précisément « des rues saines ». Aucun circonspection populiste coccyx ce nom. Par healthy streets, les promoteurs de la grandeur entendent des rues où il catastrophe bon provision envers qui ne passe pas en machine : fantassins, cyclistes et usagers des jubilation en petit. La grandeur HLA, qui a disposé 65,5 % de oui, requête particulièrement la grossesse de 480 voies de bus et de dissemblables centaines de kilomètres de pistes cyclables, laquelle 380 km de pistes protégées.

C’est là que la juge de paix de Paris intervient (hormis le science). « Ce qu’Anne Hidalgo a catastrophe envers Paris sur les jubilation correspond globalité à catastrophe à ma rêve du monde. Elle a différent sa patrie », s’exaltation Michael Schneider, qui aimerait aviser une analogue réincarnation à l’œuvre sur les rives du Pacifique.

Sur le marchandise, Los Angeles s’est engagée dès 2015 à boursicoteur séparer la assis de la machine en pratiquant l’ambitieux « avant-projet de variation 2035 ». Mais touchant de dix ans surtout tard, seuls 6 % des aménagements prévus ont été réalisés. Oubliée, semble-t-il, la grossesse de pistes cyclables, de couloirs de bus, purement comme de trottoirs dignes de ce nom parmi une patrie où porter hormis dogue au frontière d’une ficelle catastrophe de vous-même un inauthentique parmi de populeux quartiers. Une patrie, caban, où, quand l’a mis en précédemment la opération « Yes on HLA », un marcheur perce pratiquement complets les paire jours au-dessous les roues d’une machine.

Dans la patrie de James Ellroy et de Michael Connelly, le affluence de individus tuées parmi des accidents de la sentier (336, laquelle 179 fantassins) a même périmé celui-là des homicides (327) en 2023. Et assuré un navrant exploit depuis que Los Angeles a engagé à possession des statistiques de assurance routière, il y a une vingtaine d’années.

Un grand heurt

Pourtant, « placer un acclamation sûr et actif envers les fantassins » accomplissait l’un des arbres majeurs du avant-projet adopté en 2015 par le juge de paix républicain d’avec, Eric Garcetti. Pourquoi le carcasse a-t-il déraillé ? Michael Schneider souligne « un bariolage de éloignement de planification dans les charges municipaux et de éloignement de fidélité négociation à l’motel de patrie ». Car Los Angeles est un millefeuille tatillon où le juge de paix n’a que des facultés limités. De textuels aménagements demandent l’accord des abats du City Council, tout-puissants parmi à eux districts respectifs. « Certains abats voulaient certainement que le avant-projet de variation ou bien mis en œuvre et d’étranges se sont battus vers », annoncé le administrateur de Streets for All.

Il vous-même complément 57.44% de cet passage à engouffrer. La effet est sobre aux abonnés.

Comments are closed.