Moto : acquérant du moto de Goudargues, le Catalan Gelabert Roura ne alarmé avec espace

Contre le passeur hispanique Miquel Gelabert Roura, ce lundi de Pâques, les Français Bincaz et Dufrese n’ont nenni pu former sur les zones de Goudargues où se déroulait la début matraque du compétition de France de moto.

Quand un passeur hispanique se mêle au (marre) commun bande fondé dans lequel le compétition de France Crème, les trialistes métropolitain ont du aria à se former. Ce permanence, affairé révélé, dangereux de se dupliquer en 2024. Cette coup, le passeur lusitanien s’billet Miquel Gelabert Roura. Il a ébloui, ce lundi de Pâques, dans lequel les dix zones du moto de Goudargues. Pour cette bonde de la temps, on attendait le Varois Benoît Bincaz (Sherco) ou le Deux-Sévrien Hugo Dufrese (Gas Gas), respectivement crack et vice-champion de France en armoiries. Erreur, la créateur, ce fut Gelabert (Vertigo). Et supérieur la droite s’il vous-même plaît !

Un revers désossé l’bond de Dufrese

Tout avait affairé apparu dans Dufrese qui passait la début coin du antécédent bascule rien pavaner de pédoncule. Il faisait même des étincelles, appréciées du commun, dans lequel les élémentaires mètres de la coin n° 2. Mais un revers brisait son bond ; il revenait plus au classe des un duo de pilotes qui allaient lui tendre du fil à retordre toute la naissance : Bincaz et, sarrau, Gelabert Roura.

Les Français ont été un ton en en dessous

Avec 130 pilotes en épreuve, du jour et des zones remaniées dans lequel l’obligation, le compétition de France incarnait en conséquence affairé lancé, auprès l’infirmation des journées de chahut et dimanche, pour des intempéries.

À l’solution d’un fermement immense antécédent bascule, où la aveu des zones prenait toute son aval et plus que le moment réparti commençait à tendre des sueurs froides aux pilotes, le antécédent triage confirmait l’intérêt accommodé par Gelabert. Avec 22 points de confirmation et auprès trio épreuves sur un situation fermement piégeux, le Catalan devançait Bincaz (28 pts), Teo Colairo (Beta, 29 pts), Hugo Dufrese (31 pts) et Gaël Chatagno (EM, 38 pts).

Dans la assistant crépu, avec rythmée, Gelabert enfonçait le cheville. Il alignait pour sept rien impropriété et accentuait son gréement. Ce qui ne l’empêchait pas, en volumineux crack, de fulminer grâce à la petit de ses fautes ou celles de son poursuiveur !

Un moderne bascule sensationnel de Gelabert Roura

Restait un moderne bascule davantage avec sensationnel dans l’Espagnol : sept passages solennels, un éloigné revers et 41 points au comble. Dans sa diplomate, le choc franco-français tournait à l’intérêt de Dufrese (63 pts) frontispice à Bincaz (66 pts). Les un duo de tricolores n’ont qu’une occasion : s’y former ou rapiécer d’un hardiesse à eux classe de navigation.

Chez les féminines, Naomi Monnier a surclassé la concurrence sur les zones de Goudargues.
Chez les féminines, Naomi Monnier a surclassé la challenge sur les zones de Goudargues.
Midi Libre – Jean Attard

La Gardoise Monnier surclasse la challenge

En variété TR1, le fermement chevronné Alexandre Ferrer (Montesa) s’est imposé commodément précédemment les Gardois Loris Gubian (TRS) et Rémi Rovery (Sherco) et le Provençal Mederic Delannoy (Montesa).

Du côté de l’aristocratie féminine, la Gardoise Naomi Monnier (Montesa, 13 pts) a surclassé ses adversaires, dans lequel l’succession, Alycia Soyer (TRS, 32 pts), Marine Aurières (Gas Gas, 65 pts) et Margaux Pena (EM, 72 pts).

Comments are closed.