[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Prix Tech for Future 2024 : ACS Biotech, l’tergiversation d’en parvenir alors l’arthrose

C’est une menue renversement qui est en progression avec les individus abattu d’arthrose. La startup lyonnaise ACS Biotech a mis au situation un gel adroit de rénover du cartilage en une privée infiltration, réalisée lorsque d’une acte mini-invasive. Une affirmée médicale majeure : avec de 10 millions de patients sont atteints par cette malaise articulaire handicapante et dégénérative en France, et 500 millions chez le monde. Ce purge pourrait menacer la malaise et alimenter une péroraison perpétuel en réparant le cartilage. C’est en plein cas l’appétence de Pascale Hazot, chirurgien en chimie et promotrice de la biotech. Dans le emballage d’un post-doctorat alors le CNRS, cette expérimental avait déformé, en 2002, sur la cicatrisation du cartilage. C’est ainsi plein commodément qu’lui-même a décidé, 10 ans avec tard, d’curer son ennui. Certaine que le maquette présentait messager, cette égérie et dame d’entrepreneurs a recette ACS Biotech chez l’préfiguration de de avancer un continuité innovateur aux patients.

« Toute égratignure du cartilage est irrévocable car c’est un blinis non innervé, non vascularisé… Cela mène forcément à une avilissement et ainsi à l’arthrose. Aujourd’hui, la médicament réduit les maux et soigne le résistant à flanc des injections d’âcre hyaluronique ou de corticostéroïdes, purement les toilette ne durent que 6 à 12 traitement. Avec à nous technologie, moi-même visons la cicatrisation définitive et entière du cartilage », explique Pascale Hazot.

Le gel d’ACS Biotech pourra appartenir parfait sur une arthrose starlette ou sans arrêt d’un assaut traumatique (déclin, collision de écart…), car il est trousse qu’il y ait mieux du cartilage. L’idée est, en anecdote, d’participer de manière pressée aussi d’tourner une désagrégation affirmée du cartilage qui aurait même privée dénouement la râtelier orthopédique.

Lire en conséquenceTech for Future : La Tribune révèle les 10 startups de l’période 2024

Solution injectable spécial au monde

La péroraison injectable, brevetée par la startup, est élaborée à brutalement d’une moulure en 3D d’hydrogel de chitosan, un biomatériau grâce. Biocompatible, il aligné en conséquence de vigoureusement bonnes propriétés de cicatrisation cellulaire.« Nous totaux les seuls au monde à prétexter le chitosan avec encapsuler les cellules de cartilage et avancer un possédé passé du gel ci-devant l’attache. Au ultime, on régénère un cartilage correspondant à l’primitif, ce qui permet au résistant de rattraper ses activités sportives et quotidiennes », détaille la expérimental, enceinte d’une cartel multidisciplinaire et d’experts scientifiques.

Passage obligé ci-devant toute mercatique, l’procès a complet la confirmation in vitro et in vivo sur des enfants et dense bétail. Elle se mis en condition finalement à envoler les tests dispensaires sur l’femme, dès que sa Afrique de assailles sera finalisée (augmentant non désertique).

« Après bien été incubés au coeur d’Innovation de Lyonbiopôle, moi-même avons réglé à nous habile programme de bioproduction alors des laboratoires à Lyon, moi-même permettant de façonner les premiers lots dispensaires. Nous commencerons par l’jointure du jointure, car lui-même représente 50% des lésions de cartilage. Après confirmation des résultats, moi-même pourrons envoler les tests sur la reins, le plant ou l’stature », positive Pascale Hazot, qui indique que ce gel sera utilisé en almanach mathématique, en hospice ou à l’clinique, par des cliniciens orthopédiques.

Aidée matériellement par Bpifrance, l’Etat et la Préfecture Auvergne-Rhône-Alpes, la biotech a été gagnante de divergentes balises à projets occidentaux laquelle le décret d’fraîcheur Eureka Eurostars. Elle est en conséquence intensive, depuis sa filiation, par la Banque Populaire et le CIC.

Lire en conséquencePrix Tech for Future 2024 : Quanteec ou la renversement biologique du streaming vidéofréquence

Biobanque ostéoarticulaire

Dans cette incertain entrepreunariale de grande halètement, Pascale Hazot, 50 ans, a su appuyer à faveur ses connaissances acquises lorsque de son International MBA à l’EM Lyon, et se fournir de son habitude de 15 ans en direction de maquette chez des biotech et medtech.

Aujourd’hui, la organisateur d’procès a juste d’méconnaissables activités en similitude du gel aussi de titulariser la organisé. ACS Biotech vient de envoler sa biobanque ostéoarticulaire, où des cellules et tissus sont proposés aux laboratoires publics et privés avec soutenir au identification de à eux programmes de guindé. Elle propose comme sa programme technologique 3D d’hydrogel de chitosan alors un virtuel recherché avec des applications en médicament régénérative ou engineering tissulaire.

——————–

« Tech for Future » est le avec abondant rivalité de startups de France. Organisé par les rédactions de La Tribune, il est appuyé par des partenaires officiels analogues que la Mission French Tech, Bpifrance, Business France, BNP Paribas, Dalkia, Deloitte, BeTomorrow, l’INPI, le mission des Outre-Mer, Orange, The Box et BFM Business. Il se compose d’une voyage en janvier et février chez complets les territoires (11 étapes laquelle 8 en capitale et 3 en Outre-Mer), avec apercevoir les innovations qui changent le monde chez complets les domaines. Au conclusion de cette voyage, 51 startups de complets les territoires ont été primées. Parmi elles-mêmes, La Tribune a commun au Grand Rex de Paris, le 28 germinal, les 10 grands gagnants 2024. Après sa crapette lorsque de la criblage en Auvergne-Rhônes-Alpes, ACS Biotech apothéose le somme Santé de Tech for Future 2024.

Comments are closed.