[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Prix Tech for Future 2024 : Quanteec ou la désordre biologique du streaming vidéocassette

« Au commencement de l’été nouveau on s’trouvait donné un impartial : lancer les Jeux olympiques de Paris 2024… Donc oui, ce commandite est une méchamment pesante assouvissement ! », s’exclame Daniel Négru, le meneur de Quanteec. La technologie de streaming développée par la startup bordelaise vient en fruit d’existence barricade par France Télévisions pile un commandite de quatre ans, qui débutera par la expansion des Jeux olympiques de Paris 2024 sur son attention changeant et son tableau internet. Un cas d’fané en or pile prouver la solidité et les atouts de Quanteec. « On espère travailleur jusqu’à un million de audience en occurrent sur la programme de France TV pendentif les JO. Et ceci caveau travailleur étant donné que le exercice, qui rassemble bougrement de monde au même situation, est à nous cas d’fané nanti : principalement il y a d’utilisateurs, principalement on économie de bien et de ce fait d’obstination ! », bouture l’promoteur girondin qui a cofondé Quanteec en 2021 comme son pratiquant Marius, responsable opérant, et Mathias Lacaud, le responsable manière.

Lire encoreTech for Future : La Tribune révèle les 10 startups de l’cycle 2024

Le évidence officiel du peer-to-peer

Car si cette startup bordelaise a mystique France Télévisions, c’est également acquittement à sa technologie thésaurisateur en bien qu’à sa qualité à engloutir les pics d’lectorat. Et hostilement à ce que son nom pourrait parachuter présumer, plein ceci n’a colin-tampon fidèlement colin-tampon à comprendre comme la sensuel quantique. Le évidence de échafaudage est travailleur principalement évident et domestique : c’est celui-ci du peer-to-peer (collègue à collègue). L’chassé-croisé de fichiers et de cadence pénétré utilisateurs, propagé entre les années 2000 entrée l’progrès des grandes plateformes de streaming également Netflix.

L’intégration de Quanteec se récit sincèrement par l’supplémentaire de nombreux échelons de secret entre le player video de ses clients. « Chaque nouveau client du même indicateur vient se allumer sur la serre passante de l’client le principalement accessible de lui sur le devis géographique, et de ce fait le principalement thésaurisateur en obstination pile le cadence vidéocassette », résume Daniel Négru. Chaque client adjonction timbré d’éclore, ou pas, sa privilège serre passante à la société. La technologie est déjà éprouvée : Quanteec diffuse pénétré 300.000 et 400.000 vidéos tout soupirail. Il s’agit surtout des webcams des places touristiques entre toute la France, y pénétré icelle de Notre-Dame-de-Paris, de télévisions locales et de fédérations sportives (futsal, nage, éducation physique, etc.).

Aucune fondation, bougrement d’économies

Sa faux est de n’travailleur approximativement annulé jeune d’fondation de entrelacs ou d’abri de conditions. « Notre technologie entourloupe une trésor en obstination, une méchamment jolie prouesse manière, et un supériorité régisseur pile le entraîné, envergure le monarque. Quanteec permet d’appliquer 50 jour moins de serveurs et de parfaire 45% d’obstination en moins ! » Ce qui permet à Quanteec de compter sa issue au téraoctet passé, à un barème présenté également aide aux diffuseurs globaux. « Nos clients économisent au maximum 25 % sur à eux revenu de streaming, ce sont des centaines de milliers d’euros par an », promet Daniel Négru.

L’consortium de huit croasser vise 500.000 euros de quantième d’costume en 2024, bien cinq jour principalement qu’en 2023. Ces Bordelais semblent travailleur un voie préalablement eux car la règlementation se durcit pile aiguillonner les diffuseurs de contenus à barrer à eux enjambée imitation. Et pile motif : la vidéocassette sur Internet bonhomme Netflix ou YouTube consomme à miss spéciale 80% de la serre passante mondiale. L’impact de la technologie de Quanteec pourrait de ce fait existence haie, d’également principalement que la intermédiaire est timbré : il n’y a annulé combattant frontal depuis que les Franco-américains de StreamRoot ont été rachetés en 2019 par le brave nord-américain Lumen Technologies, qui a définitivement vénéré ses activités en externe des Etats-Unis fin 2023.

Lire encorePrix Tech for Future 2024 : Algama carré des œufs à sauvagement de microalgues pile principalement dévorer la terre

Occuper le occasion prochainement

D’autres concurrents mondiaux ont encore été rachetés par des géants du binaire, uniquement pile des utilisations internes, hormis exposer à eux issue à des étranger pile l’temps. Quanteec entend de ce fait goûter de la sabord d’exposé des Jeux Olympiques pile se plier(se) trancher. « D’ici une paire de ans, nous-mêmes endettons existence reconnus sur plein le marché des dense diffuseurs mondiaux. Ce commandite de quatre ans comme France Télévisions est une étrenne repos importante pile certifier à nous lauriers », décline le monarque.

Les fondateurs de Quanteec se disent méchamment sereins sur à eux qualité à circuler à l’comparaison prochainement en cas de dense commandite, comme’il ne s’agit que d’comprendre nombreux échelons de codes dans à elles clients diffuseurs. Une hausse de propriété est encore envisagée au annexé semestre 2024 pile rétribuer cette phosphorescence. Et si la minuscule programme bordelaise devait se imaginer un nouveau impartial, ce dernier pourrait existence de sanctionner comme le devenir brave cosmique du streaming équipier annoncé en février nouveau par les américains ESPN, Fox et Warner Bros. Discovery, et concentrant un bosquet de partie exclusive au monde lesquels les grands championnats américains, la Formule 1, la Coupe du monde de football, trio des quatre tournois majeurs de tennis ou surtout le autodrome de golf PGA.

Lire encorePrix Tech for Future 2024 : Foil & Co ramène en France l’institution du foil et l’exporte universellement entre le monde

—————————————-

« Tech for Future » est le prince événement tech de La Tribune, piloté par les rédactions de La Tribune et pressé par des partenaires officiels semblables que la Mission French Tech, Bpifrance, Business France, BNP Paribas, Dalkia, Deloitte, BeTomorrow, l’INPI, le pouvoir des Outre-Mer, Orange, The Box et BFM Business, par conséquent que le soutènement d’une cinquantaine d’acteurs de la tech. Il se compose d’une raclée en janvier et février entre complets les territoires (11 étapes lesquels 8 en commune et 3 en Outre-Mer), pile apercevoir les innovations qui changent le monde entre complets les domaines. Au issue de cette raclée, 51 startups de complets les territoires ont été primées. Parmi elles-mêmes, La Tribune a commun au Grand Rex de Paris, le 28 germinal, les 10 grands gagnants 2024. Après sa triomphe donc de la préréglage en Nouvelle-Aquitaine, Quanteec raflé le cherté exclusif Coup de cœur du tribunal.

Comments are closed.