[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Rugby : la LNR espère procéder monter les maîtrises TV du Top 14 et de la Pro D2

Ce identification, prévu René Bouscatel, le dirigeant de la LNR, sélectionné pendant le revue, « intervient pendant le milieu d’une cinématique beaucoup solide contre le rugby hexagonal : les championnats n’ont en aucun cas été quant à intenses et attractifs, l’frénésie du proverbial progresse tout époque, les clubs hexagonal et l’brigade de France performent sur la podium communautaire et internationale ». Cette « cinématique » a plus été renforcée par le Mondial-2023 en France, interprète du rugby « le adjoint manège le davantage fréquenté » pendant l’hexagone, ajoute-t-il.

De la antagonisme attendue contre Canal+

Les championnats de France de début et adjoint divisions sont gardant diffusés par Canal+, l’trader « insigne » (depuis 1998, ndlr), qui en a acheté les maîtrises jusqu’au limite de la époque 2026-2027 vers 121,6 millions d’euros (113,6 millions contre le Top 14).

Selon certaines eaux, des diffuseurs même BeINSports, qui retransmet déjà la Champions Cup, Amazon ou la programme de streaming musclé DAZN, pourraient existence intéressés.

Les packs 1 et 2 de l’signal d’offres proposent des maîtrises de généralisation ascendant « purement » sur le Top 14, « à la coup contre des matches en clair temps assidue et contre des matches de étape conclusion, et un éclairé ».

Le paquet 3 propose un couple de matches de Top 14 et un couple de matches de Pro D2 en époque assidue, des matches de étape conclusion (un barrière et une demi-finale de tout concours) « pour qu’un éclairé tout aération où se disputent les championnats ». « Pour la début coup, l’terme des contrats audiovisuels des un couple de championnats (Top 14 et Pro D2) est classée, ce qui permet à la LNR de les exhiber assortiment contre le bicyclette inhabile en 2027-2028 », explique Emmanuel Eschalier, le gestionnaire unanime de la LNR.

Enfin, le paquet 4 est promis à la Pro D2, explicite le revue : il permet de télédiffuser « à tout jour l’assortiment des matches en époque assidue et en étape conclusion, et le éclairé réglementaire de la concours ».

Au plein, contre l’assortiment des lots, un montant de précautionneux total a été fixé à 130 millions d’euros par époque, prévu la LNR qui, subséquent Midi-Olympique, viserait la paie globale de 140 millions.

Comments are closed.