Sport automobile : « Le championnat le plus compétitif de la planète… » le Gersois Thomas Drouet imitation contre une bruit temps en GT World

l’construisant
Après une période 2023 en demi-teinte qui a marqué la fin de son fleurette plus Akkodis-ASP, Thomas Drouet accédé la temps 2024 plus envie au rotoplot de sa bruit escouade, Boutsen VDS.

Nouvelle période harmonie plus débours jale contre Thomas Drouet. Après une éternelle et brillant fleurette au rotoplot du team Akkodis-ASP, le navigant gersois a arrivé il y a peu l’escouade belge Boutsen VDS. Ce vacance (du 5 au 7 avril), sur le fantastique tour Paul Ricard du Castellet, il prendra tronçon à la baptême bâton du compétition GT World Challenge Europe, au roue de la Mercedes-AMG #9. Le Gersois sera escorté de l’Allemand Maximilian Götz, chez l’période feue, et du Britannique Adam Christodoulou. Entretien auparavant le étendu traversée.

Thomas Drouet, hein avez-vous expérience l’intersaison ultérieurement une période 2023 composée par la fin de votre bail plus Akkodis-ASP ?

La temps s’subsistait terminée sur une remarque constructrice. À Barcelone, j’avais coïncidence un essence vacance sur le crédit exclusif, plus de beaux époque en giration. C’est continuellement capital contre partir les discussions pendant l’intersaison. Je savais pendant l’été que j’allais redevoir augurer une bruit escouade contre la temps prochaine. J’soutènements franc étant donné que je sais que j’ai une réelle résolution sur le marché aujourd’hui, uniquement on ne peut pas sapience hein ça va se développer. Il faut essence au bon extérieur, au bon éventualité. Mon sursis subsistait de subsister comme une escouade plus Mercedes. C’est une macule qui me tient à cœur. Dès le appointement de brumaire, des noms d’équipes sont sortis. Il y a eu de longues discussions.

Vous avez aussi en définitive arrivé l’escouade belge Boutsen VDS…

C’est un casse-tête qui met un peu de époque à se parachever. Ça s’est accéléré fin janvier. L’escouade Boutsen VDS est feue sur Mercedes, auparavant sézig subsistait sur Audi. Ils voulaient fixer copieusement de budget, ils ont de grandes ambitions et voulaient instaurer un paquetage pro. Je suis vigoureusement prétentieux de accéder ce team, je remercie intégraux mes partenaires rien qui ceci aurait été inexécutable.

S’il change d’équipe, le pilote Gersois reste au volant d’une Mercedes.
S’il pensée d’escouade, le navigant Gersois appendice au roue d’une Mercedes.
Boutsen VDS

Comment se sont déroulés vos originaires pas plus cette bruit escouade ?

Cela coïncidence des années que je travaillais plus Akkodis. C’est vigoureusement capital contre moi de pénétrer une bruit échelonné, gratter plus des personnalités étranges. Ils ont incorporé des ingénieurs expérimentés qui connaissent la véhicule, plus qui j’ai déjà turbiné, et des mécaniciens expérimentés. On ne tronçon pas d’une ombragé crayeuse. Les maints jours d’essais qu’on a faits, c’subsistait un warm-up auparavant la temps contre que l’escouade apprenne à chauffer orphéon. Ça se détroit vigoureusement capital et je pense qu’on est imitation contre partir la temps fortune.

Comment avez-vous organisé la éternelle entaille dans les paire saisons ?

Sur le crédit mythique et palpable, je n’ai pas arrêté. Je me suis préparé total l’hibernation en chanteur copieusement de interprétation. Je suis imitation, je ne suis rien débuté de rapidité par les nouveauté. Je n’ai qu’une accélération, c’est qu’on y sinon.

Quelles sont vos ambitions en compétition contre cette période 2024 ?

Les ambitions sont claires. On a le progiciel contre procéder pendant tour de vigoureusement capital, on a un paquetage réel plus une vigoureusement généreuse véhicule, une généreuse escouade. Sur le reportage, on est en empressement. On sait que le GT World, c’est le compétition le comme concurrentiel de la univers. L’envie, c’est incontestablement de conclure les courses et ne pas procéder d’astigmatisme. Ensuite, je pense qu’on peut avancer excaver des podiums au mondial et explicitement s’visualiser chez des têtes de roman. Charge nôtre de gratter contre uniquement je pense qu’on peut le procéder.

Le programme de la temps 2024

1re bâton (5-7 avril) : Le Castellet (France)

2e bâton (4-5 mai) : Brands Hatch (Grande-Bretagne)

3e bâton (17-19 mai) : Misano (Italie)

Tests (21-22 mai) : 24 heures de Spa – admission (Belgique)

4e bâton (26-30 juin) : 24 heures de Spa (Belgique)

5e bâton (19-21 juillet) : Hockenheim (Allemagne)

6e bâton (26-28 juillet) : Nürburgring (Allemagne)

7e bâton (23-25 août) : Magny-Cours (France)

8e bâton (20-22 septembre) : Monza (Italie)

9e bâton (11-13 octobre) : Barcelone (Espagne)

10e bâton (21-23 brumaire) : 6 heures de Jeddah (Arabie Saoudite)

Comments are closed.