[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Mondial 2014 : « Je prends le ballon sur une tempe… » Raphaël Varane révèle détenir subi une fougueuse émoi morale devanture le gobelet de conclusion condamné

l’basal
Le bras de l’consortium de France de football révèle ce mardi 2 avril détenir disputé la lutte frontispice à l’Allemagne ensuite détenir été torture d’un battement à la dominant donc du ordre échantillon frontispice au Nigeria.

« Ça peut très mal tourner » : le bras de Manchester United et vénérable universel métropolitain Raphaël Varane trajet ce mardi 2 avril pendant lequel le domestique L’Ramassis à une meilleure capture en excessif des commotions cérébrales pendant lequel le football, communicatif en détenir sézigue subi à discordantes reprises pour sa palissade.

« Quand on regarde trois des pires matches de ma carrière, il y en a au moins deux avant lesquels j’avais eu une commotion quelques jours plus tôt », déclare Raphaël Varane pendant lequel cet mise en relation, évoquant le gobelet de conclusion du Mondial 2014 en même temps que la France (déboires 1-0 frontispice à l’Allemagne) et un huitième de conclusion recommencement de Ligue des champions en 2020 en même temps que le Real Madrid (déboires 2-1 frontispice à Manchester City).

A ravager donc :
VIDEO. Retraite internationale de Raphaël Varane : « Le joueur est en train de bouffer l’homme »

Quelques jours devanture le conflit des Bleus qu’il cite, Varane avait subi un battement donc du huitième de conclusion auprès le Nigeria : « En début de deuxième période, il y a un centre où je prends le ballon sur une tempe, et je finis ma course dans les filets du but adverse. Je termine le match mais je suis en mode ‘pilote automatique’. »

« Le staff s’est demandé si j’étais apte » devanture le conflit auprès l’Allemagne, marcotte le parieur qui a mis un solution à sa palissade internationale ensuite le Mondial 2022. « J’étais diminué, mais finalement j’ai joué et plutôt bien […]. Ce qu’on ne saura jamais, c’est ce qui se serait passé si j’avais repris un impact au niveau de la tête. Quand tu sais que les commotions à répétition ont potentiellement un effet mortel, tu te dis que ça peut très mal tourner. »

A ravager donc :
Ramassis de France : Didier Deschamps réagit en même temps que impression à la gîte internationale de Raphaël Varane

« En tant que footballeurs habitués à jouer au plus haut niveau, on est habitués à la douleur, on est un peu des soldats, des durs au mal, des symboles de la force physique, or ce sont des symptômes qui sont assez invisibles », analyse-t-il.

« On est dans un milieu très concurrentiel, dans lequel ne pas jouer à cause d’une petite douleur peut mal passer ». « Il faut parler des dangers liés au syndrome du second impact (deuxième traumatisme subi avant le rétablissement total après la première commotion, NDLR), et à la répétition des chocs à cause du jeu de tête », conclut le parieur, appelant donc à circonscrire les têtes à l’règle envers atténuer les risques.

A ravager donc :
Ramassis de France : Raphaël Varane prend sa gîte internationale à 29 ans et ensuite une décennie en dessous le bikini conscrit

En Angleterre, 10 antiques joueurs professionnels et les familles de sept discordantes aujourd’hui décédés poursuivent en législation discordantes instances dirigeantes du football anglais, qu’ils accusent d’détenir « toujours été parfaitement conscientes » des risques de commotions et sévices cérébrales de laquelle rencontraient exposés les joueurs, rien envers beaucoup détenir accueilli les mesures importants.

Comments are closed.